Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 12:37
Le communisme, c'est la population réduite en troupeau, avec quelques oligarques qui surveillent et vérifient qu'aucune oreille ne dépasse;
le fascisme, c'est sensiblement la même chose !
Le socialisme, c'est une population qui se met d'accord pour travailler moins, produire moins, mais continuer à partager autant, et donc pioche dans les réserves;
le capitalisme, c'est un système où l'on jauge la valeur d'un homme à sa capacité de faire (ou de conserver) de l'argent. La production (industrie, machines, ouvriers, etc...) passe au second plan et est délocalisée, seul compte le négoce et la marge qui en résulte.
Le libéralisme est une tentative de régulation du capitalisme par la société, qui ne bride pas les puissants qui ventilent leurs avoirs dans le monde entier, mais veut éviter la pauvreté trop criante.

A tous ces systèmes politiques, il manque un objectif clairement défini : le bien de l'Homme, le bien commun (et non la satisfaction égoïste des individus); et la dimension divine, qui est l'essence du christianisme.

Le bien commun est un objectif à long terme, qu'il revient à un roi de mettre en oeuvre, preuve étant faite que l'opinion versatile des peuples n'accorde pas la durée nécessaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Nos Positions
commenter cet article

commentaires