Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 11:29
- Christophe, n'as tu pas l'impression que ton combat est vain ?

Ainsi s'exprimait encore hier un mien neveu, que j'affectionne tout particulièrement, qui m'a suivi dans mon cheminement politique tant que celui-ci est resté dans le cadre républicain, mais ne comprend pas que l'enseignement, tant de l'Histoire que de l'Actualité me conduisent (nous conduisent) à penser que la monarchie pourrait permettre d'atteindre certains objectifs hors de portée de la république.

Vain, mon combat ?
Non, certainement pas.
Naturellement, comme dans toute entreprise humaine, rien ne me permet d'être sûr que nous atteindrons notre but.

Mais si nous pensons que la démocratie en France fonctionne de façon toute satisfaisante, que chaque Français est représenté et a son mot à dire, alors notre combat est vain.

Si nous pensons qu'un président républicain, issu du plus grand nombre de suffrages minoritaires exprimés et client des grands groupes financiers, saura mieux prendre en compte l'intérêt des citoyens qu'un roi, arbitre indépendant, alors notre combat est vain.

Si nous pensons que nous traversons une ère de prospérité, que le nombre des pauvres est en diminution et que les riches sont davantage conscients de leur devoir, alors notre combat est vain.

Si nous acceptons, et peut-être souhaitons, que la France abandonne sa souveraineté au profit d'un Etat pan-européen, alors notre combat est vain.

Si nous acceptons, dans un monde hautement explosif, que la France s'en remette pour sa sécurité militaire à un commandement européen où elle est minoritaire, alors notre combat est vain.

Je pourrais continuer...

Notre combat n'est pas vain, car même si nous n'atteignons pas notre objectif de donner un roi à la France, chaque fois que nous aurons réveillé les consciences, notre combat aura été utile (rappelez vous que la commission "Balladur" a consulté l'Alliance Royale à propos de la réforme des institutions).

Enfin, malheureusement, si la France (plus exactement l'hexagone) n'a pas connu de conflit sur son territoire depuis 60 ans, qui dit que cette paix bénie est éternelle ? Que se passerait-il, au lendemain d'un conflit, s'il fallait redresser l'Etat ? Que s'est-il passé en '40 ? Nous préférons prévoir...

Nous sommes en paix, c'est une situation que nous préférons sans mesure, et c'est pourquoi nous présentons nos propositions aux suffrages des Français. Un passage à la monarchie par la voie démocratique remplirait tous nos voeux. Penser alors qu'il est vain de présenter d'utiles réformes me semble très anti-démocratique.

Il est vrai que le mien neveu ici évoqué me confiait que, bien que républicain, il est partisan de la manière forte et beaucoup moins démocrate que moi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Nos Positions
commenter cet article

commentaires