Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 08:55

Vous savez que nous ne situons pas l'Alliance Royale dans l'opposition.
Ni dans la majorité.
Nous la situons en dehors du 1/2 brie législatif.
Nous la situons en France, tout simplement.
Aussi, lorsque nous critiquons une réforme, une idée, une manoeuvre, c'est davantage par rapport à l'idée que nous nous faisons des institutions qui permettrait à notre pays de progresser.
Nous avons vu que pour l'affaire Chine - Tibet, le gouvernement a laissé courir une situation qui l'a vite dépassé (manifestations à Paris, policiers Chinois, valse-hésitation sur le badge, sur la participation à la cérémonie d'ouverture des Jeux, etc...), qu'il a corrigé le tir en envoyant des plénipotentiaires en Chine, avec un bâton dans les roues de Delanoë.
En Méditerranée, région à laquelle nous appartenons, sur laquelle la France a une profonde influence depuis les Croisades, que nous avons parfois occupée, colonisée, francisée et qui nous envoie de nombreux immigrants, Nicolas Sarkozy souhaite réaliser une union capable, dit-il, de concurrencer l'Asie.
Organisation, au passage, qui nous éviterait peut-être cette idiotie de nous demander si la Turquie est, oui ou non, en Europe, ce que nous sommes trop idiots pour voir en ouvrant un atlas.
Il me semble que cet objectif méditerranéen est un bon objectif.
Bon pour ces pays, que cela peut contribuer à enrichir, bon pour nos échanges commerciaux, bon pour notre immigration qui pourrait peut-être diminuer.
Et bon pour les fameux droits de l'homme ! Un pays qui s'ouvre au monde et qui de ce fait dépend de plus en plus de monde se voit de plus en plus tenté d'assouplir sa discipline.
Aller reprocher à Sarkozy, pendant un voyage comme celui-ci en Tunisie, de n'avoir pas assez évoqué les droits de l'homme ! C'est une caricature : ces gens là n'y croient pas eux-mêmes.
Enfin, connaissez vous la Tunisie ?
Certes, Ben Ali a été réélu avec 94% des voix, et alors ? Vous voyez des chars dans les rues ? Non.
Il règne une discipline, qui permet à ce pays de ne pas céder à la tentation d'un islamisme plus dur.
Je n'irais pas soutenir des exactions, des brutalités, des emprisonnements injustes, mais précisément la solution n'est-elle pas la création d'une union méditerranéenne, la sortie d'une situation de dictature (douce, malgré tout) par le haut, plutôt que d'aller heurter de front la sensibilité des Tunisiens, comme nous avons su si bien le faire avec les Chinois ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Paillard
commenter cet article

commentaires