Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 13:06

Voici quelques jours, j'ai voulu écrire le texte suivant, destiné à être lu par tout un chacun.

Vous verrez, la notion de roi et de monarchie n'y est évoquée nulle part.

Ce système de gouvernement, apportant d'importantes réformes aux institutions de la France, serait-il susceptible d'être accepté par les Français, si l'on n'agite pas le chiffon rouge d'une peur fabriquée de toute pièce ?

""La Constitution de la Vème république a 53 ans. Le bel âge.
Malheureusement, la pauvre devient rhumatisante

En témoignent de nombreux signes : les nombreuses révisions intervenues depuis sa naissance; la tentation de la transformer en VIème; le désamour des Français pour la classe politique; le pied de nez des députés qui ont voté le traité de Lisbonne après le refus par le peuple du traité de Rome II; le tout frais sondage paru dans le Nouvel Obs montrant que 56% des Français ne font confiance ni à la Droite, ni à la Gauche; une évidente envie qui taraude les Français au spectacle des révolutions de nos amis Tunisiens et Egyptiens,etc, etc...

Ainsi est né un projet de réforme des institutions, dont je vous livre ici quelques éléments :

- certaines disposition de l'actuelle Constitution sont positifs, aussi seront-ils conservés : le bi-caméralisme, par exemple, reposant sur l'Assemblée nationale et le Sénat

- actuellement, le mode de désignation des représentants est jugé insuffisamment démocratique : par le jeu de l'influence des partis, le vote des électeurs est réduit à confirmer le choix des hommes et femmes politiques présentés par les-dits partis

- dans notre proposition, l'Assemblée nationale représente les corps sociaux de la Nation. Quatre collèges sont électeurs : les salariés, les entrepreneurs, les collectivités locales et les familles. Chaque collège élit un député par département, soit un député du travail, un député des patrons, un député des communes et un député des familles. Ceux-ci siègent à la fois au Conseil régional et à l'Assemblée nationale afin de représenter les régions et d'assurer la continuité de la représentation publique

- les sénateurs sont élus au suffrage universel proportionnel afin de représenter les principales tendances idéologiques de la France : les partis ne sont pas oubliés

- à l'issue de la "navette", l'Assemblée nationale a le dernier mot : ce sont ainsi les représentants des corps sociaux qui prennent l'ultime décision

- le Parlement conserve ses prérogatives législatives. Il présente au Gouvernement ses recommandations de politique publique, examine sa politique générale et lui donne, le cas échéant, sa confiance

- le Premier ministre, nommé par le chef de l'Etat, forme son gouvernement et nomme les ministres, sauf le garde des sceaux et le ministre d'Etat (voir ci-après). Il présente sa politique générale au Parlement et lui soumet ses projets de loi et son budget

- le ministère d'Etat est une instance à créer. Il planifie et conduit la politique stratégique de la France, non seulement dans le domaine militaire et diplomatique, mais en général dans tout ce qui intéresse la souveraineté nationale. Nommé par le chef de l'Etat, le ministre est membre du haut Conseil et participe aux travaux du Gouvernement.

- le garde des sceaux est nommé directement par le chef de l'Etat et exercera sous la responsabilité de celui-ci. Il assure ainsi l'indépendance de la Justice

- le chef de l'Etat préside le Conseil des ministres et nomme le Premier ministre; chef de la diplomatie, il signe les traités et les alliances; chef des armées, il décide de l'engagement des forces militaires; chef de la magistrature, il nomme le garde des sceaux et constitue le recours juridictionnel suprême

Ainsi, notre proposition permet-elle une représentation équitable de la population, à travers un Parlement devant lequel le Gouvernement est responsable. Le chef de l'Etat, quant à lui, est l'arbitre des institutions dont il garantit le fonctionnement.

Allons-nous essayer cette démocratie-là ?""

 

Le résultat de cette démonstration, je ne sais s'il vous saute aux yeux, c'est que si en effet tout fonctionne pour le mieux, il reste quelque chose de bancal.

Ce quelque chose, c'est ce que je n'ai pas évoqué : l'origine du pouvoir du chef de l'Etat, et l'indépendance des pouvoirs qui découlent de lui, telle la Justice.

On voit bien, en effet, que l'élection au suffrage universel d'un chef d'Etat de "tous les Français" fait de lui un homme de parti, et que de ce fait aucune indépendance des pouvoirs institutionnels ne peut être espérée.

Ainsi donc, la démocratie équitable, celle qui permet la représentation véritable de la volonté populaire, ne peut exister sans un roi, qui sert à la  fois d'arbitre et de garant devant les exigences partisanes.


Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans Nos Positions
commenter cet article

commentaires

residencelesgarennes 21/03/2011 23:57



... et la réponse est... oui !


Dans ce cas (un peu particulier quand même) vous auriez votre mot à dire dans chacun de ces secteurs, et donc vous le diriez !



Mécréant 16/03/2011 14:51



Et quand on est salarié, patron (femme de ménage et garde d'enfants), élu local et chef de famille, on vote 4 fois???


Je précise juste que c'est vraiment mon cas....



daille 08/03/2011 05:16



Je suis entierement d accord au sujet de la reforme des institutions.Que ces institutions apportent plus de pouvoir au peuple.,que les deputes et les senateurs soientelus au suffrage universel. C
est  tout ce qu on peut faire!