Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

12 juillet 2007 4 12 /07 /juillet /2007 08:52
C’est une technique politique bien connue, qui consiste à aplanir les divisions internes en rassemblant les citoyens contre une ennemi désigné. Le président algérien réécrit l’histoire en accusant la France d’avoir commis des atrocités en Algérie. La vérité est qu’il y avait la guerre, que les terroristes du FLN accomplissaient des actes d’une barbarie insoutenable dont il existe de multiples preuves photographiques, s’attirant des représailles policières et militaires durant lesquelles il n’est pas douteux que des crimes se sont commis. C’est la dure loi de la guerre: jamais l’histoire n’a offert le moindre exemple d’une guerre propre. Ce qui ne signifie nullement, bien sûr, qu’il faille négliger la gravité des crimes de guerre.

Maintenant, la question véritable porte sur la légitimité de cette guerre. Sous l’Occupation, les Allemands appelaient les maquisards comme mon père “les terroristes”. La comparaison est-elle possible avec les 130 ans de présence française en Algérie? c’est là que doit porter le travail historique, ou “travail de mémoire”, comme dit le président. Avant 1830, il n’y avait pas d’Algérie à proprement parler, ce pays a été inventé par la France. Il y avait la Côte des Pirates barbaresques, dont la réputation était excécrable dans toute la Méditerranée occidentale, à cause des raids sur les navires de voyageurs et de marchandises, des enlèvements d’hommes, de femmes et d’enfants réduits en esclavage. Voilà où commence cette histoire franco-algérienne, et les pays civilisés ont approuvé l’expédition de Charles X car elle sécurisait enfin une région où tout le monde craignait de naviguer depuis des siècles. Qu’ensuite cette expédition se soit transformée en colonisation procède d’un effet d’entraînement, où les spoliations ne doivent pas faire oublier la mise en valeur de contrées jusqu’alors ingrates, ou plus exactement devenues ingrates à la suite de l’invasion mahométane. 

Bref, comme toujours dans l’histoire, le bilan est mitigé, il y a les zones d’ombre et les zones de lumière. Mais si aujourd’hui ces contrées sont un vaste pays, incluant au surplus une bonne partie du Sahara, c’est grâce à la France. Renier l’oeuvre de la France, c’est logiquement renier l’Algérie en tant qu’Etat unifié et souverain.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yves-Marie Adeline - dans Actualités
commenter cet article

commentaires