Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 18:09
Les adhérents de la région Poitou se sont mis au travail en vue de la préparation des élections de mars 2008.

La composition de listes dans les villes est rendue plus difficile, outre le nombre de candidats nécessaires, par la stricte parité homme / femme à respecter.

Nous ne referons pas le débat : si les femmes sont moins présentes en politique, est-ce parce-que les hommes les empêchent de trouver leur place, où parce-qu'elles ont d'autres préoccupations ou activités ? Toujours est-il que dorénavant, si nous voulons que les sièges d'élus soient pourvus, les femmes sont OBLIGEES de se présenter.

Mesdames, Messieurs, portons haut les couleurs de notre cause : faites nous connaître votre souhait d'être candidate ou candidat.

Concernant les élections cantonales, la parité entraîne désormais l'obligation de présenter un tandem homme / femme, ou femme / homme. En dehors de la réflexion ci-dessus exposée, cette mesure présente au moins un effet bénéfique : la démission (ou le décès) du conseiller général n'entrainera plus de nouvelle élection : son ou sa suppléant(e) prend automatiquement la place laissée vacante.

Là aussi, n'hésitez pas à déclarer votre candidature à l'Alliance.

NOUS AVONS NOTRE PLACE A LA TRIBUNE : PRENONS LA PAROLE
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans royalistes17
commenter cet article
5 octobre 2007 5 05 /10 /octobre /2007 16:20
LEMONDE.FR avec AFP et Reuters  - 05.10.07 -

Le haut commissaire aux solidarités actives et ancien président d’Emmaüs Martin Hirsch a estimé, vendredi 5 octobre, que le dispositif, voté dans la nuit au Sénat, qui vise à exclure les sans-papiers de l’hébergement d’urgence "n’est pas acceptable". "Les centres d’hébergement doivent être là pour héberger ceux qui en ont besoin", a déclaré Martin Hirsch sur Europe 1, jugeant que "le texte, tel qu’il a été voté, pose problème".

L’ancien président d’Emmaüs a ajouté s’être "entretenu avec Brice Hortefeux pour trouver une solution", précisant : "On va se concerter pour trouver autre chose qu’un système qui serait discriminatoire", et qui rendrait "le travail des associations impossible, ou plus difficile, ou contradictoire".

COLÈRE DES ASSOCIATIONS CARITATIVES

M. Hirsch, qui s’était déjà élevé contre le recours aux tests ADN pour les demandeurs de regroupement familial, a confié : "Je serai à l’aise quand on aura trouvé une solution."

L’article incriminé a été introduit par les députés lors du passage du texte à l’Assemblée nationale et a suscité la colère des associations caritatives, dont la Fondation Abbé-Pierre, Emmaüs et SOS-Racisme. (...)

Il faut avouer que la majorité en place va de plus en plus loin. Et qu'elle a tendance à confondre politique d'immigration avec exclusion!
Car enfin, s'il est avéré que la France doit restreindre le nombre d'immigrants, il faut renforcer la surveillance des frontières (tant pis si celles ci sont désormais européennes, il fallait y penser avant).
Reconduire ensuite des "sans papiers" à la frontière est déjà beaucoup plus difficile : il faut tenir compte de l'environnement familial... si le clandestin est en France depuis longtemps, s'il travaille, s'il a femme et enfants, si ceux ci sont scolarisés... la France n'est tout de même pas un pays de bourreaux!
Qu'en revanche, on condamne l'employeur qui a fourni un emploi non déclaré semble inévitable, et dissuasif.
Mais enfin, que l'on ose imaginer refouler les "sans papiers" des centres d'hébergement d'urgence, j'en suis pantois! Mais qui sommes nous pour penser à une telle mesure ? C'est toute la Nation qui serait coupable de non assistance à personnes en danger.
N'oublions jamais que les sans papiers sont avant tout des êtres humains;
que s'ils sont en France, c'est qu'ils étaient malheureux chez eux;
c'est aussi qu'un système déficient les a laissés rentrer (où qu'ils sont plus malins, où que chez eux ils n'ont rien à perdre).
Alors oui, prenons des mesures, mais des mesures humaines.
Et que celles ci prennent en compte nos propres erreurs, à commencer par celle qui leur a permis d'entrer sur notre territoire, de s'y installer, et de commencr à croire qu'ils avaient enfin gagné le droit de vivre.
Christophe Paillard

Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Actualités
commenter cet article
3 octobre 2007 3 03 /10 /octobre /2007 14:30
BRAVO BRAVO BRAVO

Je suis dans ma voiture, j'écoute Europe 1, des intervenants...interviennent à propos de l'"ouverture" voulue par Sarkozy.
Soudain, une voix connue. Feu rouge, ralentir. Cette voix, tout de même... "cette ouverture n'est pas une ouverture (...) les UMP et les PS ne représentent pas la France...". Et soudain : "Je suis Alliance Royale! Une véritable ouverture voudrait que l'on propose un ministère à l'Alliance Royale".
Des interventions comme celle-ci, il en faudrait tous les jours.
BRAVO, Domy.
Le feu est vert, 1ère, 2nde, 3ème... que du bonheur.
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Actualités
commenter cet article
2 octobre 2007 2 02 /10 /octobre /2007 14:27
N'êtes vous pas inquiets ?

Un peu plus inquiets que d'habitude ?

Car enfin, en mai la France élit un président hyper dynamique : voilà qui n'a rien d'étonnant. Diriger la France n'a rien de commun, on peut s'attendre à ce que le président développe une activité hors du commun.

Rapidement, ce nouveau président nous montre son attachement pour les Etats Unis, et nous fait bien comprendre que lui serait intervenu en Irak, et qu'il envisage d'ailleurs que la France reprenne dans l'OTAN la place que le général De Gaulle lui avit fait quitter. Est-ce bien indispensable, lorsque l'on voit les difficultés des Américains en Irak, et la guerre civile qui s'est installée dans ce pays ?

Puis, pour parfaire sa volonté d'ouverture, voici que l'Elysée soutient la création d'un parti de la Nouvelle Gauche ! L'objectif, naturellement, est d'abattre le parti socialiste.

Nous sommes donc en train de nous installer dans un régime ultra-présidentiel... Bien sûr, la majorité détenant le parlement, le président et le gouvernement décident des affaires de la France, pour 5 ans. Le président veut aussi décider des idées, autorisant ou non l'expression contradictoire.

Or que propose l'Alliance Royale en la matière ?

Une assemblée nationale, élue par collèges et représentant ainsi les Français en tant qu'acteurs de la société, et un sénat élu au suffrage universel direct : ainsi, le débat d'idées demeure parfaitement vivant et riche de propositions, mais puisque comme aujourd'hui c'est l'assemblée qui a le dernier mot, c'est la société française dans toutes ses composantes qui décide de la politique du gouvernement.

Rappelons que, à l'image de ce qui se fait aujourd'hui, le chef du gouvernement est nommé par le roi en fonction de la majorité parlementaire, le gouvernement ayant à traiter de la politique publique.

Soyez en persuadés : la France a grand besoin aujourd'hui de Démocratie équitable, et c'est l'Alliance Royale à travers son programme qui peut le mieux la proposer aux Français.
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Nos Positions
commenter cet article
2 octobre 2007 2 02 /10 /octobre /2007 14:23
Merci.

Suite à mon appel, le nombre de pages vues en septembre a légèrement dépassé celui de juillet.

Ce blogue est donc en croissance, et cette constatation est importante pour nous, particulièrement en ce début d'année électorale.

A bientôt

Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans royalistes17
commenter cet article
2 octobre 2007 2 02 /10 /octobre /2007 14:20
Sondage : les Français et la monarchie
Date de rédaction ou de modification : 9 mars

Opinion des Français quant à l’instauration de la monarchie

Seriez-vous favorable ou opposé à ce que la fonction de Chef de l’État, comme dans d’autres pays européens, soit assumée un jour par un Roi ?

  Ensemble
Tout à fait favorable 3
Plutôt favorable 14
S/T favorable 17
Plutôt opposé 24
Tout à fait opposé 56
S/T opposé 80
NSP 3
Total 100

Potentiel de vote d’un candidat royaliste

Pourriez-vous voter au premier tour de l’élection présidentielle pour un candidat royaliste ?

  Ensemble
Oui certainement 5
Oui peut-être 15
S/T oui 20
Non en aucun cas 75
NSP 1
Total 100

Conséquences perçues de l’instauration de la royauté

Si en France la fonction de Chef de l’État était, comme dans d’autres pays européens, assumée par un Roi, cela aurait-il des conséquences plutôt positives ou plutôt négatives pour :

  Plutôt positives Plutôt négatives NSP
L’image de la France dans le monde 24 68 8
L’unité nationale 23 69 8
La stabilité du gouvernement 23 68 9
La place de la France dans l’union européenne 20 70 10
Les libertés individuelles 17 72 11

Sondage réalisé par l’institut BVA auprès d’un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. 953 personnes ont été interrogées par téléphone du 5 au 6 mars 2007. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille après stratification par région et catégorie d’agglomération.

 
Repost 0
Published by BVA - dans Actualités
commenter cet article
28 septembre 2007 5 28 /09 /septembre /2007 09:07
Mois record de pages vues sur ce blogue : juillet 2007.

Le chiffre n'est pas loin d'être atteint : feriez vous un petit effort ?

Faire mieux, toujours faire mieux...
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Activités
commenter cet article
26 septembre 2007 3 26 /09 /septembre /2007 09:08
Nous vous le disons depuis toujours : dans notre projet de monarchie française, le roi gouverne, assisté de ses conseillers, et dispose des pouvoirs pour ce qui concerne le domaine "régalien" : la sécurité intérieure et extérieure, la diplomatie, la haute justice...
Le gouvernement, dirigé par un premier ministre et présidé par le roi, dispose des pouvoirs concernant le domaine public.

Or, à quoi assistons nous ces jours ci ?

La Gauche (par la bouche de M. Hollande), exaspérée par l'omniprésence de Nicolas Sarkozy dans les média, exige que le temps de parole du président soit décompté du temps de la majorité où du gouvernement.

Plus finement encore, il propose que soit décompté le temps qu'il consacre aux sujets de politique "politicienne" et pas le temps qu'il consacre à la politique "extérieure".

La Gauche, au premier rang desquels le Parti Socialiste, semble donc souhaiter des institutions par lesquelles le domaine régalien et le domaine public sont bien séparés car, pour une pleine transparence, il n'est pas possible de séparer l'expression dans les média du réel exercice du pouvoir dont ceux ci sont chargés de rendre compte.
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Nos Positions
commenter cet article
26 septembre 2007 3 26 /09 /septembre /2007 09:03

Notre ambition : redonner vie à nos villes et à nos villages, autour de leurs quartiers, de leurs commerces, de leurs familles et de leur inestimable patrimoine culturel.

Pour cela, les grands thèmes défendus par nos candidats à l’occasion des élections municipales en 2008 s’articulent autour de quatre axes majeurs que nous voulons les plus équilibrés possible :
  • favoriser le commerce de quartier, car il renforce le lien social, facilite la vie des familles et des personnes seules, car il est créateur d’emplois ;
  • attirer les entreprises, pour que nos communes rurales ou de banlieue ne soient plus des cités-dortoirs et que les salariés puissent travailler plus près de chez eux ;
  • aider les familles, en reconnaissant leur contribution irremplaçable à l’éducation, à la transmission des valeurs et à la solidarité, en leur redonnant un rôle politique et notamment une participation aux décisions sur les sujets locaux ;
  • promouvoir le patrimoine culturel, qui est à la fois le fruit et le fondement de la vie en société.
  • Cela passera nécessairement par l’amélioration du cadre urbain, en particulier l’environnement, la circulation et le stationnement.
  • Cela passera aussi et surtout par une vraie démocratie de proximité, par l'amélioration du dialogue entre les habitants et la mairie, à travers une véritable mesure institutionnelle locale : donner aux quartiers et aux villages des conseils vraiment représentatifs.
Une telle réforme a pour but de renforcer le rôle des quartiers dans la définition de la politique municipale des villes grandes et moyennes. Nous voulons en effet décliner au plan local l’ambition nationale de l’Alliance Royale : modifier les institutions pour permettre dans toutes les assemblées politiques une représentation équitable des Français.
Mais la démocratie de proximité ne sera effective que si l’autorité des maires vis-à-vis de l’administration et des conseils territoriaux est réaffirmée. Voilà pourquoi nous demandons l’adoption de réformes reconnues partout comme indispensables :
  • regrouper les petites communes en « pays », afin de constituer des collectivités locales de taille suffisante pour qu’elles aient une réelle capacité d’action en regroupant des moyens aujourd’hui dispersés. Dans ces « pays », les communes actuelles continueront à avoir un conseil qui sera l’équivalent des conseils de quartier des villes de plus de 50.000 habitants.
  • rendre autonomes les arrondissements des grandes villes, pour rapprocher les décisions des citoyens et leur donner la possibilité de s’exprimer.
Ce double mouvement contribuera à créer des ensembles de taille équivalente : quartiers dans les villes et villages dans les pays. Les communautés de communes ne sont qu’une demi-mesure : il faut franchir un cap. Du reste, l’identité des villages n’y perdra rien : chacun continuera à être représenté par des conseillers municipaux et bénéficiera d’une possibilité accrue de participer aux décisions grâce aux conseils de village ou de quartier. Au total, la démocratie locale et donc la vitalité de nos collectivités locales devraient en sortir grandement renforcées.

Par ailleurs, il est bien entendu que de tels changements (redécoupages des territoires et regroupements) ne doivent pas être l’objet de décisions parisiennes mais passeront nécessairement par des référendums locaux. Quant aux arrondissements des grandes villes, ils bénéficieront des mêmes prérogatives que les municipalités de villes moyennes, ce qui n’est que justice.

Nos propositions sont concrètes et équitables. Pour qu’elles aboutissent, il est indispensable de bousculer un système bloqué dans ses habitudes et ses privilèges. Il faut accepter le changement. Nous comptons sur vous pour nous faire entendre.
Repost 0
Published by Alliance Royale - dans Nos Positions
commenter cet article
20 septembre 2007 4 20 /09 /septembre /2007 12:33
Extrait du débat sur le forum "La France couronnée"
"Royalisme"
Quels sont les défauts des royalistes

Pourquoi toujours ce besoin de se critiquer les uns les autres ? On se prendrait pour des républicains... L'Alliance Royale ne critique pas l'Action Française, pas plus que les nombreuses associations royalistes! Par son nom d'Alliance, elle propose de nous unir dans un but qui nous est commun : est-ce si crétin que celà ?
Elle ne propose pas de nous unir sous la bannière d'un général auquel il nous faudrait obéir, mais propose une organisation qui doit nous aider à progresser. Le chef auquel nous aspirons, à terme, à obéir pour le bien de la France, c'est le roi!
En ce sens, l'Alliance Royale forme elle aussi des cadres (cf. l'Université d'Eté qui s'est tenue à Paris il y quelques jours).
Ces cadres ont pour vocation de porter le message royaliste, y compris à travers les élections. L'Alliance a conçu une plateforme politique, dont les royalistes devraient prendre connaissance; elle conçoit un programme électoral adapté aux différents types d'élections : ce n'est pas l'oeuvre d'un seul : les bonnes idées sont à débattre...
Les élections sont elles le bon système pour parvenir à nos fins ? Aujourd'hui, c'est le seul qui puisse faire savoir aux Français que la monarchie reste un espoir pour notre pays.
Il n'est que trop vrai que la république a lavé le cerveau des Français, lesquels ne s'intéressent plus aujourd'hui qu'à la Star Ac et au football... et, une fois de temps en temps, aux élections. Or, nous ne sommes ni des stars, ni des footeux : il ne reste que les élections.
Quant à proposer aux Français le Grand Soir, des lendemains qui chanteraient (dès aujourd'hui, si c'est possible): ils s'en fichent éperdument. Seuls comptent la maison, la voiture, le prix de l'essence, les provhains RTT, les prochaines vacances... dans l'intervalle on va travailler un peu.
Pourquoi se soucier des institutions, puisque l'on a élu démocratiquement des "politiques" pour s'en occuper à notre place ?
Pour résumer, un peu légèrement, l'Alliance ne se sentant pas la force de priver les Français de leurs chers loisirs, a décidé d'apparaître lors des quelques occasions où ils glissent un oeil au dehors : lors des compétitions électorales.
Obtenons quelques élus en 2008, et nous verrons tous que l'Alliance deviendra un formidable outil de propagande pour le principe que nous avons tous en tête : le Roi.
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Nos Positions
commenter cet article