Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 11:27
Vous aurez remarqué que cette fois, c'est bien parti !

Les futurs compétiteurs se mettaient doucement en place, mais encore avec retenue. Toutefois, avec le verdict de l'affaire Clearstream, tout le monde est désormais prêt à partir à l'assaut.

Presque 2 ans et demi ! Quel souffle. La moitié d'un mandat présidentiel...

C'est le temps pendant lequel, outre leurs activités d'élus, les candidats vont devoir réinventer chaque jour l'art de la communication; le temps pendant lequel Nicolas Sarkozy, outre l'exercice de son mandat, va devoir faire face aux critiques et aussi tenir sa propre campagne, en vue de sa réélection.

C'est un temps pendant lequel les préoccupations des Français passeront après celles de "nos" représentants. Un temps de "vacheries" à répétition, dépourvu d'épisodes glorieux.

Mais c'est bien ce combat des chefs qui va occuper le PAF. Pendant cette période, nous sommes bien à l'abri d'entendre l'indignation de la classe politique ou les commentaires de la presse à propos de la pendaison des opposants Iraniens.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Mécréant 01/02/2010 17:29


Eh oui cela s'appelle des élections. Il s'agit pour les candidats de présenter leurs bilans et leurs propositions. Cela implique bien sur un débat, des articles dans les journaux, des
contradicteurs.... En fait c'est cela la démocratie. Celui ayant remporté le plus de suffrage dirige pendant une période donnée avant de remettre son mandat en jeu. C'est bien normal. Il s'agit de
faire a nouveau le bilan des actions qu'il a mené. 
Cela est commun à toutes les démocratie (en europe au moins) y compris les royaumes....


Christophe 03/02/2010 11:27


Je pense que dans ce pays la démocratie est... soyons très gentil... pour le moins égratignée.

Certes, nous aurons des articles dans les journaux (le troisième pouvoir, totalement extérieur aux Institutions...), mais nous n'aurons pas de débat. Depuis quand, en France, n'avons nous plus de
débat à l'approche des élections ? A la télévision, tel candidat refuse de débattre avec tel autre, celui-ci n'est pas assez important pour débattre avec celui-là (avant le suffrage, qui décide de
l'importance réciproque des candidats ?). Dans les villes, dans les campagnes, plus de réunions, plus d'affichage, plus de tractage... au nom de l'écologie. Les "affaires" des "politiques" sont
minables, l'électorat se démobilise et s'abstient, pendant que les militants qui ne peuvent plus militer se démobilisent et restent chez eux.

Pendant ce temps, l'élu en plein mandat, attaqué alors qu'il est bien tôt pour présenter un bilan, voit sa cote monter ou descendre, et doit réagir en urgence au lieu de maintenir son cap. Choisi à
tort ou à raison par le suffrage démocratique, ne peut-on assumer nos choix et le laisser diriger pour le temps qui lui a été imparti ?

Elu pour 5 ans, un président de la république n'a le temps de rien faire, aucune perspective dans la durée.

C'est pour cela que nous voulons la démocratie, le démocratie équitable, avec un chef de l'Etat qui ait une vue de l'avenir à la hauteur de la France, et dont l'arbitrage donne du sens à
l'engagement sincère des femmes et des hommes politiques pour notre pays.