Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 09:30
Cessons cet inadmissible amalgame, s'il en est encore temps.

Encore, et toujours, on oppose en France les travailleurs et les patrons.

Les premiers sont exploités, les seconds s'enrichissent sans limite.

Inadmissible, insupportable pendant la crise.

Mais, s'il vous plaît, restaurons la vérité :

Les patrons, les vrais, investissent leurs économies, travaillent, prennent tous les risques, procurent des emplois, la plupart du temps contre des salaires inférieurs à beaucoup de cadres. En cas d'échec, ils perdent tout : leur capital, leur maison...

Les patrons, les faux, sont des salariés de haut vol (lisez-cela comme vous le souhaitez). Payés des ponts d'or pour diriger de grands groupes, souvent internationaux, ils prennent tous les risques pour les salariés et aucun pour eux-mêmes. Leur prime de licenciement a été négociée au moment de leur embauche et, croyez-moi, lorsqu'ils seront remerciés avec un parachute doré, ils ne resteront pas une semaine au chômage... juste le temps de vacances au soleil. Le chemin de l'ANPE, pardon, du Pôle emploi, ils ne connaissent pas.

Pour ceux-là, l'entreprise est un point de passage. Ce ne sont pas des patrons.
Repost 0
Published by Christophe - dans Nos Positions
commenter cet article
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 19:25
François Bayrou doit être particulièrement bien rasé, aujourd'hui : il annonce qu'il pense très fort à 2012.

Pour une nouvelle, c'est une nouvelle !
Repost 0
Published by Christophe - dans Actualités
commenter cet article
27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 14:48
Parce que l'Alliance n'est alliée à aucun parti républicain : ni aux partis dits "de gouvernement", qui n'ont pas su préserver la place de la France dans le monde, ni préserver la France de la crise libérale; ni aux partis satellites, destinés à grossir les rangs des "grands" le moment venu; ni aux partis extrêmes qui sont décidément infréquentables.

Parce que l'Alliance royale est au contraire le point de rencontre de Français aux opinions diverses, royalistes conscients ou républicains trompés, qui se disent que la monarchie, qui a lentement fait la France, pourrait bien la refaire.

Parce que, tout en nous disant le contraire, on veut nous faire croire que la construction européenne n'est pas importante : on nous décourage de voter, quand on ne se passe pas de nous tout simplement. Or l'Europe, c'est notre milieu naturel, c'est la rencontre avec nos voisins les plus directs, avec lesquels nous avons tant d'intérêts communs, ou divergents.

Parce que nous voulons nous exprimer sur la construction européenne, que nous voulons forte face à la mondialisation, et au sein de laquelle nous voulons que nos pays, à la fois souverains et interdépendants, conservent chacun leur identité nationale.

Parce que les partis qui gouvernent prétendent régler (sans y parvenir) le fonctionnement de notre pays au présent, mais n'ont aucune vision d'avenir, au risque pour la France et pour ses voisins de disparaître dans un vaste "marché" dont la civilisation même sera oubliée.

Ne vous faites pas piéger ! Ne vous laissez pas écarter de la politique de notre pays. Exprimez vous, ne vous taisez pas.

Faites-le avec nous : soyez candidates, soyez candidats, VOTEZ !
Repost 0
Published by Christophe - dans Elections
commenter cet article
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 15:48
Un domaine dans la famille Besancenot depuis 150 ans.
Avouez que ça ne s'invente pas !

Ce vin vous tente ? Faites le moi savoir, je peux vous en fournir
Repost 0
Published by Christophe
commenter cet article
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 19:03
Préservatif : un scientifique de haut niveau confirme les propos de Benoît XVI .

L'opinion exprimée n'engage que son auteur.



Ce n'est pas la grosse presse qui évoquera les faits justifiant les propos de Benoît XVI. Et surtout pas les déclarations du directeur du 
Projet de recherche sur la prévention du sida à la prestigieuse université de Harvard aux Etats-Unis. Edward C. Green a jeté un véritable pavé dans la mare du trompeur consensus médiatique mondial. Mais il n’y aura pas d’onde de choc : les mêmes médias mondiaux s’intéressent à tout, sauf à la réalité.

Interrogé par la National Review Online, Edward Green a répondu : « Le 
Pape a raison. Ou pour répondre plus précisément : les meilleures données dont nous disposons confirment les propos du Pape. »

Il fait clairement état d’une corrélation entre la progression de la séropositivité et de l’accès facilité aux préservatifs qui devraient conduire les commentateurs à exercer leur indignation en sens inverse, à l’encontre des promoteurs d’une fausse solution qui est scientifiquement associée à plus de malades, plus de misère, plus de morts, plus d’enfants frappées par la tragédie.

 

« Il existe une relation systématique, mise en évidence par nos meilleures enquêtes, y compris celles menées par l’organisme “Demographic Health Surveys” financé par les Etats-Unis, entre l’accès facilité aux préservatifs et leur usage plus fréquent et des taux d’infection par le virus du sida plus élevés, et non plus faibles. Cela pourrait être dû en partie au phénomène connu sous le nom de “compensation du risque”, ce qui veut dire que lorsque l’on a recours à une “technologie” de réduction du risque comme le préservatif, l’on perd souvent le bénéfice lié à la réduction du risque par une “compensation” qui consiste à prendre davantage de risques qu’on ne le ferait en l’absence de technologie de réduction du risque. »


Autrement dit, le recours au préservatif permet certes de réduire le risque de contamination – mais non de l’annuler – mais encourage à adopter des conduites à risques qui aboutissent à davantage de contaminations.

Un livre d’Edward Green présenté sur le site de son unité de recherche, tirant les leçons de l’expérience de la lutte contre le sida dans les pays en voie de développement, explique :

« Les solutions avant tout médicales financées par les plus grands donateurs n’ont eu que peu d’impact en Afrique, le continent le plus durement touché par le sida. Au contraire, des programmes relativement simples, peu onéreux, visant à changer les comportements – en mettant l’accent sur la progression de la monogamie et sur le recul des premières relations sexuelles chez les jeunes – ont permis les plus grandes avancées dans la lutte contre le sida et la prévention de son extension. »

Source : http://www.lescrutateur.com/article-29382710.html
Repost 0
Published by Christophe - dans Actualités
commenter cet article
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 17:06
http://www.lexpress.fr/actualites/2/le-dossier-heuliez-au-coeur-d-une-bataille-politique-en-france_749009.html

Il n'est pas rare, à propos de Nicolas Sarkozy, de rencontrer dans la presse le terme d' "ami".

Comment ne voit-on pas qu'un roi n'a pas d'amis ?

Il compte dans son entourage des personnes de confiance, des personnes qu'il apprécie et auxquelles il demande conseil, des personnes fidèles à son service et à celui de la France, mais il n'a pas d'ami !

Sa vie toute entière vouée, de sa naissance à sa mort, au service du royaume crée une distance qui empêche cette amitié, source ou non de favoritisme.

Et puisque nous en venons aux favoris, ce sera pour noter que les favoris des rois n'ont jamais été de riches producteurs, seigneurs ou industriels. Cependant, s'ils ont été élevés par lui aux plus grands honneurs et richesse, je conviendrai bien volontiers que ceci ne doit pas être.

*

Avez-vous remarqué, dans l'article de l'Express, la phrase :
"Il a ensuite accueilli peu après le couple présidentiel sur son yacht, à Malte, puis financé en partie les vacances égyptiennes de Nicolas Sarkozy et Carla Bruni l'hiver suivant."

Outre le fait qu'ici c'est l'ami qui paye pour le "prince", et non le contraire, le fait que Nicolas Sarkozy aie besoin qu'on lui finance en partie ses vacances fait sourire. Ou bien c'est n'importe quoi, et il faut arrêter de dire et d'écrire n'importe quoi, ou bien c'est vrai, et alors il faut s'inquiéter : en échange de quoi ?
Repost 0
Published by Christophe - dans Humeur
commenter cet article
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 10:49

Nous sommes heureux de vous présenter aujourd'hui le programme de l'Alliance Royale, pour les élections européennes de ce printemps. L'Alliance Royale est le seul parti politique royaliste français à se présenter aux élections européennes de juin 2009,  et donc le seul vote utile pour le royalisme.

Programme de l’Alliance Royale pour les élections européennes 2009


Repost 0
Published by Christophe - dans Actualités
commenter cet article
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 15:10
Venant après le levée de l'excommunication de Mgr Williamson, la phrase du Pape fait du tort.

A lui, d'abord, qui s'attire les critiques les plus répandues.
A l'Eglise, que les non pratiquants ou les non catholiques prennent pour une maison où il est de plus en plus difficile d'entrer.
Aux catholiques, prêtres et laïcs, qui auront du mal à trouver les mots pour justifier cette rigueur.

Pas à la lutte contre le Sida, non, je ne crois pas une seconde que la distribution des préservatifs s'en trouve en quoi que ce soit ralentie...

Alors, que se passe-t-il ?

«On ne peut pas régler le problème du sida avec la distribution de préservatifs»,  déclare le Pape. «Au contraire, leur utilisation aggrave le problème.»

Et si, une fois de plus, la déclaration était tombée dans une oreille mal intentionnée ?

Car enfin, la première phrase est juste : les préservatifs ne règlent pas le problème. L'Eglise est dans son rôle quand elle recommande la fidélité, comme étant le moyen le plus sûr.

Cependant, dès lors que nos frères humains prennent le risque de relations épisodiques, il est clair que le préservatif devient une solution.

En voiture, si vous ne voulez pas avoir d'accident, laissez-la au garage. Mais si vous l'utilisez, mettez votre ceinture.

Paraphrasant Georges Brassens, le Pape a certainement dit :

"Imaginez qu'un de vous puisse être,
Comme le singe obligé de,
Trouver son plaisir où il le peut
Alors il sera préférable d'utiliser un préservatif"

Le Pape faisant référence à Brassens ? Ce n'est pas sérieux ! Je comprends mieux maintenant quer les journalistes aient déformé sa déclaration, c'était une mesure de protection contre une trop grande familiarité...

Repost 0
Published by Christophe - dans Humeur
commenter cet article
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 18:58

Par Reuters, publié le 18/03/2009

Dans l'avion qui le conduisait mardi en Afrique, le souverain pontife a déclaré que la distribution de préservatifs n'était pas un moyen de lutte contre la pandémie mais qu'au contraire elle aggravait le problème.

Militants de lutte contre le sida, médecins et hommes politiques ont dénoncé le caractère peu scientifique et dangereux de cette position et son absence de réalisme.


"S'il ne nous appartient pas de porter un jugement sur la doctrine de l'Eglise, nous estimons que de tels propos mettent en danger les politiques de santé publique et les impératifs de protection de la vie humaine", a déclaré le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Eric Chevallier.


Pour Quentin Sattentau, professeur d'immunologie à l'université d'Oxford, "cela représente un grand pas en arrière en matière d'éducation sanitaire, c'est totalement contre-productif et risque d'entraîner une augmentation des contaminations par le VIH en Afrique et ailleurs".


"Il existe un vaste corpus de témoignages publiés démontrant que l'utilisation du préservatif réduit le risque de contamination par le VIH mais n'entraîne pas d'augmentation de l'activité sexuelle", a-t-il dit.

L'Eglise enseigne que la fidélité au sein du mariage hétérosexuel et l'abstinence sont les meilleurs moyens d'endiguer le sida.


Interrogé sur les critiques, le père Federico Lombardi, porte-parole du Vatican, a répondu que le pape maintenait "la position de ses prédécesseurs".

"VISION DOCTRINAIRE DANGEREUSE"


Le Vatican affirme que le préservatif peut entraîner une augmentation des comportements à risques, ce que contestent de nombreux scientifiques, à l'instar de Kevin De Cock, directeur du département VIH/sida à l'Organisation mondiale de la Santé.

"Nous disons que les préservatifs sont très efficaces pour prévenir la transmission du VIH s'ils sont utilisés correctement et régulièrement", a-t-il expliqué dans une interview.


L'abstinence et la réduction du nombre de partenaires sont aussi nécessaires, a-t-il ajouté en saluant les groupes religieux, notamment catholiques, qui s'emploient à fournir des traitements aux séropositifs des régions les plus pauvres et les plus reculées du monde.


Le monde compte quelque 33 millions de séropositifs et le sida a déjà tué 25 millions de personnes.

"Tout ce qui réduira le sida sur un continent en crise tel que l'Afrique doit être le bienvenu", a réagi Adeleke Agbola, juriste au Nigeria, le pays le plus peuplé d'Afrique.

"Lorsque le pape dit que (les préservatifs) ne sont pas bons, c'est comme s'il disait que voyager en avion n'est pas sûr à 100% et qu'il faut donc ne plus le faire", s'insurge le Dr Pat Matemilola, coordinateur du Réseau des Personnes vivant avec le VIH/sida au Nigeria.


Le New York Times écrit dans un éditorial que le pape n'est pas crédible lorsqu'il "déforme des conclusions scientifiques" sur le préservatif.

Pour la ministre belge de la Santé, Laurette Onkelinx, "de tels propos, tenus par le chef de l'Eglise, au XXIe siècle, en dépit des recommandations unanimes du monde scientifique en la matière, sont le reflet d'une vision doctrinaire dangereuse".

"Ses déclarations pourraient anéantir des années de prévention et de sensibilisation et mettre en danger de nombreuses vies humaines", ajoute-t-elle dans un communiqué.


En France, l'ancien Premier ministre Alain Juppé a estimé que "ce pape (...) vit dans une situation d'autisme total".

"Aller dire en Afrique que le préservatif aggrave le danger du sida, c'est d'abord une contre-vérité et c'est inacceptable pour les populations africaines et pour tout le monde", a-t-il dit sur France Culture.


Les propos du pape constituent "presque un meurtre prémédité", a estimé le député européen Daniel Cohn-Bendit dans le cadre de l'émission Questions d'Info LCP-France Info-AFP.


Des signes de désaccord ont surgi au sein même de l'Eglise catholique.

"Quiconque est séropositif et est sexuellement actif, quiconque a plusieurs partenaires, doit protéger les autres et lui-même", a déclaré Hans-Jochen Jaschke, évêque auxiliaire de Hambourg.

Repost 0
Published by Christophe - dans Actualités
commenter cet article
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 12:06
Très actuel, ce sujet, avec la crise et le débat sur le bouclier fiscal.

Comment ne pas être étonné que, dans notre monde, certains disposent de revenus ou d'une fortune si considérable qu'il leur soit impossible de la consommer, alors que d'autres ne possèdent ni toit ni assiette, ni rien à mettre dedans ?

Incontestablement, on touche ici aux limites intolérables du libéralisme et du capitalisme.

Suis-je en train de faire de la réclame pour un nouveau communisme ? Tout le monde au travail et on partage tout ? Certainement pas, le XXè siècle s'est chargé de vacciner la planète.

Alors quoi ?

Vous est-il déjà arrivé, dans une conversation où l'on évoque le réussite professionnelle d'untel, d'entendre : "c'est normal, il travaille tellement" ?

Peu de choses m'agaçent autant !

Il travaille, certes, mais les autres aussi, ceux qui ne connaissent pas la même insolente réussite, ceux dont vous faites partie... Vous gagnez 2 000, 5 000 € par mois ? Si vous travaillez 70 h par semaine, allez vous gagner 100 000 € ? Bien sûr que non.

"Mais il a tellement de responsabilités, il gère des milliers d'emplois". Et alors ? Si c'était si dur physiquement; il n'y parviendrait pas. Il est à la tête d'une pyramide, qui comporte des collaborateurs sans lesquels il ne peut exister.
Quant à sa responsabilité, s'il est lui-même salarié, elle consiste à obéir aux ordres des actionnaires, à bâtir sa carrière, pour un jour quitter l'entreprise en faisant le saut le plus beau possible vers une nouvelle fonction.

A l'inverse du communisme, je ne vois aucun inconvénient à la réussite et à l'enrichissement de certains. Qu'ils perçoivent de quoi vivre très largement, eux et leur famille avec eux, qu'ils se mettent à l'abri des intempéries, très bien. Mais il y a une limite au raisonnable, un début à l'inutile et au gâchis...

Gâchis, car pendant ce temps d'autres souffrent, et ce n'est pas admissible.
Gâchis, car pendant ce temps l'Etat accumule les dettes, vis-à-vis du système bancaire ou de puissances étrangères, dettes qui rendront la vie de nos descendants encore plus difficile.

Ma proposition, que je ne développerai pas mais sur laquelle j'aimerais vos réactions, consiste à emprunter aux plus fort revenus la part superfétatoire. Un emprunt d'Etat, qui évitera à l'Etat d'aller emprunter ailleurs. Un emprunt qui permettra à l'Etat d'alléger les charges qui pèsent sur les Français et  qui relancera la machine.

Alors, les riches reverront-ils un jour leur argent ? Pour quoi faire ?

Non ? Dans ce cas c'est une confiscation, un impôt...

Peut-être... mais peut-être aussi peut-on, en échange de cette contribution, leur donner un pouvoir, la possibilité de contrôler l'utilisation de cette richesse qu'ils ont mise à disposition.

Sous l'Ancien régime, l'Etat empruntait aux puissants, leur donnait des titres, des charges (et s'arrangeait souvent pour supprimer la dette).

Pas question de faire pour eux une Chambre Haute, pour leur donner un contrôle sur le gouvernement, mais que peut-on encore vouloir quand on a tout ? Honneur et pouvoir. Le premier ne coûte pas cher et le deuxième peut éventuellement faire l'objet d'un collège au sein de l'Assemblée nationale. Solidarité nationale : solidarité économique, solidarité de pouvoir, solidarité sociale.

Repost 0
Published by Christophe - dans Humeur
commenter cet article