Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 18:20
Il existait en France en 1788 un ordre millénaire, dont personne n'imaginait qu'il serait mis à bas dans les années suivantes. Pas même les acteurs de la Révolution eux-mêmes. Le seul qui s'en faisait une idée réelle, c'est précisément le roi Louis XVI, qui s'est rendu compte que :
- le peuple souffrait (comme toujours)
- les nobles dilapidaient leur vie de privilégiés
- les bourgeois, riches et puissants, n'atteignaient pas les rouages de la Société

C'est pourquoi il a su que rien ne sauverait l'ordre.

Comme disait mon grand-oncle, dans une révolution on retourne la canne qu'on a dans la main : le pommeau doré est plongé dans la boue du chemin; le fer pointu est tourné vers le ciel et rien ne change pour la partie centrale de la canne. A part quelques morts, bien sûr mais, comment dirait Jean-Marie, déjà ? un détail ?

On a donc tué les nobles. On a tué plus de roturiers fidèles au roi que de nobles, mais on n'en parle pas parce que c'est moins glamour... et puis, ils étaient plus nombreux, de toute façon.

Et les bourgeois ont pris le pouvoir.

Quand vous regardez le XIXème siècle, vous voyez que le roi n'est plus là pour protéger le peuple; que (une fois les guerres, conséquences de la Révolution, passées) c'est la révolution industrielle, qui profite à qui ? aux bourgeois. Et le peuple ? Il est déraciné, le peuple : il a quitté son village, pour venir s'entasser à la ville, à l'usine, dans les mines, et où il trime (et ses enfants avec lui) pendant des journées sans fin pour ne pas crever de faim. Et il crève de faim. Et il est encore un peu massacré, Cavaignac, Thiers...

Alors aujourd'hui ?

Aujourd'hui, à l'heure ou le pouvoir bourgeois s'appelle capitaliste, où il atteint à l'ordre mondial, où l'on observe que les plus riches sont toujours plus riches, et les plus pauvres plus pauvres (enfin, ouvrez les yeux, lecteurs, ce n'est quand même pas moi qui l'invente !), vous ne voudriez pas que ce même pouvoir bourgeois en rende, ne serait-ce qu'une parcelle, à une monarchie qui lui imposerait des limites ?

Alors, peuple, puisque c'est toi le plus nombreux, puisque tu sais que le roi, le père du peuple, t'as toujours défendu contre les Grands du royaume, et que malheureusement il n'est plus là pour le faire depuis 200 ans, fais donc marcher la démocratie... redonne-toi un roi !

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

Christophe 09/07/2009 10:51

Excellent !Aussi n'est-ce pas ce que nous proposons.De tous temps il y a eu les Lois fondamentales, auxquels le roi se pliait comme l'ensemble du royaume.De tous temps, il y a eu des pouvoirs différents de ceux du roi (parlements, corporations, communes, provinces) : le roi avait moins de pouvoir qu'un président de la Vè.Aujourd'hui, les règles doivent être écrites. Appelons cela "constitution", appelons cela "institutions", cela n'a rien de choquant.Le tout est de savoir où l'on place les attributions de chacun, le curseur.Aujourd'hui, en France républicaine, on voit bien qu'il existe encore un pouvoir "réservé", dit "régalien" : c'est bien la limite du curseur ?Cher contradicteur Républicain, j'approuve donc votre remarque.

Le Republicain 08/07/2009 20:22

Je rapelle que ce n'est pas l'arbitre qui écrit les règles .......

Christophe 08/07/2009 16:25

Bien dit : merci, Dominique.Bien dit : merci, Républicain. République ou roi, cela ne change pas la nature humaine.Aussi proposons-nous à un roi le rôle d'arbitre...Un parallèle évident avec l'arbitre du match de foot, sans qui les deux équipes en viendraient aux mains, et aucun match ne serait possible.

Le Republicain 07/07/2009 00:58

Quelle belle analyse marxiste. On peut simplement regretter le dernier paragraphe qui n'est pas à la hauteur de votre précédent raisonnement. En effet, ce meme avillissement humain s'est produit sous les monarchies, européennes entre autres. Roi ou pas, cela ne change pas la nature humaine....

Domy 04/07/2009 19:28

Bien dit !