Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 23:38


Lors d'une émission télévisée, plusieurs invités s'interrogent sur l'organisation politique le la France. M. Jacques Delpla, économiste, expose que notre pays manque de contre-pouvoirs indépendants qui seraient très utiles dans des situations litigieuses. En effet, dans bien des cas, le gouvernement est toujours ancré sur une position et l'opposition est toujours ancré sur la position inverse. Ce clivage bipolaire, n'est pas le seul apanage des partis politiques, il peut s'agir, d'associations, de groupes de pressions, de lobby, etc. Entre la droite et la gauche, entre les capitalistes libéraux et les alter-mondialistes, entre l'économie industrielle et l'écologie ... comment s'y retrouver, en qui avoir confiance ? Sur ce, le comédien Jacques Weber intervient et demande : "Mais qui sera ce contre pouvoir ? ... Les politiques sont devenus des dieux !" Il explique qu'à son point de vue, nous sommes régis par "les politiques" à tous les niveaux, que ce soit dans l'économique, l'éthique, le culturel, etc. Il se demande où sont les philosophes, les scientifiques, les personnes de culture dans les rouages du pouvoir ?

Personne ne trouve de solution à cette épineuse question d'une entité indépendante qui pourrait rappeler à l'ordre un gouvernement trop engagé dans une voie contestée.

L'actualité récente d'un pays frontalier, nous permet de réfléchir à cette question. Qui pourrait-être ce contre pouvoir indépendant, ni de droite, ni de gauche, qui de mieux placé que le roi !? La seule personne qui ait une vision à long terme du pays, qui n'ait pas d'intérêt à retirer du résultat des élections, qui ne soit pas en recherche d'argent occulte pour financer sa campagne électorale, etc. c'est le roi !

En Belgique, une révision de la constitution donne lieu à un débat concernant les pouvoirs du roi. Certains proposent de les limiter d'avantage, d'autres au contraire défendent le système actuel et mettent en avant le rôle constitutionnel du roi, indépendant des factions idéologiques et des partis politiques, ainsi que le travail accompli par le prince Philippe,  héritier du trône, pour favoriser la situation économique du pays en usant de son prestige à l'étranger.

Le roi a "tout le temps défendu l'intérêt général et l'intérêt supérieur du pays. Il est très bon que le roi nomme les ministres. Si ce n'était pas lui, ce serait un homme politique flamand, wallon ou bruxellois ... " Déclaration de M. Armand de Decker, président du Sénat, en Belgique.

"Le prince Philippe a un engagement invraisemblable. Je sais qu'en politique on travaille beaucoup, mais je constate que l'énergie du prince à travailler pour le pays et ses entreprises est remarquable." Déclaration de M. Steven Vanakere, ministre des affaires étrangères de Belgique, à l'occasion de la visite officielle du prince en Inde.

Le prince Philippe qui se prépare à assumer un jour la charge royale, a précisé sa position dans le débat : "J'ai toujours été ouvert aux remarques que l'on m'adresse. J'en prends note tout en précisant que je reçois aussi beaucoup d'encouragements de la population de chez nous qui me semblent être autant de soutiens. J'entends continuer plus que jamais à créer des liens de confiance avec la population belge, avec le monde des entreprises, mais aussi avec le monde politique."

Dernièrement, lors d'une visite privée dans un centre de désintoxication à Charleroi, le prince, touché par le travail accompli, a tenu à rendre hommage à l'équipe : "J'y ai rencontré des types fantastiques. Sortir de la drogue demande aussi une forme d'héroïsme."

Voici qui nous change du "Casses-toi pauv' con !", propos tenus par le chef d'État de la France.



M. Delpla, professeur à HEC et Sciences -Po, a été conseiller de Vladimir Poutine et de Nicolas Sarkozy.
Les retranscriptions des propos de MM Delpla et Weber, sont tirés de l'émission "Ce soir ou jamais" diffusée sur France 3 le 1er décembre 2010.
Les citations belges sont extraites du journal "Point de vue" n° 3219, 31 mars 2010.

Partager cet article

Repost 0
Published by Rodolphe - dans Nos Positions
commenter cet article

commentaires