Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

3 septembre 2007 1 03 /09 /septembre /2007 11:40
Nous avons participé mercredi dernier à une remarquable soirée "Vauban", à la Tour de la Lanterne de La Rochelle.

L'office du tourisme de La Rochelle, en collaboration avec "les Tours de La Rochelle, Centre des Monuments Nationaux", ont animé pendant deux heures la soirée en costume.
 
Jean-Luc Labour, Président de l'OT, était François Ferry, subordonné de Vauban, responsable des fortifications de la province d'Aunis et Saintonge, assisté de Claude Masse (en la personne de Rodolphe Huguet);
Christophe Marchais, Directeur de l'OT, était le Maréchal Noël Bouton de Chamilly, et diverses personnes appartenant au personnel des Tours jouaient les rôles des dessinateurs, ou des femmes de la haute société rochelaise se préparant à recevoir Vauban.

Deux heures remarquables, où nous fut contée l'histoire de ce grand serviteur de Louis XIV (qui commença sa carrière dans les troupes de Condé, en guerre contre les troupes royales !) et qui sillonna inlassablement la France pour y établir les fortifications que l'on sait.

François Ferry avait préparé un vaste projet de fortification de La Rochelle, qui fut abandonné par ordre de Vauban : "Trop grand, trop cher, trop tard" : le Maréchal devait mourir quelque temps plus tard.

Merci aux initiateurs de cette soirée. Ils ont fait la preuve, sans être pensionnaires du Théâtre Français, que la passion pour l'Histoire peut être transmise par le spectacle, et certainement mieux comprise et retenue sous cette forme vivante.

Et pour ma part, j'ai voulu croire un moment que j'étais effectivement en 1703, sujet du roi de France, invité à découvrir les techniques d'attaque et de défenses des places-fortes, pour la plus grande gloire du plus puissant Etat du monde.
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Conférence
commenter cet article

commentaires