Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 16:15
Un dialogue relevé sur Facebook :

Rémi :

La révolution française est bien un crime contre l'humanité, je te rappelle la définition (Tiré du site Wikipédia):
Le crime contre l’humanité est défini par l’article 6c du statut du Tribunal militaire international de Nuremberg et appliqué pour la première fois lors du procès de Nuremberg en 1945. Il définit ainsi le crime contre l’humanité : « assassinat, extermination, réduction en esclavage, déportation et tout autre acte inhumain commis contre toute population civile […], ou bien les persécutions pour des motifs raciaux ou religieux […] ».

Or la révolution française avait notament comme objectif d'exterminer et assassiner les nobles ainsi que les prêtres réfractaire c-a-d les prêtres catholique fidéles à Rome.

Hemery :

on a vraiment pas coupé assez de têtes....
Vive La Révolution française

Lucie (lycéenne) :

VIVE 1789 VIVE LE PEUPLE VIVE LA DEMOCRATIE VIVE LA GAUCHE

Christophe :

Ne pas se tromper d'époque : la révolution, ce n'est pas la lutte des classes, ce n'est pas la revanche du peuple contre les nobles, ce n'est pas la gauche contre la droite... Il y a eu beaucoup plus de roturiers guillotinés que de nobles, la république ne le dit pas !
La révolution, c'est une guerre civile, les uns coupant la tête aux autres et se faisant couper la tête à leur tour;
sans oublier de bouffer du curé, de voler les biens qu'on enviait, et de trucider ceux qui ne pourraient ainsi plus se venger.
Crime contre l'humanité ? Je ne sais pas. Crime contre la France, le roi, sa famille et contre les Français, c'est sûr. La somme de crimes individuels, devenus crimes de masse. Une bien laide image de la France et de l'horreur qui sommeille en l'Homme.

Rodolphe :

Je rejoins l'avis de Christophe. La majorité des victimes a été "des gens du peuple". La plupart pour des raisons d'opinion, ou de religion. Peu de personnes savent que l'on a aussi exécuté à Paris les handicapés mentaux. La première République est le plus dur régime dictatorial qui n'a jamais existé en France. Dès la suspension de la Monarchie constitutionnelle, le 10 août 1792, un des premiers actes est la décision des massacres de septembre 1792. Il ne s'agit pas de débordement populaire mais bien de décisions prises par les autorités révolutionnaires. Il en est de même pour toutes les destructions d'œuvres d'art ayant un rapport avec les rois de France, la religion ou même avec les emblèmes de la France. Un outrage contre le patriotisme. Quand on pense à l'émoi que provoque de nos jours un sifflement de Marseillaise dans un stade ...

Suite … Il s’agit bien d’une volonté politique de destruction de la culture d’un pays. Le peuple français était en majorité opposé à cette révolution ; c’est pourquoi, il a fallu imposer le régime par les armes dans certaines provinces. Un peuple ne prend pas les armes pour s’amuser, mais pour se défendre. C’est un mouvement de résistance à la tyrannie. A l’inverse, Louis XVI a toujours donné consigne de ne jamais tirer sur la foule. On se rappellera aussi que le service militaire obligatoire a été créé lors de cette Révolution, pour remplacer une armée de métier, à laquelle on est finalement revenu ; les plus jeunes seront content de l’apprendre puisqu’ils y échappent maintenant.

Suite … J’ajouterai l’exécution des députés du groupe dit « des Girondins », tous guillotinés, pour avoir été en désaccord avec les autorités de la République. Ils étaient pourtant des élus du peuple. Quant à Monsieur DE Robespierre (tiens, un gars du peuple révolté contre les nobles !?), véritable chef de la République, blessé d’une balle dans la tête lors d’un attentat, il est emmené en prison et soigné afin de pouvoir être guillotiné vivant à la demande de ses anciens collègues au pouvoir. Les faits parlent d’eux-mêmes ! Nous ne pouvons pas blâmer les Français de leur ignorance de tout cela, puisqu’on nous enseigne l’inverse à l’école, comme a précisé Rémi.

Et, la devise c’est bien : « Liberté – Egalité – Fraternité » …

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Conférence
commenter cet article

commentaires

Jean Garnier 22/10/2012 07:05


Bonjours, je ne suis pas Royaliste parce que je pense que Louis XVI a été faible et c'est ce qui a provoquer sa mort et celle de beaucoup d'autres a l'inverse d'un Justinien qui avec l'aide de
Théodora, sut maté une tentative de Révolution (sédition Nika) et qui par conséquent sauva sa vie et probalement celle de beaucoup d'autres personnes. La Révolution Française est une preuve de
plus que l'Homme est un Loup pour l'Homme, et que l'ont peut maquiller avec des formules magiques ("Vive 1789, vive le Peuple, vive la Démocratie, vive la Gauche") la soif de sang qu'a l'Homo
Sapiens dans les tréfonds de son cerveau. Je ne crois pas aux Droits de l'Homme, ni en la Démocratie, ce ne sont que des mots, quand ce ne sont pas de l'encre sur du papier, seul compte le
Pouvoir et celui ou celle qui l'exerce (je l'est toujours constater, bien souvent a mes dépends). Il est inutile me semble t'il de rentrer dans un débat pour savoir si les Révolutionnaires
étaient des criminels (ils ont établis la Terreur ou Tyrannie, c'est l'essence même d'une Révolution), c'étaient des criminels, seulement ce sont leurs héritiers qui ont le Pouvoir et tant qu'ils
auront le Pouvoir, il est inutile de croire que leurs crimes soient dénoncés en Justice, voir même qu'on en parle dans les programmes scolaires, car ce sont les vainqueurs qui écrivent
l'Histoire. Peut être auront nous comme en Roumanie un 1989 pour enlever le Pouvoir aux héritiers de 1789, je ne pense pas qu'en France une Révolution de velours soit possible (il y a des
héritages qui ne s'oublient pas). J'ai peur pour ma part qu'on est une Révolution d'Octobre 1917 sur les bras avec encore plus de Pouvoir pour les héritiers de 1789 (avec un nouveau fleuve de
sang pour la grande joie du Grand Orient de France). Quoi qu'il en soit pour mettre fin au régime actuel et a son renforcement (1917), la seule solution c'est d'utiliser ce qui marche, c'est a
dire la violence (les moyens techniques ne manquent pas aujourd'hui) et ne pas avoir les scrupules que n'ont jamais eut les gens du Grand Orient, car ce sont ces scrupules qui ont perdus Louis
XVI et beaucoup d'autres a sa suite. Bon courage.

roger's 24/08/2009 17:20


Une page sombre dans notre histoire, nous ne devons pas en être fiers.Ce sont une bande d'avocats et d'hommes de lois terroristes qui ont fait la révolution, les Danton (qui pourtant passe pour un saint, c'est lui  l'organisateur des massacres de septembre), Robespierre, Cofinhal (l’homme qui envoyait des femmes enceintes à la guillotine ), Hermann, saint Just, Desmoulin tous ces salauds qui pourtant ont des noms de rue en France.
QUELLE TRISTESSE TOUT CELA !