Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 09:04
La France triomphante - Parc du château de Versailles













Par Gérard Chinetti :

En 1789, la France aurait été, selon le mot de Mirabeau, un "agrégat inconstitué de peuples désunis"... phrase dont les politiciens républicains se gargarisent depuis plus de deux siècles.

Et évidemment, les français parlaient alsacien, flamand, breton, provençal, limousin, catalan, basque et... créole

Mais, cet "agrégat inconstitué" était la première puissance d'Europe et donc du monde.

Non seulement la première puissance militaire comme le spasme républicano-impérial le démontrera (au prix d'un million et demi de morts françaises sur les champs de bataille.. et dans les hôpitaux militaires..) mais également la première puissance commerciale et maritime du monde avec, grâce aux Antilles, un commerce extérieur égal à celui de l'Angleterre, et un monopole quasi total sur le sucre, le café, l'indigo...

Pendant toute la guerre d'indépendance des Etats-Unis la marine royale fut en mesure d'assurer la sécurité des relations maritimes entre la France, les Antilles et les Etats-Unis, et bien sûr, les occupations anglaises de la Guadeloupe et de la Martinique ne se renouvelèrent pas; tout au contraire la France s'empara de la Grenade et se vit restituer Tobago et le Sénégal...

Vingt ans plus tôt, Louis XV s'était trouvé dans la totale impossibilité de secourir le Canada et les Antilles; il est vrai qu'en pleine paix, en 1756, la Grande-Bretagne s'était saisie, partout dans le monde, dans une action coordonnée de 300 navires français... (ce qui lui valut le surnom, toujours actuel, de "Perfide Albion")

Le corollaire de cette absolue domination française, domination qui s'exerçait aussi dans la culture, la littérature, tous les arts, dont, bien sûr, l'art de vivre, était la prévalence de la langue française, partout parlée dans le monde et bien sûr à Londres et à Philadelphie, alors qu'un architecte français concevait les plans de la ville de Washington.

Frédéric II, Catherine II, le pape, le roi d'Espagne, le Grand Turc, l'Empereur d'Allemagne et le roi d'Angleterre vivaient quotidiennement en français, tous les traités scientifiques,tous les bulletins des sociétés savantes, étaient rédigés en français, et, en 1790 l'Académie de Berlin pouvait mettre au concours "Les raisons de l'Universalité de la Langue française".

Les crimes de la République:

- contre les Français 200 000 morts civiles plus les 600 000 morts du génocide vendéen;

- contre la France par la destruction ou la dilapidation de plus de la moitié du patrimoine culturel français;

- contre l'humanité, par le rétablissement en floréal an X de l'esclavage: LA REPUBLIQUE FRANCAISE EST LE SEUL REGIME "CIVILISE" QUI, DANS LES TEMPS MODERNES AIT RETABLI L'ESCLAVAGE;

- les innombrables crimes de guerre commis d'un bout à l'autre de l'Europe, le pillage généralisé, le vol des oeuvres d'art;

ont répandu en Europe la haine du nom français et ont provoqué l'émergence réciproque des nationalismes européens responsables en dernière analyse des grandes catastrophes du 20e siècle.

L'effondrement définitif de la puissance maritime et commerciale française, la destruction de la marine provoquée par la persécution des officiers nobles, et bien sûr l'insurrection de Saint-Domingue, d'abord sous la forme d'une "chouannerie tropicale", Toussaint Louverture se soulevant au nom du Roi, ont laissé le champ libre à l'expansion coloniale, maritime et commerciale de la Grande-Bretagne qui préleva au passage quelques juteux pourboires sur portugais, hollandais et espagnols.

Tels furent les vecteurs de l'émergence de l'anglais comme langue universelle et de la disparition concommitante du français.

Aujourd'hui que deux siècles de république ont mis le français la gueule par terre, non seulement sous la pression de l'anglais, mais sous celle de plus en plus vive du castillan, du portugais... demain du mandarin, les politiciens républicains adeptes d'un totalitarisme qui confond peuple et nation veulent faire rentrer sous terre les langues régionales.... déjà agonisantes, jacobinisme aidant..

C'est le lieu de rappeler le mot de Césaire: "dans le combat pour l'homme, chaque peuple, si petit qu'il soit est comptable d'une partie du front"

Et de le compléter de cette phrase du royaliste Bernanos: "Jamais je ne me lasserai d'offenser les imbéciles"

Source :
http://www.facebook.com/group.php?gid=80070489578#/profile.php?id=754788861&v=app_2347471856&viewas=674187771

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Chinetti - dans Conférence
commenter cet article

commentaires