Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 18:46

Yves-Marie ADELINE  présente une liste aux municipales du VIIe arrondissement de Paris. 

Il s’y passe un phénomène typiquement républicain de confiscation de la démocratie par une oligarchie indifférente aux attentes des gens. 

Entre des candidats imposés et d’autres qui ne leur conviennent pas, il propose à nos concitoyens de relever la tête pour prendre de la hauteur.

Eh bien! YMA et ses militants ont passé leur premier week-end de tractages, dans la rue Cler et sur le marché de Saxe. 

Durant toute la campagne vous les trouverez tous les samedis matin dans ces deux endroits, et le dimanche matin dans la rue Cler. 

Même le mercredi, où YMA ne pourra être sur le terrain pour des raisons professionnelles, d’autres militants y seront.

C'est un rendez-vous, pour tous ceux d'entre nous qui se trouveraient à Paris ces jours là et qui voudraient rencontrer et soutenir les candidats, et un exemple que reproduiront candidats et militants dans les provinces.

Vous pourrez suivre la campagne d'Yves-Marie ADELINE sur son blogue, www.pourleroi.fr

Repost 0
31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 18:51
La France va ratifier le traité européen.

C'est curieux, il me semblait qu'il y a peu, lorsqu'on nous l'avait demandé, nous avions dit NON.

Il vaut mieux ne pas nous le demander, c'est plus sûr.

Surtout qu'en juillet nous prenons la présidence de l'union européenne, de quoi aurions nous l'air ?

Comme on ne veut fâcher personne, on reconnaît bien que le traité a quelques petites faiblesses, mais comme sans lui l'Europe est bloquée, il faut les accepter.

Comment ? N'aurions nous pas en France le personnel nécessaire, intelligent, formé, qui pourrait nous pondre en quelques semaines un traité que nous pourrions accepter sans vague à l'âme ?

L'Alliance Royale a été consultée par la commission Balladur sur la réforme des institutions. Elle pourrait avantageusement l'être également sur l'Europe de demain et la place de la France.
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Actualités
commenter cet article
31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 09:09
L'Alliance Royale présente aux élections dans le VIIè et le XVIIè arrondissements de Paris,

présente à Versailles,

présente en Alsace,

présente dans la Nièvre,

présente en Franche-Comté,

présente dans plusieurs communes des Hauts de Seine,

présente dans l'Ain,

et autres lieux... (suivant les info dont nous ne disposons pas)

Plusieurs candidats sont en position éligible, plusieurs seront élus.

Suivez attentivement les résultats, ils seront encourageants. Pensez que si vous souhaitez vous présenter dans votre commune ou votre canton, il est encore temps, et pensez aussi que nous présenterons l'année prochaine, partout en France, des listes pour les élections Européennes.
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans royalistes17
commenter cet article
30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 08:36
Corrigez moi si je me trompe.

La grande nouvelle de la semaine est la perte par un trader de 5 milliards d'euros à la Société Générale.

Pas malin, le garçon : il n'a même pas trouvé le moyen de prendre un billet pour le Mexique et profiter de cette fortune; il n'a pas détourné la somme à son profit ! Ce n'est donc pas lui le gagnant.

Mais qui est le perdant ? La Société Générale ?

Que nenni.

Ce sont les petits porteurs...

Vous savez, les clients de la banque, vous peut-être, qui confient leurs économies à une institution centenaire, auréolée du prestige du statut de l'une des plus grandes banques françaises.

En leur nom, la banque (avec ses traders) achète des valeurs boursières, et tout se passe bien quand elle gagne : après tout, c'est quand même bien là la promesse commerciale qui est faite à l'origine pour que le public confie son argent.

Le système de sécurité n'a pas fonctionné : le public a perdu. 5 000 000 000 €. Jolie somme, non ? Mais la banque, elle, est encore bénéficiaire. Formidable.

Le système bancaire, en raison du non fonctionnement du système de sécurité, reconnaîtra-t-il la responsabilité de la Société Générale vis-à-vis de ses clients, en l'obligeant à les rembourser ? J'en serais bien étonné.

Sauf si je me trompe !
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Actualités
commenter cet article
27 janvier 2008 7 27 /01 /janvier /2008 21:32
 


Le libéralisme sans frein que les mondialistes veulent imposer à l’échelle planétaire a pour corollaire le développement, dans chaque pays, du modèle anglo-saxon en lieu et place du modèle rhénan. Le modèle anglo-saxon se caractérise par la priorité donnée au court terme, ce qui a conduit les banques américaines à accorder des prêts à des personnes non solvables. D’où la crise des « subprimes ». La même logique conduit la Réserve Fédérale américaine à accroître inconsidérément la masse monétaire, ce qui n’est possible que tant que tous les pays qui commercent avec les Etats-Unis continuent à stocker des dollars.

Le modèle rhénan, au contraire, se caractérise par la priorité donnée au long terme. C’est ce modèle qui a permis à l’Allemagne, aux pays scandinaves et au Japon de connaître d’excellentes performances à la fois économiques et sociales pendant les quarante ans qui ont suivi la deuxième guerre mondiale. Contrairement au modèle anglo-saxon qui laisse chaque entreprise agir selon son libre-arbitre, le modèle rhénan s’appuie sur la cohésion sociale, qui se traduit par une collaboration permanente entre les entreprises et les banques d’une part, entre le patronat et le salariat d’autre part. Le modèle rhénan a bien fonctionné tant que les pays considérés étaient protégés par des barrières douanières. Lorsque les entreprises avaient besoin d’argent, elles s’adressaient naturellement aux banques qui leur attribuaient les crédits nécessaires à leur développement. La libéralisation de la circulation des marchandises et des capitaux a conduit les entreprises à se détourner des banques pour s’alimenter auprès du marché monétaire, jugé moins onéreux. La collaboration entre banques et entreprises était rompue.

Roosevelt avait coutume de dire qu’en politique le hasard n’existe pas. Si le modèle rhénan a été aboli, c’est évidemment parce qu’il avait des ennemis : les multinationales. Ce sont elles qui ont intérêt à la suppression de toutes les barrières douanières, sachant très bien qu’elles vont ainsi détruire tout le tissu industriel construit au cours de nombreuses décennies. C’est ce qui s’est passé en France avec la destruction quasi complète du textile français, la fermeture de Moulinex et de bien d’autres entreprises.

Cette politique n’est pas seulement économique. Elle s’insère dans un projet mondialiste qui consiste à détruire tous les Etats pour que ne subsiste qu’un gouvernement mondial. C’est pourquoi les mondialistes n’ont pas peur d’un nouveau krach boursier. Au contraire ils le souhaitent puisqu’il contribuera à éliminer les résistances nationales qui s’opposent à cette marche vers un gouvernement mondial. Tous les économistes savent que ce krach boursier, qui sera d’une ampleur bien supérieure au krach de 1929, est inéluctable. En effet le développement des Etats-Unis ne peut se faire indéfiniment par la fuite en avant, en comptant sur la bonne volonté du reste du monde pour leur faire crédit.

L’Alliance Royale préconise une vision des échanges internationaux basée sur la doctrine sociale de l’Eglise. C’est le principe de subsidiarité qui doit régir l’organisation des échanges. Ceci conduit à rejoindre la position de Maurice Allais, qui recommande que le monde soit divisé en espaces économiques régionaux regroupant des pays selon une double proximité, géographique et en niveau de revenus. C’est pourquoi il est urgent que la Communauté Européenne réinstaure la « préférence communautaire ».

Le principe de subsidiarité conduit aussi à choisir le modèle rhénan comme modèle de développement de chaque pays, ce qui est conforme à la nécessité de préserver l’identité de chaque Etat, c’est-à-dire la souveraineté nationale.

Ce n’est pas ce que fait Nicolas Sarkozy qui avait promis, dans ses discours électoraux, de se battre pour le retour à la préférence nationale et qui fait tout le contraire. Il avait aussi promis de respecter le rejet du projet de constitution européenne par la majorité des français et nous sommes à la veille du vote par le parlement réuni en Congrès de l’abandon de la souveraineté nationale. Et l’Alliance royale constate avec tristesse que les grands partis, qu’ils soient de droite ou de gauche, sont prêts à trahir le 4 février prochain la volonté de la majorité des français.

Le drame de la République c’est que personne ne se sent vraiment responsable. C’est pourquoi, à chaque fois que la France (comme d’autres républiques) a connu de grandes crises, telles que 1939, 1958 et 1968, le peuple français s’est trouvé face à une vacance du pouvoir. Une nouvelle grande crise s’annonce. Nous n’y ferons face qu’avec le retour du roi de France.

Repost 0
Published by Alliance Royale - dans Communiqués
commenter cet article
9 janvier 2008 3 09 /01 /janvier /2008 18:45
Comment allez-vous ?

J'espère que ce début d'année vous trouve plein d'optimisme et plein d'allant !

Moi.... j'ai un peu la gueule de bois, ça commence bien.
Oh, pas du tout par suite d'excès de bonnes choses, ni des suites d'ennuis de santé qui ont "agrémenté" la fin de mon année 2007...

Mais en décembre, je faisais un petit "papier" sur Nicolas et Carla... et plus ça va, moins ça passe.

Qu'est-ce que c'est que ce mauvais film ?

Nicolas et Cécilia se séparent... bon, ça on l'avait deviné depuis longtemps, il ne fallait pas être devin même pendant les élections pour croire une seconde qu'ils resteraient mariés longtemps une fois Nicolas installé à l'Elysée.

Nicolas rencontre Carla en novembre. Coup de foudre. Bon, tant mieux, l'amour est a plus belle chose que Dieu ait donné à l'Homme. Reste à savoir si nous parlons d'amour, ou de plaisir : dans le premier cas, meilleurs voeux de bonheur, un peu de discrétion, et une longue et heureuse vie commune. Dans le deuxième cas, taisez-vous : en quoi vos aventures nous intéressent-elles ?

On annonce le prochain mariage de Nicolas et Carla : pardon, ça ne me rassure pas ! Trop rapide, ça ne fait pas sérieux, pas vrai, pas durable. Pourquoi tant de hâte ? Le plaisir est dans l'attente.

Le président de la République a déjà divorcé 2 fois. Pourquoi pas 3 ? Que représente cette cérémonie pour lui ? Carla aussi a divorcé...

Je suis plutôt fleur bleue : j'aimerais bien que l'on cesse d'abîmer le mariage. Déjà que le mariage républicain n'est qu'une cérémonie tandis que le mariage religieux est un sacrement.

Mais pourquoi tout simplement ne se PACSent-ils pas ?
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Actualités
commenter cet article
24 décembre 2007 1 24 /12 /décembre /2007 10:16
L'Alliance Royale présente dans le Poitou,
les militants, membres et sympathisants,
et l'ensemble de l'Alliance Royale,

vous souhaitent à tous un très Joyeux Noël,

et dans une semaine une bonne fête de fin d'année.
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans royalistes17
commenter cet article
17 décembre 2007 1 17 /12 /décembre /2007 17:52
Je ne suis pas choqué du tout par la "nouvelle" du jour : la liaison de Nicolas Sarkozy et Carla Bruni.

Pourquoi le serais-je ? Ces personnages sont célèbres, libres...

Sauf que je suis un peu gêné de devoir considérer le président de le république française comme un "people" ordinaire, mais bon...

Après tout, les "politiques" ont depuis longtemps préparé cette situation : libéralisation du divorce, rendu de plus en plus facile, et jusqu'à l'actuelle proposition de faire enregistrer le divorce par consentement mutuel par un notaire, non plus par un juge.

Depuis longtemps le mariage républicain a perdu de sa valeur. Il n'est plus une promesse, il n'est plus qu'un contrat.

Ce n'est pas la première fois que je rêve du mariage de mon neveu, marié en Espagne à une Espagnole, à l'église uniquement.

Tout de même, la vie privée du chef de l'exécutif étant une vie publique, c'est quand même bien ce que l'on peut appeler du "manger cochon" !
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Actualités
commenter cet article
16 décembre 2007 7 16 /12 /décembre /2007 20:47
J'ai probablement besoin d'une leçon de macro-économie.

Car enfin, en écoutant les nouvelles jour après jour, je ne peux m'empêcher de constater que, dans notre société capitaliste libérale, l'Homme n'est pas au centre du dispositif.

Licenciements collectifs, délocalisations, sans domicile fixe, menaces sur l'agriculture, sur la pêche, sur la sidérurgie, sur le commerce, etc, etc... pas étonnant que notre pays s'appauvrisse à petit feu et que la population ait de plus en plus de mal à s'en sortir.

Et ce n'est pas une inflation à peu près maîtrisée qui consolera ceux qui se trouvent sans emploi !

Si donc, l'emploi devenait la priorité absolue; si l'Etat se fixait comme objectif de revenir au niveau d'emploi d'avant 1973; si, comme le propose l'Alliance Royale, les charges sociales sur les entreprises sont supprimées, afin d'abaisser le coût du travail et relancer l'embauche; si donc les chômeurs sont remis au travail :

Les travailleurs retrouvent le moral. Plus de salariés payent des charges. Le coût du chômage cesse d'être un fardeau pour l'Etat. Les familles peuvent se loger. Les entreprises ne délocalisent pas, les régions conservent leurs biens de production, leurs travailleurs et leur population. Les commerçants conservent leurs clients, et peuvent lutter contre la concurrence des grandes enseignes. Les retraites sont assurées.

La liste n'est sûrement pas exhaustive. Si mon raisonnement pêche, j'aimerais savoir où. Si en revanche il est juste, même en partie, j'aimerais savoir pourquoi rien n'est fait contre cette situation qui nous fait perdre régulièrement notre rang dans le monde.
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Question-Réponse
commenter cet article
6 décembre 2007 4 06 /12 /décembre /2007 08:07
La réponse de l'Etat à l'encherissement du carburant semble être l'institution d'un nouvel impôt sur l'automobile.

Alors certes, affublé d'un joli nom pour "faire mode", éco-vignette, l'automobiliste qui utilise un grand ou gros véhicule va payer, tandis que celui qui utilise une voiture de ville va se trouver récompensé.

Mais justement, où trouve-t-on des petites voitures ?

En ville !

Cet impôt donc, va favoriser la circulation des voitures en ville.

Et peut-être contribuer à financer le Vélib ?
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Actualités
commenter cet article