Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 16:53

http://www.lexpress.fr/pictures/690/353290_une-manifestation-des-employes-de-peugeot-qui-craignent-la-fermeture-du-site-d-assemblage-d-aulnay-sous-bois-le-28-juin-2012.jpg

 

C'est au tour de PSA - Peugeot Citroën d'annoncer la suppression de 8000 emplois, dont 3300 avec la seule fermeture d'Aulnay sous Bois.

 

Et pour saluer ce merveilleux évènement industriel, l'action PSA s'envole. Un comble !

 

Quel extraordinaire pays que le nôtre. Nous avons lancé l'automobile au XIXè siècle. Nos ingénieurs sont réputés dans le monde entier...

 

Et pourtant le fleuron de nos constructeurs automobiles (déjà regroupement de marques prestigieuses) ne trouve plus sa place dans la production mondiale.

 

La production des pays émergeants tue la nôtre, après avoir tout appris de nous.

 

Pourquoi ?

 

J'y vois deux raisons, aux intérêts contradictoires : l'une, la formation constante d'une réglementation sociale protectrice, qui augmente dramatiquement le coût du travail et immobilise le marché, tandis que l'autre veut que les propriétaires des capitaux  recherchent en priorité la rentabilité - et à ce titre la main d'oeuvre est l'un des postes qu'il convient d'alléger - aidés en cela par la disparition des frontières.

 

L'emploi est une variable économique, de même que la production industrielle, quand l'une et l'autre devraient être un combat prioritaire pour le Bien commun et la place de la France dans le monde !

 

Que faire alors, si l'on ne veut pas "nationaliser" les entreprises, et spolier ainsi les actionnaires ?

 

Dans le cas de la fermeture des usines Peugeot concernées, avec pour perspective l'arrivée sur la liste du chômage (ou de la pré-retraite) de 8000 salariés, pourquoi ne pas utiliser cet énorme budget pour reprendre les usines au compte de l'Etat, pour conserver les emplois ? Les salariés seront payés, certes par la collectivité, mais pour produire.

 

Evidemment, "Bruxelles" va se fâcher, sous le prétexte du soutien d'une activité industrielle par des fonds publics, etc, etc...

 

"Bruxelles", institution éminemment démocratique composée des fonctionnaires nommés, non élus, et dont le rôle consiste à surveiller très étroitement la progression de la mondialisation, pour le plus grand profit des grands groupes apatrides.

 

Alors ? Sauvons notre industrie, notre production, nos emplois, la richesse de notre population, fut-elle en bas de l'échelle... et changeons d'Europe !

Repost 0
Published by Christophe - dans Actualités
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 18:31
 Par Julien Péot

 

  • Monsieur le ministre,

 

 

Je suis un jeune citoyen français. J’ai accompli mes devoirs de citoyenneté que sont le recensement, la JAPD et j’ai voté à tout les scrutins depuis ma majorité.

J’ai un grand respect pour l’institution militaire, et pour moi la France est plus qu’un concept vague.

 

Je me permet de vous écrire car j’estime qu’il est de mon devoir de vous interpeller sur un sujet qui a récemment surgi dans l’actualité : la suppression de la force de dissuasion nucléaire, en vue de faire des économies.

 

Je connais la situation budgétaire complexe qui fait l’objet de toute l’attention du gouvernement.

A ce propos, je ne comprends pas le choix d’exclure la Défense des dépenses intouchables, aux côtés de l’Intérieur, de l’Education nationale et de la Justice.

Mais ce n’est pas une bonne solution pour le budget de la nation que de retirer, sur la proposition de M. ROCARD, appuyée par diverses personnalités politique dont M. PLACÉ, à la France sa force de dissuasion nucléaire.

 

Il est toujours facile de s’en prendre à l’armée, que l’on fustige amplement à chacune de ses bévues et que l’on ne félicite qu’à de rares occasions ; citons le 14-juillet ainsi que les cérémonies d’hommages aux soldats morts pour la France comme manifestations du respect de la nation pour son armée. Cette dernière étant une institution discrète (appelée « la Grande Muette » par un certain journal satirique paraissant le mercredi, revendiquant un antimilitarisme périmé), ses succès ne sont que très rarement connus et ses hommes devant garder une réserve stricte, ce qui est normal. Mais il faut que chaque français comprenne combien les forces militaires de son pays contribuent hautement à sa propre sécurité personnelle.

 

La France a vocation a rester une puissance militaire.

Le monde a besoin de la France pour qu’elle rayonne de ses valeurs, et pour cela, il est nécessaire de conserver une crédibilité réelle.

Cette crédibilité passe inéluctablement par des forces militaires performantes et adaptées aux situations auxquelles l’armée se trouve –et où elle est susceptible de se trouver-, sur les différents théâtres d’opération sur lesquels elle est amenée à combattre, en premier lieu le territoire français.

 

 

Vous connaissez bien mieux que moi ces problématiques et je n’ai pas la prétention de vous apprendre quelque chose. Laissez-moi néanmoins vous apporter mon opinion personnelle.

On parle de plus en plus de mutualisation des forces militaires de nos pays, avec nos voisins européens.

Cette solution serait envisagée pour faire passer la pilule de l’abandon de la force de frappe nucléaire nationale, qui rappelons-le, est un gage de sécurité pour les français.

 

Je crois premièrement qu’il sera très difficile de conserver une indépendance vis-à-vis des Etats-Unis dans le cas d’une armée européenne, naturellement inféodée à l’OTAN.

 

En second lieu, je suis contre cette idée d’armée européenne.

Les nations existent.

L’Europe, dont le but premier a été atteint, la paix (et doit être conservé avec vigilance, car il ne s’agit jamais d’un acquis éternel) peut apporter des solutions de coopération économiques, mais pas des transferts de prérogatives régaliennes des nations vers Bruxelles.

 

Dans tout les cas, l’Europe démocratique devra impérativement, vous en conviendrez, consulter directement sa population par référendum avant de prendre la décision de passer à un état fédéral. Et une mutualisation des moyens militaires, éminemment symbolique, ne saurait se faire avant cet aval démocratique. En particulier sur le sujet stratégique de la force de dissuasion nucléaire.

 

Le monde si complexe aujourd’hui, multipolaire, a besoin de valeurs fortes et fermes en faveur de la liberté, de la paix et de la justice.

Et la France, avec ses alliés européens, sans se prétendre être le phare du monde (contrairement à notre comportement postrévolutionnaire vis-à-vis de nos voisins…), doit incarner une force vigilante et agissante pour ces valeurs. Avec la crédibilité d’une force de dissuasion nucléaire indépendante.

 

 

Entendez bien, monsieur le ministre, que ma démarche ne saurait être politicienne et n’est portée que par notre intérêt commun pour la France.

 

Veuillez agréer, monsieur le ministre, l’expression de mes sentiments respectueux.

 

Julien Péot

Repost 0
Published by Christophe - dans Nos Positions
commenter cet article
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 11:15

Royalistes ? Pour un royalisme du XXIème siècle !

« Royaliste », la seule appellation ferait sourire certains tant il peut paraître anachronique de se qualifier de la sorte aujourd’hui. Un consensus semble admis : la République serait le seul régime moderne, le seul régime d’actualité, le seul régime possible pour le futur.

Les royalistes français rassemblés au sein de l’Alliance royale, pourtant, n’ont rien de passéistes ni de nostalgiques ignorant les évolutions de l’Histoire. Bien au contraire, l’Alliance royale rassemble des citoyens bien ancrés dans leur époque : des pères et mères de famille, des entrepreneurs, des ouvriers, des employés, des commerçants, des étudiants, des paysans… qui, tous, se sont engagés dans un combat politique qu’ils estiment d’une actualité criante.

L’engagement de l’Alliance royale repose en effet sur un constat terrible mais implacable : La République n’est pas démocratique, la République n’est pas au service des Français.

  • C’est la République qui a laissé la dette s’installer, conduisant la France au bord de la banqueroute
  • C’est la République qui n’a pas su faire face à la crise économique et au malaise social
  • C’est la République qui ne sait pas défendre la loi française dans certains quartiers devenus zones de non-droit
  • C’est la République qui permet la succession des scandales politico-financiers qui défraient quotidiennement la chronique
  • C’est la République qui a permis à une oligarchie issue des partis politiques de s’emparer du pouvoir et d’en déposséder les Français
  • C’est la République qui capitule devant les directives et réglementations tatillonnes de l’administration technocratique d’une Union européenne qui n’a pas tenu ses promesses.

Aujourd’hui, la conclusion s’impose à nous comme une simple évidence : la République n’est pas la solution, la République est le problème.

Les royalistes de l’Alliance royale estiment que les grands problèmes et enjeux contemporains ne trouveront pas de réponse dans un simple changement de gouvernement mais dans une réforme profonde de nos institutions ; réforme qui passe par l’instauration d’une monarchie institutionnelle, libre, indépendante et au service des Français.

  • Une monarchie héréditaire qui  permette ainsi une vision politique à long terme afin que l’Etat se préoccupe du sort des générations futures.
  • Une monarchie souveraine afin que le sommet de l’Etat soit libéré des partis politiques et des grandes puissances financières.
  • Une monarchie indépendante qui permette l’instauration d’une véritable démocratie équitable.
  • Une monarchie fédératrice qui garantisse l’unité de la France tout en assurant une véritable décentralisation du territoire.
  • Une monarchie forte et sociale qui protège les travailleurs et les entrepreneurs français contre les affres d’une mondialisation sauvage.
  • Une monarchie active qui défende les intérêts de la France sur la scène internationale

Tout autant de raisons qui conduisent aujourd’hui les militants de l’Alliance royale à promouvoir un royalisme du XXIème siècle et proposer à leurs concitoyens une véritable alternative au système républicain.

VOUS AUSSI REJOIGNEZ L’ALLIANCE ROYALE

Source : www.allianceroyale.fr

Repost 0
Published by Christophe - dans Nos Positions
commenter cet article
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 18:19

 

Dominique Fitremann, 6e circonscription du Val d'Oise : 82 voix / 0,20 %

Alain Alexandre, 6e circonscription du Loir-et-Cher : 61 voix / 0,12 %

Maurice Gaubier, 1ère circonscription du Haut-Rhin : 84 voix / 0,21 %
Marie-Paule Folliot, 5e circonscription du Haut-Rhin : 115 voix / 0,28 %
Sandrine Pico, 6e circonscription du Haut-Rhin : 91 voix / 0,19 %

Julie Moreau, 1ère circonscription de l'Indre-et-Loire : 61 voix / 0,17 %
Josette Constant, 2e circonscription de l'Indre-et-Loire : 44 voix / 0,09 %
Robert de Prévoisin, 3e circonscription de l'Indre-et-Loire : 119 voix / 0,21 %
Joël Bernard, 4e circonscription de l'Indre-et-Loire : 54 voix / 0,10 %
Michel Gamble, 5e circonscription de l'Indre-et-Loire : 47 voix / 0,10 %

Gilles Moisan, 2e circonscription de Paris : 99 voix / 0,22 %
Patrick de Villenoisy, 4e circonscription de Paris : 104 voix / 0,27 %
Thierry André, 3e circonscription de Paris : 85 voix / 0,23 %
Philippe Clergeault, 8e circonscription de Paris : 82 voix / 0,17 %
Sylvie Hernandez, 13e circonscription de Paris : 95 voix / 0,21 %
Loïc Baverel, 14e circonscription de Paris : 86 voix / 0,22 %
Thierry Broutin, 16e circonscription de Paris : 66 voix / 0,18 %

Christophe Paillard, 8e circonscription des Hauts-de-Seine : 76 voix / 0,18 %


Rodolphe Huguet, 1ère circonscription de la Charente-Maritime : 62 voix / 0,10 %

Laurent de Vargas, 9e circonscription des Alpes-Maritimes : 93 voix / 0,21 %

Catherine André, 1ère circonscription du Gard : 72 voix / 0,15 %

Bernadette Chabanet, 1ère circonscription des Yvelines : 166 voix / 0,34 %
Valérie Neyrand, 3e circonscription des Yvelines : 129 voix / 0,22 %
Cyrille Saint-Mleux, 10e circonscription des Yvelines : 131 voix / 0,25 %

Gérard Laguérie, 9e circonscription de la Gironde : 86 voix / 0,17 %

Charles-Olivier Oudin, 2e circonscription du Maine-et-Loire : 55 voix / 0,11 %

Thibaut Brière-Saunier, 1ère circonscription de l'Eure-et-Loire : 39 voix / 0,08 %

Chantal de Thoury, 2e circonscription de la Nièvre : 118 voix / 0,23 %
Georges Jacovlev, 1ère circonscription de la Nièvre : 68 voix /0,19 %

Patricia Margand, 2e circonscription du Rhône : 40 voix / 0,09 %
Patrick Jacqueroux, 3e circonscription du Rhône : 41 voix / 0,10 %
Jean Foyard, 4e circonscription du Rhône : 51 voix / 0,11 %


Source : Site du Ministère de l'Intérieur
 
Repost 0
Published by Christophe - dans Elections
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 13:49

http://img.over-blog.com/630x470-000000/2/43/17/64//AOUT-2009/VICTOIRE-electorale-au-Japon.JPG

MERCI !

Vous avez été 76 électeurs à choisir l'idée de la France royale sur l'ensemble de nos 6 communes.

C'est un commencement : ne croyez pas que c'est peu, car nos 34 candidats ont recueillis un nombre de voix qui, s'il était transposé à l'échelon national représenterait 55 000 voix, soit 10 fois plus qu'à l'occasion des Européennes de 2004 et 2009.

Je voudrais remercier également les personnes qui ont pris le temps de lire ou d'écouter nos propositions. Qu'elles aient hier fait le choix d'un autre vote, pour quelque raison que ce soit, ne les a pas empêchées d'être réceptives, et qui sait, le temps viendra peut-être...?

La rencontre avec des Français de toutes opinions m'a conforté dans l'idée qu'ils se font une idée totalement fausse de l'idée royale : disparition de la démocratie, règne d'un roi autocrate, repli sur soi d'une société timorée, etc...

Nous proposons au contraire une démocratie équitable, celle qui permettrait aux Français de se sentir justement représentés : ce dont l'électorat doute énormément et la faible participation aux Législatives le prouve.

Le roi, bien évidemment, ne saurait gouverner seul. Jamais il ne le fit (même du temps de Louis XIV, contrairement aux idées reçues), et ce serait inimaginable aujourd'hui.

Quant à l'éventuel égoïsme d'une société vivant en monarchie, les modernes monarchies européennes ne nous en donnent pas l'exemple, et penser malgré tout que la France (qui a, c'est bien connu, tous les défauts) pourrait par singularité s'y vautrer, serait vraiment faire montre d'un raisonnement bloqué à la période révolutionnaire.

Enfin, merci à toutes les personnes qui ont consacré hier leur journée à la tenue des bureaux de vote : pour certains, de 8 heures du matin à 22 heures. J'ai eu plaisir à me présenter lors de brèves visites au cours desquels la plupart m'ont très agréablement accueilli, de même que le soir dans les bureaux centralisateurs des résultats, en présence des Maires et de leurs équipes municipales.

Christophe Paillard

Repost 0
Published by Christophe - dans Elections
commenter cet article
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 14:47

http://img.over-blog.com/482x600/1/03/48/46/doudou/betty/majorite-silencieuse0001.jpg

 

(Notez que ma suppléante s'appelle Leschevin : je ne pouvais pas rater ce dessin !)

 

Peuple de France, peuple du Royaume de France, éternel royaume de la France éternelle, tu ne comptes pas aujourd'hui en tes rangs une majorité royaliste.

 

Même silencieuse.

 

La faute à tout ce que l'on nous a enseigné, à tous les mensonges, aux omissions qui sont notre lot à tous depuis notre enfance.

 

L'acquisition de la vérité est une démarche volontaire, personnelle, et dans notre monde qui vit "à cent à l'heure" peu nombreux sont ceux qui ont le temps et le loisir de la rechercher.

 

Le rôle que s'est fixé l'Alliance royale est de faciliter à nos concitoyens l'accès à cette Histoire qu'on nous a cachée, déformée, afin de pouvoir enfin comprendre que le chemin de l'avenir sur lequel nous sommes engagés, en tant que nation, mêne à notre perte.

 

Aujourd'hui, c'est à "ma" majorité silencieuse que je m'adresse : ma famille, mes amis, proches, moins proches, toutes celles et tous ceux qui se sont aperçus que je n'écris sur ce blogue et même sur Facebook que pour évoquer la monarchie, mais qui me "suivent" quand même...

 

Aujourd'hui donc, à vous tous qui me connaissez, qui savez mon attachement pour la France à laquelle récemment encore nos parents, nos grands-parents, faisaient rempart de leur corps; à vous tous qui me savez éloigné de toute forme d'extrêmisme mais aussi au laxisme; à vous tous, témoins de mon engagement militant jusqu'à être maintenant candidat aux suffrages de nos concitoyens; à vous tous dont chaque réseau social tissé autour de votre identité Internet peut me permettre de faire connaître le projet royaliste...

 

... aujourd'hui, ma Chère majorité silencieuse, sortez de votre réserve, et partagez... partagez... soyez mes complices !

 

Christophe

Repost 0
Published by Christophe - dans Humeur
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 19:46

 

http://nicolasgilles.eelv-legislatives.fr/files/2012/04/hemic-13-p.jpg

 

Il est toujours un peu surprenant de surveiller le élections législatives, et d'y observer comme encore cette fois-ci plus de 6000 candidats qui promettent à leurs électeurs de les représenter pour la meilleure défense de leurs intérêts et de ceux de leur circonscription.

 

Quand on sait que depuis que la Révolution a remisé au placard les quelque 60 000 cahiers de doléance, véritable référendum populaire institué par le Roi, et qu'elle a interdit le "mandat impératif", c'est à dire la représentation par le député des citoyens qui l'ont élu...

 

En effet, ainsi qu'il est stipulé dans la Constitution, le député cesse de représenter le peuple, pour représenter la nation.

 

Les légitimes promesses des candidats ne sont donc, malheureusement et structurellement, que de pieux mensonges... Ainsi le veut la république.

Repost 0
Published by Christophe - dans Elections
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 11:40
http://s.tf1.fr/mmdia/i/68/1/jubile-la-reine-et-le-prince-philip-10707681ornap_1882.jpg
Mes voeux adressés à un ami Anglais :

 

LONG LIVE HER MAJESTY ! HONI SOIT QUI MAL Y PENSE !
Spectacle grandiose

    Et sa réponse :

Merci mon vieux, it was indeed a spectacular event. Makes me proud to be British and to have such an outstanding and long serving monarch.

   Français, pourrions nous comprendre ce qui fait la fierté d'une nation ?

Repost 0
Published by Christophe - dans Actualités
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 14:20

Nous avons le plaisir de vous convier à la réunion publique que Valérie Neyrand,
candidate de l'Alliance royale dans la 3è circonscription des Yvelines, et son suppléant Cyrille Henrys tiendront le :

lundi 4 juin à 20h30
dans la salle des fêtes du Chesnay
(au 50-52 rue de Versailles)

avec la participation de Jean-Philippe Chauvin

 

Christophe Paillard, candidat dans la 8è circonscription des Hauts de Seine, et sa suppléante Marie Leschevin, convient également les sympathisants du département voisin à y participer.

Repost 0
Published by Christophe - dans Elections
commenter cet article
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 22:31

7745221479_le-formulaire-a-remplir-pour-voter-par-procurati.jpg

Nous avons reçu la demande de sympathisants désirant voter le 10 juin par procuration.

 

Electeurs ou électrices à Chaville, marnes la Coquette, Meudon, Sèvres, Vaucresson, Ville d'Avray, si vous souhaitez voter par procuration ou représenter une personne absente, faites vous connaître : chaque voix compte !

Repost 0
Published by Christophe - dans Elections
commenter cet article