Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 11:19

Samedi 13 novembre : à la surprise générale, y compris au sein de la majorité, Nicolas Sarkozy lance la première étape du remaniement en annonçant la démission du gouvernement de François Fillon.

Dimanche 14 novembre : peu avant 10 heures, l'Elysée annonce que Nicolas Sarkozy reconduit François Fillon au poste de Premier ministre.

Après quoi, ils allèrent à la messe !

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Mécréant 19/11/2010 17:35



Juste pour info: c'est le vote qui désigne le vainqueur et non des sondages! Alors cela peut bien varier au fil du temps. Les électeurs se décident sur un programme, des propositions et souvent
suite à un débat. C'est plus judicieux que de confier "définitivement" un pouvoir à un monarque innamovible.. Vous imaginez le fils Sarko succédant à son père!! Heureusement cela ne sera pas le
cas.



Christophe 19/11/2010 18:31



Qu'est-ce qu'un vote sinon un sondage ?


Ce que j'en dis, c'est que nous proposons de modifier les institutions, au profit de la monarchie. Je n'ai pas l'impression que l'Etat ou les média nous permettent de faire nos propositions à
égalité. Je me trompe ?


Si en 496 l'empire romain décadent avait laissé le pouvoir en Gaule à une république, nous ne serions pas ici aujourd'hui pour parler de la France. Notre pays s'est constitué, a été la première
puissance mondiale, avec tout l'apport intellectuel que cela implique.


140 ans de république, et tout ça n'est plus que souvenir. Un beau souvenir, mais souvenir quand même.



Christophe 17/11/2010 07:51



Génial ! Populaire, parce qu'irresponsable...


Et l'autre, s'il n'est pas bon, on le vire... ne serait-il pas mieux de ne pas le choisir ?


En république, l'homme politique ne représentera jamais qu'environ 20% des électeurs, et le mieux qu'il puisse espérer c'est entre 30 et 50% de "satisfaits". Jamais une majorité ne sera
satisfaite.


Donc, virons-le avant de lui donner capacité de nuire.



Mécréant 16/11/2010 14:40



Il est normal que les cotes de popularité des souverains que vous citez soient hautes. Il ne prennent aucune décision et n'ont aucune responsabilité dans la gestion directe de leur pays. Le gros
avantage de la république est que l'ont peu se prononcer sur la qualité du président et le virer au bout de 5 ans s'il ne fait pas l'affaire. Aurons la même possibilité dans votre projet
monarchique? Pourrons nous créer un parti républicain et virer le roi si nécessaire... Rassurez vous, la guillotine est au placard... 



Balthazar 14/11/2010 20:37



"La rue" a déstabilisé le pouvoir au point d'en arriver là, mais surtout, on ne règle pas le problème. On prend les mêmes et on recommence ! Un remaniement bidon, un Président de la République
aux abois ... un de plus.


Comme les précédents, notre président à attent  le score d'environ 30% d'opinion favorable, après seulement 4 années de fonction. Cela signifie qu'environ 70% des citoyens français
considèrent que cette personne ne les représente pas de façon satisfaisante. C'est étrange, lorsque l'on compare ce résultat avec selui des autres souverains européens, je parle bien sûr des
rois, reines, princes, etc., le résultat s'inverse : Elisabeth II, au bout de 58 ans (!) à la tête de l'Etat, ou Juan-Carlos au bout de 35 ans de fonction, les mêmes sondages les donnent à
envrion 70% d'opinion favorable !!! Incroyable, on se demande ou est l'avantage de la république ? Les Français seraient-ils plus bêtes que les autres européens ?