Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 11:36

Monsieur le Président,

vous vous êtes livré, comme tous les ans, à l'exercice convenu de l'adresse de vos voeux au peuple français.

Non pas que ma phrase signifie que vos voeux soient eux-mêmes convenus (je suis au contraire convaincu que votre engagement politique de la première heure est sincère, et que votre volonté est d'oeuvrer pour le bien des Français).

Non, c'est bien l'exercice lui-même qui est convenu, à tel point qu'il est au préalable écrit, donc lu, et manque singulièrement de naturel.

Là où une Reine d'Angleterre, chef de l'église anglicane, place dans ses voeux de Noël une dimension de spiritualité, vous évoquez les difficultés des Français, tant celles de l'année écoulée que celles de l'année à venir. 

En tant qu'homme fier de son oeuvre, et en tant que chef de l'Etat pensant à sa prochaine réélection, vous minimisez les difficultés de 2010 et annoncez un mieux pour 2011. C'est humain, mais cela ne prend pas en compte les délaissés de la vie, de plus en plus nombreux, tandis que la richesse financière de certains atteint des niveaux insolents.

"Grâce au travail des Français", dites-vous. Ceux-là sont en effet les plus intéressants, car les moins malheureux et capables de sentir augmentation ou diminution des difficultés d'une année sur l'autre. Ils sont également au travail, au service des entreprises de plus en plus capitalistiques, de plus en plus concentrées, qui les emploient, au service donc de la finance internationale.

Quelle amélioration verront les laissés pour compte ? Ceux que l'Etat a abandonnés ? Ceux auxquels des associations caritatives privées (Secours catholique, Lion's, Restau du Coeur, etc, etc...) viennent en aide en raison de la carence de l'Etat ?

Monsieur le Président, permettez-moi de vous suggérer certaines pistes qui pourraient venir en aide à la population française :

- redonnez-lui du travail. Baissez les charges sociales, aidez à la survie du monde agricole, aidez à une renaissance du monde industriel, aidez aussi à une renaissance du commerce en ville (je ne parle pas ici des chaînes de magasins de fringues) : rendez à l'homme sa dignité, un revenu du produit de son travail, réduisez l'effort de solidarité en réduisant le nombre de chômeurs, augmentez l'assiette du nombre de cotisants aux nécessaires cotisations sociales.

- baissez le coût des productions françaises, afin que leur consommation en France soit préférée à celle de produits d'importation. Du temps de notre jeunesse, Nicolas, le slogan disait "achetons français !", ce qui signifiait : "cessons d'acheter allemand". On consomme aujourd'hui indien, chinois, coréen, japonais et tout le monde est content. Tout le monde ? à commencer par les grands groupes internationaux aux investissements mondiaux, mais à l'exclusion des exclus des peuples des nations qui se paupérisent.

- changez d'Europe ! Vous proclamez avec force : "je ne renoncerai pas à l'euro. Y renoncer serait renoncer à l'Europe que nous cherchons à construire depuis 60 ans". Oui, OUI, Monsieur le Président ! Renonçons à cette Europe-là ! Ne renonçons pas à l'Europe, elle est notre continent, elle est notre espace naturel, et nous partageons tant de choses à commencer par notre civilisation et nos racines chrétiennes avec nos voisins. Mais changeons "votre" Europe, celle de "vos "traités, cette organisation supranationale dont nous ne voulons pas. Nous vous l'avons pourtant clairement exprimé, si vous vous en souvenez ? C'était avant que vous nous fassiez un pied-de-nez en faisant adopter une quasi reproduction du même traité par "vos " députés.

Monsieur le Président, nous avons entendu vos voeux. Permettez-moi de vous adresser les miens en retour. Je vous souhaite de réussir en 2011 selon les directions que je vous ai données ci-dessus.

Et comme dans l'organisation politique actuelle de la France je crains -je suis sûr- que cela vous sera impossible, comme votre position dans l'estime des Français met en danger votre réelection en 2012, je vous suggère d'introduire dans votre propre discours l'idée d'un possible retour à la royauté, un jour et si les Français le veulent. Avec la possibilité laissée à l'Alliance royale d'obtenir les 500 signatures pour présenter un candidat à la prochaine présidentielle.

Cette idée, pas tant naïve que cela, ayant pour avantages : 1) une réconciliation des Français avec leur Histoire; 2) l'affaiblissement vraisemblable de l'un des concurrents qui vous inquiète en 2012; 3) votre nom à jamais dans l'Histoire.

Voici certainement, Monsieur le Président, la décision la plus facile que vous auriez à prendre en cette nouvelle année, et si l'on mesure à l'aune de cette simplicité l'espoir immense qu'elle ferait naître chez nos concitoyens, je souhaite que vous la preniez sans tarder.

Vive la France !


Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans Nos Positions
commenter cet article

commentaires