Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 21:53

 

 

Dirpol

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elections présidentielles : l’Alliance royale lance son candidat.

Discours de Pierre BERNARD – président de l’Alliance royale

Lancement de la campagne des élections présidentielles.

Montfermeil, le samedi 17 septembre 2011

 

Chers amis royalistes et sympathisants,

Je suis très heureux de vous accueillir à Montfermeil dont j’ai été maire une vingtaine d’années. Nous nous trouvons à côté des cités de Clichy-sous-Bois, théâtre de violentes émeutes en 2005, et de celle des Bosquets de Montfermeil qui a défrayé la chronique dès 1984  parce qu’un maire teigneux a osé dénoncer la naissance de ghettos et la concentration de populations très différentes de notre culture. Si aujourd’hui il est possible d’en parler sans passer par la 17e chambre correctionnelle, les problèmes se sont accentués, aggravés, et les politiciens de tous bords n’ont toujours pas de solutions pour améliorer le sort de centaines de milliers de femmes, d’hommes et d’enfants, ‘’stockés’’ en France, réduits à l’acculturation, à la peur, pour beaucoup à la misère. Sombre bilan !

La résidence des Bosquets n’occupe que 3% du territoire de notre commune forte de plus de 25000 habitants. Le reste est essentiellement pavillonnaire, verdoyant souvent même coquet.

Montfermeil est après Saint-Denis la ville la plus chargée d’histoire du département et s’enorgueillit du passage de Jeanne d’Arc allant guerroyer contre les Bourguignons. Depuis 17 ans, un ’’sons et lumières’’ éblouissant en retrace les grands traits ; depuis quelques années, ce spectacle évoque le grand roman ‘’Les Misérables’’ de Victor Hugo, qui a situé les premiers chapitres dans notre ville.

Et aujourd’hui je suis particulièrement heureux et fier d’inscrire à notre palmarès le nouveau fait historique que constitue la présentation officielle du candidat royaliste à l’élection présidentielle.

Peut-être trouverez vous contradictoire la juxtaposition d’un mouvement royaliste à des élections républicaines. C’est ce qu’à voulu notre fondateur Yves Marie Adeline et nous lui donnons raison. C’est dans ce but qu’il a créé il y a 10 ans l’Alliance Royale, non comme une association royaliste de plus, mais en parti politique de manière à faire renaître l’idée royaliste dans l’esprit des Français par le suffrage universel.

Disposant des seuls moyens que lui donnent ses membres, l’Alliance royale éprouve d’énormes difficultés à se faire entendre. Pourtant nous estimons que l’aboutissement de notre démarche, c’est-à-dire le retour d’un roi à la tête de la France, constitue la solution aux grands problèmes causés par la république, problèmes auxquels aucun républicain ne sait répondre. Vous vous demanderez encore : ‘’quel roi, de quelle maison ?’’ Sur ce point, l’Alliance Royale est très ferme : nous refusons tout débat dynastique ce qui nous permet d’éviter des fâcheries inutiles. Lorsque les temps seront venus, les princes sauront s’accorder dans l’intérêt de la France. Quelques mots sur le candidat qui reste la vedette de notre réunion et auquel je vais passer la parole dans un court instant.

Ayant travaillé aussi bien dans le secteur financier que dans le monde de la communication, il a créé et donc dirigé des entreprises. Ses nombreuses relations avec le monde du travail l’ont conduit à se poser bien des questions sur les difficultés de tous ordres que connaissent aussi bien des patrons que des employés et des ouvriers. Faute de trouver des réponses judicieuses et honnêtes dans les ‘’méli mélo’’ républicains, il a compris que l’esprit de justice, d’équité, l’esprit de neutralité, l’esprit chrétien d’un roi arbitre et non partie prenante d’une faction étaient seuls capables d’apporter les solutions que nos compatriotes espèrent.

Notre candidat a de peu dépassé la cinquantaine, âge nécessaire selon Aristote pour être capable de faire de la politique en pleine conscience.

Il a enfin été l’un des tous premiers compagnons d’Yves Marie Adeline à la création de l’Alliance Royale il y a 10 ans. Je vous demande d’accueillir Patrick de Villenoisy.

« LE ROI EXISTE AU-DESSUS DE NOS DIVISIONS »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Patrick de Villenoisy sera le candidat de l’Alliance royale à l’élection présidentielle de 2012. Il en a fait l’annonce à Montfermeil le samedi 17 septembre, en présence d’une partie de son équipe de campagne et de journalistes de France 2. Le candidat a été accueilli par le maire honoraire de Montfermeil, Monsieur Pierre Bernard, président de l’Alliance royale, dans le cadre magnifique du Domaine de Formigé tout proche de la cité des Bosquets. Monsieur Pierre Bernard a présenté notre candidat avant de lui céder la parole. 
Patrick de Villenoisy a rappelé, dans le contexte difficile que nous connaissons, combien les Français s’inquiétaient pour leur emploi, leur niveau de vie, la capacité de notre pays à maintenir le niveau de nos prestations sociales auxquelles nos concitoyens sont si attachés. Cette inquiétude touche particulièrement les jeunes. Tout cela n’est que la conséquence de l’incapacité des hommes politiques, qui jouent les apprentis-sorciers, à jouer leur rôle : gouverner c’est prévoir. Nos concitoyens découvrent que notre pays s’est endetté dans des proportions considérables qui le mettent en situation difficile. Pour résorber la dette, les économistes les plus optimistes estiment qu’il faudra 30 ans d’efforts, alors que les principaux mandats politiques sont d’une durée de 5 ans, inadaptée aux grands défis que nous avons à relever. Comment voulez-vous que le régime républicain actuel puisse proposer des mesures adéquates ?
Patrick de Villenoisy a rappelé que le régime républicain était lourd, lent et finalement immoral vu qu’il n’y est question que de conquérir le pouvoir pour accomplir ce que l’on a empêché les autres de faire en s’opposant systématiquement à toutes les réformes. C’est pourquoi les royalistes considèrent que seul un Roi, arbitre indépendant au-dessus des partis, pourra proposer les grandes réformes dont l’État et la France ont besoin. Constatant que, comme bien d’autres hommes politiques, Madame Ségolène Royal souligne la nécessité de rassembler les Français au-delà des clivages politiques, il s’est demandé si elle n’était pas en train de devenir royaliste. 
Patrick de Villenoisy a aussi relevé que, lors du débat du jeudi précédent entre les candidats à l’investiture du parti socialiste, Madame Martine Aubry a attendu la minute de conclusion pour déplorer que les questions de morale aient été absentes du débat. Les royalistes considèrent qu’ils sont justement les seuls à pouvoir ré-enraciner la morale dans des valeurs que notre société a bafouées, ce dont elle paie maintenant les conséquences. Le retour à la royauté doit être considéré comme une nécessité incontournable si l’on veut doter notre pays d’institutions qui lui conféreront un immense avantage dans la conjoncture actuelle. Si la France reste un pays riche, elle n’a plus les moyens de perdre du temps et de continuer à dilapider le fruit du travail des Français. Dans son dernier livre, François de Closets considère que nous sommes en guerre économique et que le temps est venu de refonder nos institutions pour réformer largement les choses. 
Les maîtres mots de Patrick de Villenoisy sont : unité retrouvée et réactivité face à la concurrence internationale. Cette campagne sera donc placée sous le signe de la réconciliation des Français, nécessité absolue, pour redresser le pays et accorder le temps politique, trop lent par rapport à la vitesse des choses, au temps économique. Les royalistes veulent donc délivrer à nos concitoyens un message d’espérance : « Oui, le roi existe au-dessus de nos divisions. »

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans Elections
commenter cet article

commentaires