Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

16 décembre 2007 7 16 /12 /décembre /2007 20:47
J'ai probablement besoin d'une leçon de macro-économie.

Car enfin, en écoutant les nouvelles jour après jour, je ne peux m'empêcher de constater que, dans notre société capitaliste libérale, l'Homme n'est pas au centre du dispositif.

Licenciements collectifs, délocalisations, sans domicile fixe, menaces sur l'agriculture, sur la pêche, sur la sidérurgie, sur le commerce, etc, etc... pas étonnant que notre pays s'appauvrisse à petit feu et que la population ait de plus en plus de mal à s'en sortir.

Et ce n'est pas une inflation à peu près maîtrisée qui consolera ceux qui se trouvent sans emploi !

Si donc, l'emploi devenait la priorité absolue; si l'Etat se fixait comme objectif de revenir au niveau d'emploi d'avant 1973; si, comme le propose l'Alliance Royale, les charges sociales sur les entreprises sont supprimées, afin d'abaisser le coût du travail et relancer l'embauche; si donc les chômeurs sont remis au travail :

Les travailleurs retrouvent le moral. Plus de salariés payent des charges. Le coût du chômage cesse d'être un fardeau pour l'Etat. Les familles peuvent se loger. Les entreprises ne délocalisent pas, les régions conservent leurs biens de production, leurs travailleurs et leur population. Les commerçants conservent leurs clients, et peuvent lutter contre la concurrence des grandes enseignes. Les retraites sont assurées.

La liste n'est sûrement pas exhaustive. Si mon raisonnement pêche, j'aimerais savoir où. Si en revanche il est juste, même en partie, j'aimerais savoir pourquoi rien n'est fait contre cette situation qui nous fait perdre régulièrement notre rang dans le monde.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Question-Réponse
commenter cet article

commentaires

Christophe 25/06/2008 18:27

C'est juste, Héraut. C'est bien la cause, qui produit les effets que je décris. Mais dans ce cas, nous ne sommes pas en URSS : n'y a-t-il que les monarchistes pour voir où ça nous mène ? Et s'il n'y a qu'eux, qu'attend on pour instaurer la monarchie, puique la république ne peut rien faire ?

Héraut 25/06/2008 11:14

Je pense avoir un début de réponse à vous donner, mais il ne s'agit que d'un point :     - La république, née du socialisme, n'a jamais perdue ses racines, même à l'UMP, parti largement majoritaire aujourd'hui. De plus, c'est eux qui ont le plus favorisés le syndicalisme en France. Cela a certes eut pour conséquence d'apporter des éléments pour vivre mieux, mais la république a obligée les travaillleurs anti-syndicats à cotiser pour le développement des formations syndicales. Ainsi les républicains, qu'ils soient de droite ou de gauche, ne peut se permettre de faire retirer se système de cotisation obligatoire, et laisser en place ce système de charges sociales, même si le gouvernement aujourd'hui les détache du système des heures supplémentaires.