Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 14:57
Géorgie, Abkhazie, Ossétie, combien d'entre nous connaissaient ces noms au début de l'été ? Ou si nous connaissions leurs noms, savions nous les situer sur une carte ?
Nous apprenons désormais que certaines républiques, devenues indépendantes après la chute de l'URSS, sont elles mêmes composées de provinces sécessionnistes. Après la Serbie, le Kosovo, le Montenegro, la Croatie, la Tchétchénie, l'Histoire se répète dans le Caucase.
En fait, la Géorgie indépendante a englobé l'Abkhazie, province aujourd'hui russophone, dont la moitié de la population géorgienne  a subi une "purification ethnique" en '92. En Ossétie du Sud, le contraire s'est produit, au détriment des Ossètes, revenus depuis puisque la population ossète est majoritaire à 70%.
Ces provinces ont été annexées au début du XIXè siècle par la Russie tsariste. Qu'étaient elles avant ? Des principautés indépendantes plus ou moins féodales ?
Finalement, l'environnement pour ces populations massacrées ou massacrantes n'a pas tellement changé au cours des siècles...
Et on se dit, à travers nos propres expériences estivales, que la Nouvelle France (Canada) a pris la décision d'adopter la langue française pour unir les immigrants originaires des différentes provinces françaises, qui ne parlaient pas le français. C'est la langue qui permet à une nation de se constituer, c'est la langue qui permet à un immigrant de s'intégrer, c'est la langue qui veut unir l'Abkhazie et l'Ossétie à la Fédération de Russie.
Mais la langue ne s'impose pas : elle est choisie par un peuple. Elle est choisie parce qu'elle est la langue du pays fort, du pays riche, du pays prestigieux.
Je ne vois pas aujourd'hui pourquoi des populations russophones choisiraient de se rapprocher de la Géorgie, la force, la richesse et le prestige étant indiscutablement du côté russe.
A moins, peut-être, du choix par la Géorgie d'un nouveau régime, de la monarchie ? Voilà qui pourrait représenter un choc, l'espoir d'une nouvelle identité,le souhait de participer à un nouveau départ !
Le nouveau président géorgien a rapidement brulé ses cartouches : sa volonté de ré assimiler les provinces sécessionnistes a fait long feu face aux Russes. Les opposants géorgiens favorables à la monarchie parviendront ils à se faire entendre ?
C'est ce que l'Histoire nous révèlera.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Actualités
commenter cet article

commentaires