Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 17:56

Le journal "Le Monde" publie le titre suivant :

 

Des milliers de personnes manifestaient, vendredi, à Tunis et en province pour réclamer le départ de Zine El-Abidine Ben Ali. La promesse faite par le président tunisien de quitter le pouvoir à l'issue de son mandat en 2014 ne semble pas avoir calmé les esprits.
Amis Tunisiens, moi qui défends ici en France une opinion contraire à la mode républicaine, et par conséquent  souvent négligée comme n'étant pas synonyme d'urgence, je voudrais aujourd'hui m'adresser à vous et vous transmettre toute l'inquiétude que les évènements de votre pays m'inspirent pour votre peuple.
ATTENTION !
Depuis décembre, vous vous êtes révoltés souvent et en de nombreux endroits. Le pouvoir en place a fait tirer sur vous, vous n'avez pas faibli, au contraire...
...et vous avez gagné !
Aujourd'hui, le Président Ben Ali reconnait votre victoire, et annonce les mesures urgentes qu'elle lui inspire.
Alors, je vous le demande : ARRETEZ-VOUS !
Vous ne faites pas confiance au président Ben Ali ? C'est votre droit le plus strict. En conséquence, usez de toutes les libertés qu'il vous accorde aujourd'hui pour surveiller au plus près l'exercice du gouvernement dans la période à venir.
Mais, si la France peut encore (le voudrez-vous ?) vous montrer un exemple, remettez-vous en tête notre révolution de 1789 :
En envoyant à Paris des députés chargés des cahiers de doléances des provinces françaises, puis en provoquant certains évènements jusqu'à la nuit du 4 août, les Français ont mis fin au pouvoir féodal.
Les évènements auraient pu, auraient dû s'arrêter là. La France serait encore une monarchie, elle aurait évité la grande révolution, la Terreur, les assassinats, la dictature de Robespierre, Bonaparte aurait été un grand général des armées du roi, etc...
Ne renouvelez pas cette erreur !
Les mesures que vous annonce le président Ben Ali peuvent vous permettre de réformer vos institutions sans violence, sans mettre en péril votre économie, vos entreprises, le tourisme, vos emplois, votre liberté, sans risquer ni l'anarchie ni la mainmise d'un Islam extrêmiste.
Soyez vigilants, soyez forts, soyez un exemple.
Et, si je puis me permettre un dernier conseil, en toute chose favorisez l'union plutôt que l'agression. Et je ne connais pas de meilleur régime d'union que ... la monarchie !
Souvenez-vous : la monarchie, dont la France vous a privée en 1956 (avec M. Habib Bourghiba).
Demain, qui prendra la succession de M. Ben Ali ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Mécréant 15/01/2011 11:52



Et un monarque de moins sur cette planète! En effet, la comparaison du régime Ben Ali avec la monarchie est toute faite:


-Centralisation du pouvoir (et pas de contre pouvoir!)


-Accaparement de l'économie


-Cours familiale


Ce systeme d'organisation sociale des peuples n'est donc pas viable!


Mais cela on le sait depuis 1789


Cordialement



Christophe 15/01/2011 19:21



Sauf que Ben Ali n'était pas un monarque, mais un dictateur;


qu'un roi de France ne centralise pas les pouvoirs, certainement moins qu'un président de la Vème;


qu'il n'y a aucune raison pour lui à s'accaparer l'économie;


que sa cour, si l'on veut évoquer celle de Louis XIV, serait plutôt celle des puissants qu'il veut ainsi surveiller, et non sa famille.


Le système d'organisation sociale des peuples en France depuis 1789 n'est pas viable, et ça on le sait depuis un moment, mais quand l'économie chinoise aura fini de se "payer" l'Europe, il sera
trop tard pour pleurer.


Il nous restera à nous immoler par le feu.