Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 17:47

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT1lqZQ5ECCEA-uc85OOYAWGSrYrgU6OQMdEQdQXs4E0-OuK9pj_g

Quelques affiches rouges - police blanche fleurissent sur les panneaux d'affichage.

 

Blanc sur fond rouge : signe distinctif de la gauche révolutionnaire, mais celle-ci glorifie bien la révolution... mais la révolution tunisienne !

 

Que fait cette affiche en France ?

 

Agacé il y a quelques jours par le 5ème article du Pacte républicain signé par les partis tunisiens en formation (Le cinquième point rappelle la nécessité de défendre l’indépendance nationale, d’œuvrer pour la propagation des principes de la paix et de la liberté dans le monde … Et le soutien de toutes les causes justes et à leur tête celle du peuple palestinien et la lutte contre toutes les formes de normalisation avec l’entité sioniste.) qui me fait penser qu'avec de telles intentions la paix n'est pas près de s'installer au Moyen Orient, je me dis que nos pauvres amis tunisiens n'ont pas peur de jouer avec les allumettes !

 

En effet, qui peut dire aujourd'hui à quel stade en est la révolution arabe : débouchera-t-elle sur une démocratie (si facilement, si rapidement ?) ou sur un bain de sang qui pourrait durer des années ?

 

Et puis je comprends : cette affiche n'est pas le fait d'un parti tunisien, mais celui... du NPA, le parti auquel appartient Besancenot.

 

Dès lors, tout devient clair : puisque l'on prône la révolution, n'importe quelle révolution pourvu qu'elle s'appelle révolution, on a choisi la plus proche et, pour espérer gratter quelques voix aux prochaines élections françaises, on promeut une révolution étrangère.

 

Et si, là-bas, les évènements s'enflamment, finalement tant mieux, on soutiendra plus fort encore les glorieux révolutionnaires qui mourront dans les rues, tout en étant soi-même confortablement installé dans un canapé confortable et douillet, devant sa télévision.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans Humeur
commenter cet article

commentaires