Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 14:46

L'échange de commentaires sur ce blogue avec un pseudo (en effet, s'il est plus naturel d'échanger avec avec une véritable personne, il arrive fréquemment sur le Net de n'avoir en face de soi que du virtuel) m'a prouvé que l'on trouve réellement de tout sur Internet, et qu'il convient de s'en défier.

 

Ainsi, étant royaliste au XXIè siècle, ce qui vous en conviendrez n'est pas une conviction venue sans raison (un républicain est républicain parce-que la France est une république; un royaliste est royaliste parce-qu'il a conscience que la république a des limites que la monarchie dépasse), j'ai reçu des commentaires émanant d'un soi-disant royaliste, respectueux du principe monarchique pluri-séculaire français.

 

D'agréable au début, bien que piquant (il s'agit d'appâter le poisson), le ton devient vite mordant, les échanges se font plus vifs, l'agressivité sous-jacente, la naturelle courtoisie absente. Au point que l'on s'aperçoit que le front adverse (il faut bien l'appeler ainsi) plie mais ne rompt pas, cède sur une partie de son discours pour mieux contre-attaquer sur une autre, avec des formules toutes faites et creuses qui réapparaissent avec régularité.

 

C'est comparable à la tempête Xynthia : une fois la digue rompue, rien n'arrête le flot, à moins de prendre la décision d'effacer les commentaires, ce que je trouve regrettable sur un blogue censé les favoriser.

 

Et petit à petit, on voit apparaître ce qui n'est rien d'autre que l'expression d'une idéologie, une pensée qui se décrit proche de vos idées mais dont le seul but est de les combattre, une véritable subversion de l'esprit avec laquelle il faut cesser tout dialogue.

 

J'ai relevé quelques définitions que je vous soumets pour décrire l'idéologie :

 

Une idéologie est un ensemble d'idées, de pensées philosophiques, sociales, politiques, morales, religieuses, propre à un groupe, à une classe sociale ou à une époque. C'est un système d'idées, d'opinions et de croyances qui forme une doctrine pouvant influencer les comportements individuels ou collectifs. 

Une autre façon de définir le terme idéologie est d'y voir une doctrine politique qui propose un système unique et cohérent de représentation et d'explication du monde qui est accepté sans réflexion critique.

"Une idéologie est un complexe d'idées ou de représentations qui passe aux yeux du sujet pour une interprétation du monde ou de sa propre situation, qui lui représente la vérité absolue, mais sous la forme d'une illusion par quoi il se justifie, se dissimule, se dérobe d'une façon ou d'une autre, mais pour son avantage immédiat."
(Karl Jaspers / 1883-1969)

 

Une définition dérivée de l'idéologie est celle d'une doctrine politique qui fournit un principe unique à l'explication du réel. Celle-ci est susceptible d'inspirer rapidement un programme d'action et constitue un ensemble cohérent d'idées imposées et parfois acceptées sans réflexion critique et sans discernement.

D’une part, elle forme un système d’interprétation définitive du monde, elle affiche une prétention omnisciente et « omni-explicative » de celui-ci, qu’il s’agisse des événements passés ou futurs. D’autre part, elle affirme son caractère irrécusable, infalsifiable. Elle n’est jamais prise en défaut et s’émancipe de la réalité. 

 

Voici donc de quelle manière il est possible de déformer toute réflexion humaine, toute action entreprise, considérée comme à détruire dès lors qu'elle ne passe pas par l'idéologie.

 

Pour cette raison, je conseille à mes amis de l'Alliance royale de se détourner consciencieusement de tout dialogue avec ce type d'intervenants, sur tout forum où ils pourraient les rencontrer. Inutile d'alimenter leur moulin.

 

Nos objectifs sont de soumettre notre projet à nos concitoyens en espérant les éclairer. Ceux de l'idéologie sont de faire plier l'opinion sous son jugement, le monde a déjà connu cela, prions que cela ne se reproduise plus.


Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

lulo 19/04/2010 16:28



Voilà une humeur hilarante!!!


Un joli texte pour se lamenter sur les inconvénients de l'oecuménisme, déformer à son profit une discussion où il vaut d'autant mieux se donner le beau rôle qu'on y est incapable de justifier ses
dires autrement que par sa subjectivité...


Sur la définition de l'idéologie (dont on aimerait bien savoir d'où elle sort), laissons plutôt s'exprimer des gens compétents:



[L’idéologie est] un système d’explication du monde à travers lequel l’action politique des hommes a un caractère providentiel, à l’exclusion de toute divinité.


François FURET, Le passé d’une illusion, Ed. Livres de poche 1995, p.17.


Une idéologie est littéralement ce que son nom indique : elle est la logique d’une idée […] dans son pouvoir de tout expliquer, la pensée idéologique s’affranchit de toute
expérience.


Hannah ARENDT, Le système totalitaire, Ed. Du seuil 2002, p.295-298



Source: http://www.viveleroy.fr/mot13.html


Les gens censés savent le bon marché que l'AR fait de deux siècles d'expérience politicienne des royalistes... et ce que sont leurs idées...