Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 21:45

Partager cet article

Repost 0
Published by Aliance Royale - dans Nos Positions
commenter cet article

commentaires

RDC 03/10/2009 13:27


une fin de phrase n'est pas sortie excusez-moi :
si les êtres humains sont éduqués de manière à comprendre la légitimité des lois, ils viendront naturellement à accepter de vivre en harmonie et de se conformer au repect des lois (à condition
naturellement qu'elles n'avantagent personne et qu'elles ne causent de préjudice à quelqu'un).
Enfin par optimiste j'entend une foi en l'être humain et en Dieu. Dieu nous a éduqué pour que l'on ait la liberté, pourquoi la rejeter au nom d'un unique pouvoir? Si nous vivions selon les 10
commandements nous n'aurions aucun problème. Car le message du Christ a été : "aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé". En quoi la monarchie si elle enferme dans une seule personne une
autorité suprême, peut-elle être juste?
Les problèmes liés à l'empêchement de la réalisation de la vie selon les commandements sont : l'abêtissement de la population, la terreur permanente, la désinformation et le contrôle moral.


Christophe 06/10/2009 14:27


J'approuve bien des choses que vous écrivez.
Cependant, contrairement à ce qu'avançait Rousseau, l'Homme ne naît pas naturellement bon.
L'Histoire de l'Humanité est constellée de guerres et de conflits, l'histoire des sociétés montre la domination des forts sur les faibles, l'Histoire de la France en monarchie montre les nombreux
conflits entre seigneurs voisins, et la nécessité pour le Roi de dominer ces seigneurs.
Ce n'est pas abêtir la population que de la protéger, ni la terroriser que de répartir les tâches entre individus dotés de dons ou de capacités différents.
C'est même la base d'une société.
Que ceci soit mieux fait sous un régime politique que sous un autre est l'objet de notre intervention.


RDC 02/10/2009 22:15


Fier d'avoir eu l'espoir que sur la terre il y ait pu avoir des nations et des peuples qui refusent d'être dominées pour la bonne santé des valeurs de "pouvoir". Le pouvoir c'est un point de vue,
chacun est maitre de lui-même, cependant certaines personnes font croire à d'autres qu'elles peuvent plus qu'elles. Or,admettez comme moi que mis à part pour des organisations de relations à grande
échelle, le pouvoir politique est moins puissant que les individus dans leur vie quotidienne. Alors oui je suis fier que des hommes aient pu se rendre compte que le pouvoir politique n'est pas
toujours bon (jamais par rapport à ce que je connais). Fier des morts? je vous avoue que non, sur ce pont là vous avez raison, je suis pacifiste dans l'âme : je ne supporte en rien les armes et la
domination que les armes permettent. Vous me direz que la Révolution a été faite par les armes, et je vous répondrais que la Révolution a été menée par la petite bourgeoisie qui souhaitait plus de
pouvoir, et donc que la fin ne justifiait pas les moyens. J'avais une optique différente en parlant de nouvelle révolution : une révolution quotidienne au jour le jour qui permettrait au final la
fin de l'hégémonie du capitalisme poussé à l'extrème. Car savez-vous que tout les problèmes sociaux se sont institutionnalisés avec les Révolutions Industrielles et l'apparition du capitalisme de
masse? Certes, il y avait des problèmes liés aux manques de libertés. Cependant la Révolution a permis en partie de supprimer des problèmes, et en a amené d'autres. Je lutte pacifiquement pour
l'établissement d'une vraie liberté. La liberté est la première valeur que l'on doit viser, cependant la plupart des personnes considèrent qu'il vaut mieux être égaux même si l'on est pas libre
quitte à être esclave. Je refuse d'être égal à quelqu'un d'autre sans que nous ne possédions tous la liberté. "L'idéal n'est pas atteint, et comme son nom l'indique doit rester dans l'idée" voilà
ce que l'on nous apprend à l'école, je suis contre. Une liberté, une égalité et une fraternité sont possibles. Je ne sais si je suis le seul à penser à une unité entre les êtres humains, mais ce
que je sais c'est que personne ne m'empêchera de penser que je suis libre, malgré nos lois qui favorisent l'enrichissement du riche et l'appauvrissement du pauvre. Nous avons réussi en plusieurs
années à séparer, du moins en théorie, trois "pouvoirs" or il me semble important de séparer aussi à chacun de ces pouvoirs le pouvoir économique. J'ai étudié l'économie je sais de quoi je parle,
je m'interroge toujours sur l'existence du taux d'intérêt qui lie des personnes à d'autres.
Je suis désolé de na pas partager votre avis à propos de la monarchie, et d'ailleurs vous me reprochez d'être fier de tant de morts à cause de la Révolution, et vous, cautionnez-vous les milliers
de personnes qui ont été obligé de servir un pouvoir (je parle de la monarchie) qui les dilapidaient de leur biens? Peut-être me répondrez-vous que vous prônez une monarchie parlementaire comme je
l'ai vu sur votre site, mais savez-vous qu'en Angleterre il y eut dès les premières décennies de la monarchie parlementaires des problèmes avec les paysans anglais et les ouvriers du textile qui
sont allés jusqu'à casser les machines pour contrer l'arrivée du capitalisme, et que le pouvoir a réprimé leur révolte légitime puisque le chômage leur semblait une situation impossible et que
l'arrivée des machines allait détruire leur vie professionnelle, donc leur vie tout simplement? 
La barrière est mince, mais je crois que l'être humain, s'il est éduqué de manière à comprendre la légitimité des lois ou qu'il puisse être autonome pour prendre des décisions qui protègent à la
fois sa famille, ses amis, lui-même et les personnes avec qui il est en contact, de manière à ce qu'il intègre correctement les lois légitimes et les applique en permanence. Je rappelle ici,
puisque cela peut vous sembler totalitaire, que la liberté c'est pouvoir décider des options qu'il a afin de décider d'un acte en fonction de sa conscience morale et du principe de réalité. Je sais
que je mélange beaucoup d'éléments mais c'est pour vous prouver que je réfléchis et que je pèse mes mots vis-à-vis de ce que j'écris.
Mais je reste optimiste, il n'y a eu qu'un faible progrès depuis la Révolution, mais l'humanité, boiteuse continue de marcher. Entrainons-la vers un chemin plus sain pour la nature, pour elle-même
et pour ses idéaux mais restons lucide : chemin différent ne signifie pas retour en arrière!
Bonne soirée chez vous!


Christophe 28/09/2009 16:40


Fierté d'une révolution qui a tué tant de Français ? Euh...
Parvenir enfin à une absence de pouvoir ? Mais non : nous sommes des Hommes, il y aura toujours des tordus pour prendre le pouvoir sur des plus faibles, pour les exploiter. Mais il y aura toujours
aussi des plus forts pour prendre le pouvoir et protéger les plus faibles. Je sais, la frontière est mince, mais il faut savoir les reconnaître, le Bien commun ne peut exister sans eux !
Et si vous êtes d'un naturel optimiste, tant mieux, vous conviendrez avec moi que l'on peut chercher du bon dans l'Homme...


RDC 26/09/2009 22:09


chouette si il est élu, on pourra renverser le roi et faire à nouveau une Révolution, qui fait notre fierté, pour enfin peut être aboutir à l'absence de pouvoir! Que ce soit la monarchie ancienne
ou nouvelle ou que ce soit les démocraties actuelles, aucune n'a fonctionné même au Royaume-Uni. Messieurs et Mesdames, le temps est venu de réflechir concrètement à un véritable projet et non de
rester dans l'illusion.
Simple question : Comment, si vous étiez élu tout de suite et que la France redevienne une monarchie, vous résoudriez la crise alors qu'elle est voulue par plusieurs milliers de personnes très
influentes? Si vous ne savez pas, je vous donne une réponse ; vous ne feriez rien car vous seriez d'ores et déjà du côté des profiteurs et votre idéal ne serait déjà plus qu'illusion. Je suis d'un
naturel optimiste mais ce que vous proposez n'est pas une bonne solution, on ne peut pas accepter l'institution d'un dictateur peu importe le nom qu'on lui donne, en France. Même si, selon moi,
c'est déjà fait...


Domy 20/02/2009 21:39

Vive le Roi !