Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 08:36
Corrigez moi si je me trompe.

La grande nouvelle de la semaine est la perte par un trader de 5 milliards d'euros à la Société Générale.

Pas malin, le garçon : il n'a même pas trouvé le moyen de prendre un billet pour le Mexique et profiter de cette fortune; il n'a pas détourné la somme à son profit ! Ce n'est donc pas lui le gagnant.

Mais qui est le perdant ? La Société Générale ?

Que nenni.

Ce sont les petits porteurs...

Vous savez, les clients de la banque, vous peut-être, qui confient leurs économies à une institution centenaire, auréolée du prestige du statut de l'une des plus grandes banques françaises.

En leur nom, la banque (avec ses traders) achète des valeurs boursières, et tout se passe bien quand elle gagne : après tout, c'est quand même bien là la promesse commerciale qui est faite à l'origine pour que le public confie son argent.

Le système de sécurité n'a pas fonctionné : le public a perdu. 5 000 000 000 €. Jolie somme, non ? Mais la banque, elle, est encore bénéficiaire. Formidable.

Le système bancaire, en raison du non fonctionnement du système de sécurité, reconnaîtra-t-il la responsabilité de la Société Générale vis-à-vis de ses clients, en l'obligeant à les rembourser ? J'en serais bien étonné.

Sauf si je me trompe !

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

christophe 05/02/2008 19:54

Si les déposants sont dédommagés par la banque, c'est une très bonne nouvelle.Et si la banque parvient à rester indépendante, nul doute qu'elle en tirera, à grand frais, des leçons pour améliorer ses services à l'avenir.

Lys90 04/02/2008 17:38

A ma connaissance, si les traders jouent effectivement avec l'argent déposé par les clients, les positions prises n'engagent que la banque. Les mauvaises affaire de Kerviel ont détruit la quasi-totalité des bénéfices 2007 de la SG, mais heureusement, la banque ne fera pas faillite et honorera l'intégralité de ses clients comme convenu. Les traders font parfois des pertes, c'est le jeu, et le fait que Kerviel ait réussi à contourner les contrôles et finalement à perdre autant est à régler en interne par la SG. La vraie question, pour la France, est de savoir si la société générale pourra rester indépendante, et notamment si elle ne va pas être rachetée par un groupe étranger qui dès lors contrôlerait une partie importante de l'épargne française. Le scénario idéal serait que la société général puisse rester indépendante : l'appui des investisseurs français publics et privés sera nécessaire. Pour cela, il faudra qu'ils retrouvent confiance dans cette banque, ce n'est donc absolument pas le moment de la déstabiliser par des manoeuvres politiques ou des critiques démagogiques. Un autre scénario qui semble possible est une OPA de la BNP sur la SG. Il s'agirait d'un scénario moins favorable, parce qu'il réduirait le nombre de banque françaises concurrente, ce qui n'est pas favorable au clients sur le long terme. Cependant, le scénario le plus problématique, dans le cadre raisonablement protectionniste qui devrait être celui des royalistes, serait le rachat de la banque par un groupe étranger, pour les raisons invoquées plus haut. En tout cas, si les français veulent sauver leur banque qu'est la Société Générale, ils doivent aujourd'hui faire bloc derrière elle et non pas tirer sur l'ambulance à boulets rouges. Cordialement.