Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 18:25

A la veille de l'ouverture du Salon de l'agriculture, les Français découvrent, stupéfaits, que l'agriculture et les agriculteurs souffrent, peinent, dépriment, meurent, font faillitte ou se suicident.

 

Il s'agit bien ici de l'agriculture française ! Souvenez-vous de ce que vous avez appris à l'école : "la France, pays agricole, doté d'un climat tempéré et de terres riches propres à nous assurer une production excédentaire..."

 

Ce n'est pas le seul secteur qui soufre, dans notre pays : des pans entiers de notre industrie qui ont disparu, un chômage qui ne diminue pas, un nombre sans cesse croissant de Français vivant sous le seuil de pauvreté...

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/21/Organisations_Supranationles_Europ%C3%A9ennnes.png

 

La France et l'Union européenne comptent actuellement 6 litiges portant sur des aides fournies par la France à des secteurs tels que les producteurs de fruits et de légumes, les pêcheurs, France Télécom, les producteurs de Cognac, le secteur textile, les producteurs de Rivesaltes. L'Union européenne demande le remboursement de ces aides, franco-françaises.

 

Donc, si les différents traités européens nous obligent à ne pas pouvoir soutenir les secteurs de notre propre économie, alors l'Union européenne est dans son droit lorsqu'elle fait un rappel à l'ordre.

 

Mais l'Etat français lui-même reconnaît qu'il lui est impossible de ne pas soutenir notre économie, puisqu'il le fait.

 

Dans ce cas, notre conduite est évidente : puisque cette Europe ne nous convient pas et que nous sommes un pays souverain, retirons-nous... et changeons d'Europe !

 

http://www.europa-planet.com/images/cartes/europe_politique.jpg

 

Voici ci-après un extrait des thèmes que l'Alliance royale défend, et qu'elle a soutenus aux récentes élections européennes :

http://www.allianceroyale.fr/nos-propositions-politiques/plate-forme-politique/article/programme-de-l-alliance-royale


*

 

"L'Europe n’est pas une fin en soi.

 

La construction de l’Europe doit être d’abord et avant tout orientée vers la préservation des intérêts de la France.

 

La participation de l’Alliance Royale aux élections européennes s’est donc inscrite d’abord et avant tout dans une perspective résolument française.

 

Mais la construction européenne est aussi l’occasion de reparler de la solidarité naturelle entre les peuples, que l’on opposera volontiers à la vision mondialiste supranationale qui domine aujourd’hui les débats. Dans cet esprit, l’Alliance Royale est ouverte à la conclusion d’alliances avec des formations politiques d’autres pays d’Europe, et qui partagent ses vues.

 

Dans cette double perspective française et internationale, l’Alliance Royale veut placer au cœur de toute coopération entre les pays européens, trois principes fondamentaux : la souveraineté des Etats, la subsidiarité dans les institutions, et la solidarité dans l’espace naturel européen.

 

Conformément à ces trois principes, l’Alliance Royale propose une alternative à l’Union Européenne (qui préfigure déjà un Etat).

 

Elle affirme que les nations européennes peuvent coopérer sainement et efficacement, mais au sein d’une communauté des Etats européens, disposant d’institutions spécifiques proches de celles de la Communauté Européenne, mais destinées exclusivement à mener des politiques de coopération entre les Etats membres.

 

Au sein de la communauté des Etats européens, l’Alliance Royale propose trois axes de coopération prioritaires, correspondant à trois défis majeurs posés aux peuples européens en ce début de XXIe siècle. D’abord, dans le domaine de l’économie : la préférence communautaire. Puis, dans le domaine de la sécurité : la surveillance du territoire et des espaces maritimes. Enfin, dans celui de l’environnement, la préservation d’un patrimoine naturel partagé.

 

Bien sûr, une coopération ne peut exister durablement et de façon harmonieuse que si certaines valeurs sont communes. Or, justement, les nations européennes se sont, peu ou prou, construites sur les mêmes fondations.

 

D’ailleurs, la France, si elle veut elle-même se réapproprier les valeurs qui l’ont faite, ne peut pas le faire en contradiction avec ses voisins. C’est pourquoi l’Alliance Royale demande que soient restaurés les fondements de la civilisation européenne, avec en particulier l’affirmation de l’héritage chrétien de l’Europe.

 

Enfin, l’Alliance Royale estime qu’une coopération à l’échelle de l’Europe n’est envisageable que par le renforcement des institutions françaises. On ne peut s’ouvrir au monde que si l’on est fort soi-même. Il faut donc renforcer la souveraineté de la France, affirmer son identité et préserver nos libertés.

 

L’Alliance Royale estime donc indispensable de mener en parallèle une réforme des institutions françaises. En particulier l’indépendance du pouvoir royal et une démocratie véritablement équitable sont les contrepoids nécessaires d’une coopération renforcée avec nos voisins.

 

L’Alliance Royale propose qu’une charte européenne donne les principes fondamentaux de toute coopération entre Etats d’Europe dans le cadre de la communauté des Etats européens. Cette charte constitue une alternative aux constitutions et traités actuels, qui ont été rejetés par les Français.

 

"

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans Nos Positions
commenter cet article

commentaires