Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 16:53

http://www.lexpress.fr/pictures/690/353290_une-manifestation-des-employes-de-peugeot-qui-craignent-la-fermeture-du-site-d-assemblage-d-aulnay-sous-bois-le-28-juin-2012.jpg

 

C'est au tour de PSA - Peugeot Citroën d'annoncer la suppression de 8000 emplois, dont 3300 avec la seule fermeture d'Aulnay sous Bois.

 

Et pour saluer ce merveilleux évènement industriel, l'action PSA s'envole. Un comble !

 

Quel extraordinaire pays que le nôtre. Nous avons lancé l'automobile au XIXè siècle. Nos ingénieurs sont réputés dans le monde entier...

 

Et pourtant le fleuron de nos constructeurs automobiles (déjà regroupement de marques prestigieuses) ne trouve plus sa place dans la production mondiale.

 

La production des pays émergeants tue la nôtre, après avoir tout appris de nous.

 

Pourquoi ?

 

J'y vois deux raisons, aux intérêts contradictoires : l'une, la formation constante d'une réglementation sociale protectrice, qui augmente dramatiquement le coût du travail et immobilise le marché, tandis que l'autre veut que les propriétaires des capitaux  recherchent en priorité la rentabilité - et à ce titre la main d'oeuvre est l'un des postes qu'il convient d'alléger - aidés en cela par la disparition des frontières.

 

L'emploi est une variable économique, de même que la production industrielle, quand l'une et l'autre devraient être un combat prioritaire pour le Bien commun et la place de la France dans le monde !

 

Que faire alors, si l'on ne veut pas "nationaliser" les entreprises, et spolier ainsi les actionnaires ?

 

Dans le cas de la fermeture des usines Peugeot concernées, avec pour perspective l'arrivée sur la liste du chômage (ou de la pré-retraite) de 8000 salariés, pourquoi ne pas utiliser cet énorme budget pour reprendre les usines au compte de l'Etat, pour conserver les emplois ? Les salariés seront payés, certes par la collectivité, mais pour produire.

 

Evidemment, "Bruxelles" va se fâcher, sous le prétexte du soutien d'une activité industrielle par des fonds publics, etc, etc...

 

"Bruxelles", institution éminemment démocratique composée des fonctionnaires nommés, non élus, et dont le rôle consiste à surveiller très étroitement la progression de la mondialisation, pour le plus grand profit des grands groupes apatrides.

 

Alors ? Sauvons notre industrie, notre production, nos emplois, la richesse de notre population, fut-elle en bas de l'échelle... et changeons d'Europe !

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans Actualités
commenter cet article

commentaires