Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 23:16
 

Bonjour à tous,

 

En écoutant les informations télévisées, un sujet à retenu mon attention.

 

Les plus hautes instances de la république de Russie, (régime très démocratique comme l'on sait) après avoir rétablie la religion chrétienne orthodoxe, après avoir rendu les honneurs aux tombeaux de la famille impériale, viennent de réhabiliter le Tsar Nicolas II et toute sa famille !!!

 

Encore plus, les autorités expliquent que la mise à mort de tous les membres de la famille, par les Bolchéviks, était injustifiée.

 

Première remarque : On ne peut que s'étonner que la république française - soit disant patrie des droits l'homme - n'a jamais fait une telle démarche d'honnêteté historique et de remise en question par rapport à Louis XVI, Marie-Antoinette, leurs enfants, mais aussi envers les centaines de milliers de victimes de la république française dont la très grande majorité furent "des gens du peuple".
 
Deuxième remarque : Lousi XVI à perdu sa vie en grande partie pour avoir voulu protéger l'église catholique jusqu'au bout. Selon l'article qui suit, l'église orthodoxe a cannonisé et reconnu comme martyrs les membres de la famille impériale russe alors qu'il s'agit pourtant d'un assassinat politique. Qu'a fait l'église catholique pour Louis XVI et sa famille ? ........  RIEN !     Ah si !   Elle a élevé Nicolas Sarkozy au titre de Chanoine de st Jean de Latran ...

 

note : je ne suis pas spécialiste de la Russie, mais je pense que la grande Duchesse Maria Vladimirovna Romanov, dont il est question dans l'article, est bien l'héritière légitime du trône impérial de Russie. Son fils Georges est né en 1981.

 

 

 

 

 

Article de presse :

 

Le tsar Nicolas II et sa famille réhabilités par la justice russe
 
 
Par Victoria LOGUINOVA AFP - Mercredi 1 octobre, 16h46

MOSCOU (AFP) - La Cour Suprême de Russie a réhabilité mercredi le dernier tsar russe Nicolas II et sa famille, les jugeant victimes de la répression politique bolchevique, une décision longtemps attendue et saluée par les descendants de la famille impériale et l'Eglise orthodoxe russe.

"Le Présidium de la Cour Suprême (la plus haute juridiction de Russie, ndlr) a reconnu les répressions contre le tsar Nicolas et sa famille comme injustifiées et a décidé de les réhabiliter", a indiqué à l'AFP le porte-parole de la Cour.

La justice a ainsi répondu favorablement à une plainte déposée en 2005 par l'avocat de la Grande Duchesse Maria Vladimirovna, qui vit à Madrid et affirme être l'héritière de Nicolas II.

"La Grande Duchesse a exprimé sa joie et sa satisfaction", a indiqué à l'AFP son représentant en Russie, Alexandre Zakatov, la décrivant comme "heureuse" car "elle a toujours été convaincue que cette question serait réglée en Russie et refusait de s'adresser à des tribunaux internationaux".

"Il s'agit d'une décision définitive qui ne peut être contestée", s'est aussi réjoui l'avocat de la Grande Duchesse, Guerman Loukianov, soulignant que sa cliente n'avait pas l'intention de réclamer la restitution des biens impériaux.

Ivan Artsichevski, représentant d'une autre branche de descendants des Romanov en tensions avec Maria Vladimirovna, a lui aussi salué la décision, tout en minimisant sa portée.

"Le fait que l'Etat russe a reconnu sa responsabilité pour ce meurtre est un pas vers un repentir général et la réhabilitation de toutes les victimes innocentes" des bolcheviks, a estimé M. Artsichevski, joint par l'AFP.

Mais selon lui, la réhabilitation avait déjà eu lieu de fait, lorsque les restes du tsar et de sa famille ont été solennellement inhumés en 1998 à Saint-Pétersbourg et lorsque l'Eglise orthodoxe les avait canonisés en 2000 comme martyrs.

Son association de descendants "n'a jamais songé à obtenir un quelconque document officiel de réhabilitation, car l'essentiel est que Nicolas II (...) soit réhabilité dans les coeurs et les esprits du peuple russe", a-t-il ajouté.

L'Eglise orthodoxe russe a salué une décision que redonne "la priorité de la loi et restaure la continuité historique".

La réhabilitation a en revanche été dénoncée par les communistes russes.

"Reconnaître que nos ancêtres ont eu tort (de fusiller le tsar, ndlr), c'est au minimum un manque de respect", a affirmé le numéro deux du PC, Ivan Melnikov, cité par l'agence Ria Novosti, estimant que ce jugement "sera tôt ou tard corrigé".

"Ce ne sont pas les bolcheviks" qui ont exécuté le tsar, mais "tout le peuple travailleur", a-t-il asséné.

Nicolas II, son épouse et leurs cinq enfants avaient été faits prisonniers, puis exécutés par la Tcheka, la police politique de Lénine, le 17 juillet 1918 à Ekaterinbourg, dans l'Oural.

La plainte de la Grande Duchesse Maria Vladimirovna avait été rejetée à plusieurs reprises, mais elle avait toujours fait appel.

La Cour Suprême de Russie avait statué en novembre 2007 que Nicolas II et sa famille ne pouvaient pas être réhabilités, arguant de "l'absence du verdict" émis par les bolcheviks. C'est cette décision qui a été renversée mercredi par le présidium de la même Cour.

Le tsar, son épouse et trois de leurs filles, Olga, Tatiana et Anastassia, ont été solennellement inhumés en 1998 à Saint-Pétersbourg.

En juillet, le parquet russe a annoncé, tests ADN à l'appui, avoir identifié les ossements de deux autres enfants du tsar, découverts en 2007 près d'Ekaterinbourg, ceux du tsarévitch Alexeï et de sa soeur Maria.

Voici deux commentaires intéressants sur ce message :
 
 
Nicolas (membre du parti socialiste - tendence Ségolène Royal) :
 
     Effectivement, aux yeux de la République Française, Louis XVI est un traitre qui a été éxécuté pour cette raison ce qui est historiquement faux bien entendu. 

                Dans ce genre d'injustice, on peut aussi citer le cas de Napoléon III qui voulait être enterré en France et qui repose toujours en Angleterre. Curieux pays qui refuse à un de ses citoyens de reposer chez lui… 

                Je pense que la République se grandirait en réhabilitant la mémoire de ces deux chefs d'Etat.

 
Daniel ( - royaliste catholique)
 
 Cher Rodolphe,

 Mon épouse et moi, partageons totalement ton point de vue en ce qui concerne la famille royale française.

La République n’a rien fait pour la réhabiliter et c’est d’autant plus étonnant que nos Institutions ne sont plus particulièrement hostiles à l’histoire d’avant la Révolution.

 Certes, il y a eu après le 1er Empire, les Restaurations de Louis XVIII et Charles X et l’édification de la Chapelle « Expiatoire » de Paris sur la cassette personnelle de Louis XVIII.. Le mot expiatoire est sans doute un peu fort puisque la chapelle était seulement commémorative et jamais aucun régime n’a souhaité la rendre officiellement « expiatoire ».

 Le procès en béatification du roi Louis XVI n’a jamais abouti et je pense qu’il y a dans cette affaire une intervention diplomatique de l’Elysée qui a toujours considéré qu’une béatification de Louis XVI serait le reflet de la désapprobation par l’Eglise de France des Institutions républicaines.

Bien évidemment les évêques français ne voulaient absolument pas soulever ce problème et préférèrent étouffer dans l’œuf le projet de béatification.

Il n’est pas exclu pour autant, que le projet aboutisse un jour avec un président de la République plus tolérant et donc moins franc-maçon. Il ne faut pas désespérer puisqu’il y a dans l’équipe actuelle gouvernementale, un certain nombre de ministres et conseillers plus ouverts à la tolérance, à la tradition et notamment à l’église catholique. C’est ce que nous avons observé avec le séjour à Paris du Pape Benoît XVI.  

 En revanche, il faudrait que l’exemple de la réhabilitation de la famille impériale de Russie, serve aussi au représentant actuel de la Maison de Bourbon, pour engager devant les Tribunaux français ou mieux encore devant  La Cour internationale de Justice de La Haye, une action en vue de « la réhabilitation en France,  des rois Louis XVI et Louis XVII et de la reine Marie-Antoinette ».

 Si nous en sommes là en France, c’est sans doute parce que personne, absolument personne, y compris dans les milieux royalistes, ne cherche à entreprendre cette réhabilitation !

 Les Orléans ne pipèrent mot, à une époque où ils en avaient les moyens et préférèrent les messes commémoratives annuelles.

 Qu’en pense S.A.R. le prince Louis de Bourbon, duc d’Anjou ?

Nous aimerions que ses conseillers sortent enfin du silence, mais ce n’est peut être pas encore l’heure !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rodolphe - dans Actualités
commenter cet article

commentaires