Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 22:22

" Que peut-il ? Tout. Qu'a-t-il fait ? Rien.
 
Avec cette pleine puissance, en huit mois un  homme de génie eût changé la
face de la France, de l'Europe peut-être.
 
Seulement voilà, il a pris la France et n'en sait  rien faire.
 
Dieu sait pourtant que le Président se démène  : il fait rage, il touche à
tout, il court après les projets ; ne pouvant  créer, il décrète ; il
cherche à donner le change sur sa nullité ; c'est le  mouvement perpétuel ;
mais, hélas ! cette roue tourne à vide.
 
L'homme qui, après sa prise du pouvoir a épousé une  princesse étrangère
est un carriériste avantageux.
 
Il aime la gloriole, les paillettes, les  grands mots, ce qui sonne, ce
qui brille, toutes les verroteries du pouvoir.  Il a pour lui l'argent,
l'agio, la banque, la Bourse, le coffre-fort. Il a des  caprices, il faut
qu'il les satisfasse. Quand on mesure l'homme et qu'on le  trouve si petit
et qu'ensuite on mesure le succès et qu'on le trouve énorme,  il est
impossible que l'esprit n'éprouve pas quelque surprise. On y ajoutera  le
cynisme car, la France, il la foule aux pieds, lui rit au nez, la brave, la
nie, l'insulte et la bafoue ! Triste spectacle que celui du galop, à
travers  l'absurde, d'un homme médiocre échappé ".
 
Sarkozy ? non, Napoléon III vu par Victor Hugo.

Pas très sympa pour Sarko cette comparaison qui court actuellement sur internet.

Et pas très juste de la part de Victor Hugo, ce jugement sur son ennemi, qui a quand même su ménager à la France la seule période du siècle où elle a pu effectuer son essor économique, ce que nos voisins non révolutionnaires s'étaient empressés de faire bien avant.

Période marquée à jamais dans la pierre, puisque c'est Napoléon III qui a fait de Paris ce qu'elle est aujourd'hui : un grande ville harmonieuse, des boulevards, des avenues, au lieu de l'entrelac de ruelles de l'ancienne ville.

Mais pour l'Histoire, l'aventure de Napoléon III s'arrêta sur le désastre de Sedan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Conférence
commenter cet article

commentaires

renaudb 03/12/2008 14:06

il est vrai que la comparaison est un peu facile, il s'agit d'un prêt-à-penser digne de ce consensus mou organisé autour de cette "idée" unique : Sarkozy, il est pas gentil. Un concept (il évite d'avoir à engager un débat constructif) qui sert de gargarisme à l'opposition et à la presse depuis un an et demi. C'est assez pathétique