Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

18 août 2008 1 18 /08 /août /2008 13:34
Emouvante visite historique à la tour de la Chaîne, sur le port de La Rochelle, qui permet de comprendre les liens qui unissent les Canadiens francophones à la France.

"Nous ne nous considérons pas comme des cousins, explique notre guide, mais comme des frères".
Les Canadiens, dont les territoires ont été cédés aux Anglois, n'ont pas connu la Révolution. Ils ont toujours été en résistance, attachés à leur langue, ainsi qu'à ce très fort symbole de la France, la fleur de lys.

La Nouvelle-France désignait l'ensemble des territoires de l'Amérique du Nord sous administration française, avant 1763. Dans sa plus grande dimension, avant le Traité d'Utrecht (1713), la Nouvelle-France comprenait cinq colonies possédant, chacune, une administration propre : le Canada, l'Acadie, la Baie d'Hudson, Terre-Neuve, la Louisiane.
La frontière occidentale de ces colonies était ouverte sur tout l'ouest du continent, sans délimitation précise.

1608 : 30 colons fondent Québec. 15 seulement survivront. En 1634, les colons de Nouvelle France sont 200. La colonisation s'accroît, mais pendant ce temps les Anglois peuplent à grande vitesse leurs 13 colonies en bordure de l'Atlantique. Bientôt, le nombre expliquera que le combat des colons Français soit perdu et la Nouvelle France livrée.

En Acadie, les Anglais ont employé la force, et expulsé les habitants. Pour s'apercevoir que la force n'était qu'un moyen d'exciter la résistance. Aussi, à Québec, à Montréal, ont-ils au contraire donné des avantages aux habitants (avantages fiscaux, maintien de la langue...), ce qui a eu pour effet que les provinces du Canada ne se sont pas jointes aux provinces qui ont fait sécession lors de la guerre d'indépendance, pour devenir les Etats Unis.

En tout état de cause, ceux qui indiscutablement sont les perdants, ce sont les Amérindiens, parqués dans des réserves où l'alcool règne en maître.

Josée, notre guide, ne tardera pas à retourner à Montréal, où elle s'est fait la plume de Louis XIV, du prince de Condé et de Marie-Antoinette, avec beaucoup d'esprit, sur le site www.dialogus2.org, où je vous invite à dialoguer avec notre roi, avec notre reine et avec le prince (dès le mois de septembre).

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Conférence
commenter cet article

commentaires