Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 18:25

A la veille de l'ouverture du Salon de l'agriculture, les Français découvrent, stupéfaits, que l'agriculture et les agriculteurs souffrent, peinent, dépriment, meurent, font faillitte ou se suicident.

 

Il s'agit bien ici de l'agriculture française ! Souvenez-vous de ce que vous avez appris à l'école : "la France, pays agricole, doté d'un climat tempéré et de terres riches propres à nous assurer une production excédentaire..."

 

Ce n'est pas le seul secteur qui soufre, dans notre pays : des pans entiers de notre industrie qui ont disparu, un chômage qui ne diminue pas, un nombre sans cesse croissant de Français vivant sous le seuil de pauvreté...

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/21/Organisations_Supranationles_Europ%C3%A9ennnes.png

 

La France et l'Union européenne comptent actuellement 6 litiges portant sur des aides fournies par la France à des secteurs tels que les producteurs de fruits et de légumes, les pêcheurs, France Télécom, les producteurs de Cognac, le secteur textile, les producteurs de Rivesaltes. L'Union européenne demande le remboursement de ces aides, franco-françaises.

 

Donc, si les différents traités européens nous obligent à ne pas pouvoir soutenir les secteurs de notre propre économie, alors l'Union européenne est dans son droit lorsqu'elle fait un rappel à l'ordre.

 

Mais l'Etat français lui-même reconnaît qu'il lui est impossible de ne pas soutenir notre économie, puisqu'il le fait.

 

Dans ce cas, notre conduite est évidente : puisque cette Europe ne nous convient pas et que nous sommes un pays souverain, retirons-nous... et changeons d'Europe !

 

http://www.europa-planet.com/images/cartes/europe_politique.jpg

 

Voici ci-après un extrait des thèmes que l'Alliance royale défend, et qu'elle a soutenus aux récentes élections européennes :

http://www.allianceroyale.fr/nos-propositions-politiques/plate-forme-politique/article/programme-de-l-alliance-royale


*

 

"L'Europe n’est pas une fin en soi.

 

La construction de l’Europe doit être d’abord et avant tout orientée vers la préservation des intérêts de la France.

 

La participation de l’Alliance Royale aux élections européennes s’est donc inscrite d’abord et avant tout dans une perspective résolument française.

 

Mais la construction européenne est aussi l’occasion de reparler de la solidarité naturelle entre les peuples, que l’on opposera volontiers à la vision mondialiste supranationale qui domine aujourd’hui les débats. Dans cet esprit, l’Alliance Royale est ouverte à la conclusion d’alliances avec des formations politiques d’autres pays d’Europe, et qui partagent ses vues.

 

Dans cette double perspective française et internationale, l’Alliance Royale veut placer au cœur de toute coopération entre les pays européens, trois principes fondamentaux : la souveraineté des Etats, la subsidiarité dans les institutions, et la solidarité dans l’espace naturel européen.

 

Conformément à ces trois principes, l’Alliance Royale propose une alternative à l’Union Européenne (qui préfigure déjà un Etat).

 

Elle affirme que les nations européennes peuvent coopérer sainement et efficacement, mais au sein d’une communauté des Etats européens, disposant d’institutions spécifiques proches de celles de la Communauté Européenne, mais destinées exclusivement à mener des politiques de coopération entre les Etats membres.

 

Au sein de la communauté des Etats européens, l’Alliance Royale propose trois axes de coopération prioritaires, correspondant à trois défis majeurs posés aux peuples européens en ce début de XXIe siècle. D’abord, dans le domaine de l’économie : la préférence communautaire. Puis, dans le domaine de la sécurité : la surveillance du territoire et des espaces maritimes. Enfin, dans celui de l’environnement, la préservation d’un patrimoine naturel partagé.

 

Bien sûr, une coopération ne peut exister durablement et de façon harmonieuse que si certaines valeurs sont communes. Or, justement, les nations européennes se sont, peu ou prou, construites sur les mêmes fondations.

 

D’ailleurs, la France, si elle veut elle-même se réapproprier les valeurs qui l’ont faite, ne peut pas le faire en contradiction avec ses voisins. C’est pourquoi l’Alliance Royale demande que soient restaurés les fondements de la civilisation européenne, avec en particulier l’affirmation de l’héritage chrétien de l’Europe.

 

Enfin, l’Alliance Royale estime qu’une coopération à l’échelle de l’Europe n’est envisageable que par le renforcement des institutions françaises. On ne peut s’ouvrir au monde que si l’on est fort soi-même. Il faut donc renforcer la souveraineté de la France, affirmer son identité et préserver nos libertés.

 

L’Alliance Royale estime donc indispensable de mener en parallèle une réforme des institutions françaises. En particulier l’indépendance du pouvoir royal et une démocratie véritablement équitable sont les contrepoids nécessaires d’une coopération renforcée avec nos voisins.

 

L’Alliance Royale propose qu’une charte européenne donne les principes fondamentaux de toute coopération entre Etats d’Europe dans le cadre de la communauté des Etats européens. Cette charte constitue une alternative aux constitutions et traités actuels, qui ont été rejetés par les Français.

 

"

Repost 0
Published by Christophe - dans Nos Positions
commenter cet article
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 14:27
Je bats ma coulpe : je trouve ça assez drôle.

Repost 0
Published by Christophe - dans Son et vidéo
commenter cet article
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 10:51
Ah ! les dérapages verbaux.

C'est extraordinaire, ces "politiques", éminents responsables, élus ou nommés pour leurs compétences, qui lâchent sans arrêt des déclarations qui font rugir l'opinion publique et la classe politique.

Surtout la classe politique.

Il ne s'agit pas de lapsus, mais de déclarations entières supposant une réflexion, un message à délivrer...

On aura beau jeu de prétendre qu'elles sont sorties de leur contexte par des personnes malveillantes.

Non, les propos de Madame Penchard, ministre de la république en charge de l'Outre Mer à propos de la manne qui serait soutirée de la Guadeloupe au profit des autres territoires, ne sont pas une gaffe.

Non, les propos de Monsieur Frêche, président du conseil régional du Languedoc-Roussillon ne sont ni une gaffe, ni involontaires.

Pour incroyables, ou choquants, qu'ils soient, ils sont la manifestation que la conscience régionale veut désormais se manifester.

Au profit de leur région d'appartenance, et à la barbe du pouvoir parisien, les responsables régionaux font connaître leur attachement. Et leurs concitoyens approuvent.

Monsieur Frêche va vers une brillante ré-élection, et tant pis pour le PS.
Madame Penchard ne restera pas ministre éternellement, mais la Guadeloupe lui conservera dans l'avenir une place de choix.

Et c'est bien joué, car au delà des élections, le pouvoir jacobin retrouvera très vite, ou conservera longtemps, des relations d' "amitié" avec ces élus régionaux si bien élus.

Repost 0
Published by Christophe - dans Actualités
commenter cet article
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 11:06
J'ai lu, ces jours-ci, une critique sur les enseignants, qualifiés entre autres d' "incultes".

Je ne pense pas que l'on puisse dire cela.

Encore une fois, on retrouvera dans le (dans les) problème de l'enseignement en France, les défauts du système.

Les enseignants ne sont pas incultes (même si naturellement ils connaissent eux-mêmes ce que leur a appris l'enseignement républicain). Ils ne sont pas non plus déficients en termes de discipline (même si ils ne disposent plus de tous les moyens qui leur permettraient de la faire respecter).

Jugez-en par cette anecdote :

G. est prof de mathématiques agrégé. Il enseigne au lycée. Pour la Nième fois, certains élèves lui rendent un devoir fait en classe nul. Il met la note qui convient en cette circonstance : zéro.

Un père vient voir G. pour comprendre. G. lui explique qu'il a donné aux élèves tous les éléments leur permettant de préparer ce devoir, à la maison. Le père s'insurge : "comment, vous leur donnez du travail ?"

"C'est que je suis chargé de leur apprendre les mathématiques, pas de faire garderie", répond G. en substance.

"Sale enculé de prof de merde", enchérit fort élégamment l'auteur des jours de l'élève nul.

G. a fait un courrier à son proviseur afin de porter plainte contre ce parent, pour insulte à enseignant dans l'exercice de ses fonctions. Je ne sais pas encore quelle sera la réaction du proviseur, mais si j'en juge par celle de cet autre proviseur qui n'a pas trouvé grave l'intrusion d'une bande dans son lycée pour venir commettre des violences dans les classes, j'ai quelques doutes.

Ne pensez-vous pas que le ministère de l'enseignement national (pardon ? ce n'est pas ainsi qu'il s'appelle ?) devrait rappeler à son personnel enseignant qu'il lui confie la mission d'enseigner, et l'autorité qui va avec ?

Repost 0
Published by Christophe - dans Nos Positions
commenter cet article
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 09:19
Vous le savez, l'Alliance Royale présente des candidats aux élections politiques, en France, chaque fois qu'elle en a la possibilité.

L'Alliance présentera ainsi des candidats aux élections Cantonales en 2011, et des candidats aux élections Législatives en 2012.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/bc/Assembl%C3%A9e_nationale_fran%C3%A7aise_%28Detail%29.jpg/600px-Assembl%C3%A9e_nationale_fran%C3%A7aise_%28Detail%29.jpg

Pour chacun de ces candidats, pour leurs suppléants, pour leurs mandataires et les équipes de militants qui les soutiendront, il s'agit d'un travail important qui se prépare.

Il m'a paru intéressant de re-préciser, en quelques lignes et occasionnellement, en quoi consiste le travail d'un parlementaire, puis de décrire nos actions dans la future campagne, voire de vous indiquer nos rendez-vous.

Nous avons deux ans, qui vont passer vite.

*

"Rôle du député

La fonction du député est de représenter la Nation tout entière. Son travail s’exerce à la fois à l’Assemblée et dans sa circonscription.

L’Assemblée Nationale forme, avec le Sénat une des chambres du Parlement français. À ce titre, elle vote la loi, contrôle l’action du Gouvernement et évalue les politiques publiques.

Dans sa circonscription, le député est à l’écoute de ses concitoyens qu’il peut recevoir et également visiter. Il se fait l’écho de leurs préoccupations à l’Assemblée pour critiquer et faire progresser la législation et améliorer son application." Wikipédia

L'on voit à travers cette définition simplifiée le fondement de la Représentation française, voulue par les auteurs de la Constitution : 

"Il représente la Nation tout entière, et il est à l'écoute des concitoyens de sa circonscription"

La définition ne précise pas qu'il est totalement subjectif, c'est à dire qu'il défend des opinions du centre, de droite, de gauche, de l'extrême nord ou de l'extrême sud, lesquelles opinions l'amènent à s'inféoder à un parti ou un groupe aux idées proches des siennes.

Dès lors, le contrôle de l'action du gouvernement (s'il est du même bord) s'en trouve limité, de même que l'écho des préoccupations des citoyens passe au deuxième plan, derrière la discipline de groupe.

*

L'Alliance Royale est très sensible aux écarts que cette subjectivité et cet esprit de corps font subir à la Représentation française. C'est pourquoi elle propose l'application d'une Démocratie équitable, qui respecte mieux la personnalité des citoyens.

Dans le cadre, naturellement, des institutions de la Vè république, nos candidats se feront connaître de nos concitoyens dans leur circonscription respective, et ils expliqueront que ce lien qu'ils souhaitent créer doit dépasser le temps de la campagne.

En effet, si le député est le représentant de la Nation, il tient son mandat des seuls citoyens de sa circonscription, dont il est tenu de faire remonter les préoccupations à l'Assemblée avant de s'attacher à la discipline du parti auquel il a choisi d'adhérer.

*

Dans les faits aujourd'hui, dès lors qu'une majorité est élue au Parlement, qu'un gouvernement de même tendance est au pouvoir, nous voyons qu'une unique tendance politique a reçu un mandat étendu pour gouverner notre pays pendant 5 ans sans plus en référer au Peuple.

Nous voulons au contraire que, pas un seul instant, les représentants élus au suffrage universel ne soient coupés de leurs électeurs, et que par conséquent le lien soit permanent entre le Peuple, le Gouvernement et le Souverain (aujourd'hui le Président, demain le Roi), à travers la Représentation nationale.


 

Repost 0
Published by Christophe - dans Elections
commenter cet article
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 12:39
La Première ministre en Ukraine, candidate déclarée vaincue à l'élection présidentielle, crie à la fraude.

Vu d'ici, ce n'est pas grave... l'Ukraine n'a pas encore été au bout du processus démocratique, pensez, après si longtemps de communisme, etc, etc...

Pas grave ?

C'est oublier que nous aussi, nous avons notre fraude électorale. Souvenez-vous de mes échanges avec "Républicain", malheureusement disparu de la sphère du débat depuis lors.

Il me revient qu'après avoir collé des affiches électorales pour les Européennes sur la totalité des panneaux électoraux de l'île de Ré, l'Alliance n'a officiellement  pas obtenu une seule voix, dans aucun village...

Vous y croyez, vous ? Moi, pas une seconde. 

 
Repost 0
Published by Christophe - dans Elections
commenter cet article
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 08:49
Dans un mois, le 14 mars, les Français vont entériner leurs divisions dans les urnes. Ce sera un aboutissement de la guerre ouverte qui se déroule désormais, comme à chaque élection.

Ensuite, il faudra additionner ces divisions pour dégager des possibilités de gouvernement, dans les régions de France. "C'est la démocratie", disait récemment un intervenant sur ces pages.

Deux mois plus tard, le 14 mai, les Français se souviendront de l'assassinat du bon roi Henri IV. 

QUATRIEME CENTENAIRE DE L’ASSASSINAT D’HENRI IV 1610-2010 Célébration nationale placée sous le Haut patronage du Président de la République
 

Henri IV le Grand fait véritablement l'unanimité. Ancêtre direct de l'ensemble des descendants Bourbon, il est le seul roi que l'école républicaine nous a appris à aimer.

Ce matin, rêvons un peu : que feraient les Français si Henri IV se présentait dans sa limousine blanche aux portes de Paris ?

 
Repost 0
Published by Christophe - dans Conférence
commenter cet article
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 11:00
Ah ! un peu de suspense...

Il semble que, pour une fois, les adversaires soient au coude à coude et que, si le système électoral permettra à la fin de les départager, nul ne soit sûr d'être présent sur la ligne d'arrivée.

La région Languedoc-Roussillon : amusant, non ? Un vieux socialiste, solidement implanté, habitué des déclarations choquantes et inadmissibles, qui lui valent de sa bouche même les suffrages des "cons". Le voici contré par la discipline du Parti, lequel sous prétexte de vertu risque de scier la branche. Qui va en profiter ?

Le Poitou-Charentes : sa présidente, sans doute consciente d'en avoir trop fait sur le plan national, se concentre sur la région, le temps de l'élection. Eh oui, si elle était battue, que lui resterait-il ? Ses yeux pour pleurer...

L'Ile de France : comme pour d'autres régions, le résultat dépendra du score des Verts, lequel fera monter ou descendre celui des Socialistes, qui auront dès lors une chance de l'emporter ou non au second tour. Je n'ai jamais très bien compris pourquoi les Verts jouaient sur les terres de la Gauche : les électeurs de Droite n'ont-ils pas le droit de respecter la planète ?

L'alliance, ou les alliances, entre l'UDF et les Socialistes, qui va en choquer plus d'un mais qui n'est franchement pas une surprise. Que ne faut-il pas faire pour exister ?

Le NPA, qui espère "créer le buzz" (brrrr !, on cause la France, là ?) en présentant une candidate voilée : génial, non seulement on ne sait rien des capacités des candidats soumis à nos suffrages, mais en plus on ne sait même pas à quoi ils (ou elles) ressemblent.

Les grands partis (oui, même eux !), contraints en raison de la nécessaire parité, à faire alliance avec des petits partis, parce-qu'ils ne trouvent pas assez de candidates dans leurs rangs... Notez, pour une fois que cette loi favorise la diversité...

Etc...

Enfin, ceux qui n'y peuvent rien et qui auront la surprise, ce sont les électeurs. Toujours les mêmes : un nombre croissant d'abstentionnistes, 47% qui votent d'un côté, 47% qui votent de l'autre et le reste qui se partage un peu par-ci, un peu par-là, les seuls que les appareils politiques doivent attraper pour vaincre.

*

Dommage, tout ça. Il me semble qu'il y a suffisamment de sujets importants à traiter en France pour qu'on ne perde pas notre temps en futilités, et que la France aurait mérité mieux qu'un simulacre de compétition sportive.

Ce sera pour une prochaine fois.

 
Repost 0
Published by Christophe - dans Elections
commenter cet article
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 12:31
Découvrez le billet d'humeur de Marjolaine Edouard :

http://www.over-blog.com/editos/Billet_dhumeur_haitien-1144129593.html

Repost 0
Published by Christophe - dans Actualités
commenter cet article
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 11:27
Vous aurez remarqué que cette fois, c'est bien parti !

Les futurs compétiteurs se mettaient doucement en place, mais encore avec retenue. Toutefois, avec le verdict de l'affaire Clearstream, tout le monde est désormais prêt à partir à l'assaut.

Presque 2 ans et demi ! Quel souffle. La moitié d'un mandat présidentiel...

C'est le temps pendant lequel, outre leurs activités d'élus, les candidats vont devoir réinventer chaque jour l'art de la communication; le temps pendant lequel Nicolas Sarkozy, outre l'exercice de son mandat, va devoir faire face aux critiques et aussi tenir sa propre campagne, en vue de sa réélection.

C'est un temps pendant lequel les préoccupations des Français passeront après celles de "nos" représentants. Un temps de "vacheries" à répétition, dépourvu d'épisodes glorieux.

Mais c'est bien ce combat des chefs qui va occuper le PAF. Pendant cette période, nous sommes bien à l'abri d'entendre l'indignation de la classe politique ou les commentaires de la presse à propos de la pendaison des opposants Iraniens.

Repost 0
Published by Christophe - dans Actualités
commenter cet article