Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

5 juillet 2007 4 05 /07 /juillet /2007 08:56
Le Bulletin périodique officiel n° 40 est paru.

Editoral et articles :
- La République discrédite le Parlement !
- Le nucléaire
- Le corporatisme et la démocratie équitable
- Sarkozy et sa rupture institutionnelle
- etc...

Si vous n'êtes pas (encore) adhérent, vous pouvez vous procurer le Bulletin pour la modique somme de 2,50 € en vous adressant à l'Alliance Royale, 17 rue des Acacias - 75017 Paris.

Afin de soutenir notre cause commune, vous pouvez également participer librement à la souscription destinée à rembourser les frais du sondage BVA "Les Français et la Monarchie", qui a montré que 17% des Français verraient favorablement un roi à la place du président, chef de l'Etat et que 20% auraient bien voté au premier tour pour un candidat royaliste.
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Activités
commenter cet article
4 juillet 2007 3 04 /07 /juillet /2007 14:08
A défaut de répondre aux demandes de l'Alliance Royale, concernant l'abandon du système des charges sociales payées par les entreprises sur les salaires, notre pays va dans le mur s'il n'y est déjà.

Enfin, nous voici dans un pays où l'agriculture est en déclin, où la pêche tue l'emploi, où l'industrie se délocalise, où l'on arrache des vignobles entiers, où les banques ne prêtent plus aux secteurs "difficiles" : le commerce, la mécanique, l'immobilier, l'artisanat, etc... (la liste des secteurs "autorisés" serait moins longue).

Depuis 30 ans maintenant, on nous dit que tous ces emplois productifs sont remplacés par des emplois du tertiaire. 

Mais où sont passés, non pas le poinçonneur des Lilas depuis longtemps disparu, mais le pompiste, l'employé de banque, la secrétaire, tous ces emplois remplacés par des machines ou par le chef de service ?

Qui peut croire que cette catégorie d'emplois remplace ceux détruits par le primaire et le secondaire ?

En réalité, ce déficit est absorbé de multiples façons : le chômage bien sûr, à la charge de chacun d'entre nous; les contrats aidés, qui visent à diminuer les statistiques du chômage de même que la radiation pure et simple...

Mais surtout, les Français s'orientent de plus en plus vers l'initiative privée. Par choix, par obligation ?

Voici donc la création de nouvelles entreprises : 1er effet, sortie de la liste des demandeurs d'emploi des créateurs. Et injection dans le secteur des économies personnelles des susdits.
2ème effet : embauche de salariés; là, ça se gâte ! Alors que les statistiques prouvent à l'envi qu'une entreprise en création a de fortes chances de ne pas survivre, et qu'elle sera de toute façon déficitaire les 3 ou 5 premières années, on lui fait un cadeau républicain : dégrèvement de l'impôt sur le bénéfice pendant les premières années (pendant la période sans bénéfice, s'entend).
Et alors que le chef d'entreprise, à la recherche de son marché, tente d'embaucher et donc de retirer à la Société la charge de chômeurs, ladite Société (la nôtre) l'asphyxie de charges sociales.

Deux effets peuvent en découler : 1) l'entrepreneur embauche, son chiffre d'affaires croît moins vite que ses charges, il dépose son bilan : ses fournisseurs perdent de l'argent, il a perdu ses économies et désormais sans ressources, ses employés sont au chômage. Mais où est l'argent investi au départ par l'entrepreneur, où est l'argent qu'il a brassé pendant la durée de son activité ?
2) l'entrepreneur n'embauche pas. Il ne soulage pas la charge du chômage, risque de ne pas atteindre ses objectifs et donc son entreprise vivotera ou échouera.

Et, cerise sur le gâteau, cet entrepreneur qui a eu le courage de se lancer et les qualités nécessaires et suffisantes pour le faire, dès lors qu'il échoue sera considéré comme incompétent et coupable d'avoir créé des dettes.

MM. Sarkozy et Fillon, si vous voulez réellement ramener le chômage à 5% en 5 ans, commencez par dégrèver les nouvelles sentreprises des charges salariales; faites en autant dans les autres entreprises pour les nouvelles embauches; un jour enfin, peut-être, les entreprises qui sont le sang de notre pays cesseront d'être saignées comme l'était le malade de Molière.
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Nos Positions
commenter cet article
4 juillet 2007 3 04 /07 /juillet /2007 13:56
Vous êtes convaincu qu'un régime monarchique à la Française peut rêprésenter une chance pour l'avenir de la France.
Pour la première fois depuis bien longtemps, un parti politique s'est mis au travail pour étudier des solutions adaptées au monde et au temps dans lequel nous vivons.
Vous souhaitez faire connaître ces idées nouvelles autour de vous, comme l'Alliance Royale souhaite les faire connaître à nos concitoyens.
Engagez vous !
Soyez candidat.
En 2008, vous pouvez vous présenter sous les couleurs de l'Alliance aux élections municipales et cantonales.
En 2009, vous pouvez rejoindre les listes qui s'engageront pour la deuxième fois dans le combat des élections européennes.
Vos idées ont besoin de l'Alliance,
l'Alliance a besoin de vous.
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Politique locale
commenter cet article
3 juillet 2007 2 03 /07 /juillet /2007 14:40
Si, demain, nous devions donner de nouvelles couleurs à la France, je vous propose un choix parmi les modèles suivants.
Naturellement, il ne faut pas oublier le drapeau blanc fleurdelysé.
Cette réflexion est née du fait que, depuis la révolution, le drapeau tricolore s'est distingué sur de nombreux champs de bataille et que des générations de monarchistes fidèles se sont battus pour défendre la France sous ces couleurs.
Indiquez moi vos préférences, nous verrons s'il y a concordance.


choix-de-pavillons-25-ko.jpg
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans royalistes17
commenter cet article
3 juillet 2007 2 03 /07 /juillet /2007 10:19
Le discours de politique générale que prononcera aujourd'hui François Fillon à l'Assemblée illustre de façon magistrale l'intérêt des propositions institutionnelles de l'Alliance Royale.
Peu importe à ce stade le contenu de ce discours.
François Fillon est qualifié (par ses opposants, naturellement) d'homme de paille de Nicolas Sarkozy, lequel est clairement évoqué en tant que capitaine de l'équipe.
Pour poursuivre cette image, peut-être serait-il juste de voir en François Fillon le capitaine, quand Nicolas Sarkozy serait l'entraineur...
Mais alors il manque bien une fonction, indispensable et difficile : l'arbitre.
Et qui peut-il être, cet arbitre, indépendant, qui va permettre aux deux équipes de jouer et de réaliser un beau match, sinon le Roi ?
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Actualités
commenter cet article
2 juillet 2007 1 02 /07 /juillet /2007 15:23

Un petit éclaircissement. 

Un monsieur a demandé à l'un de nos délégués, de façon très dubitative, s'il était juridiquement possible d'inscrire dans une constitution la catholicité de la nation. Ses doutes sont fondés : c'est effectivement impossible, à moins d'exclure de la citoyenneté ceux qui ne sont pas catholiques. Remarquons que l'Islam et la république ne s'en privent pas, le premier en réléguant à la dhimmitude les non catholiques, la seconde en frappant de catharsis ceux qui n'adhèrent pas à l'idéologie de la Nation.

Mais rassurons ce monsieur, l'Alliance n'a jamais rien écrit de tel. D'une part, nous nous garderons bien de personnaliser la "Nation", comme le fait la République. D'autre part, pour l'Alliance, c'est l'institution royale qui est catholique.  

Repost 0
Published by Bruno Castanier - dans Nos Positions
commenter cet article
27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 17:44

La rentrée de la nouvelle assemblée a eu lieu. Les députés prennent leurs marques, les statistiques sont à l'oeuvre : plus de femmes, moins de jeunes, autant de fonctionnaires...

Et déjà commencent les passes d'armes sur le rôle dévolu, octroyé ou accaparé par le président de la république, vis à vis non seulement du parlement mais aussi des ministres.

Extraordinaire élection française : il a fallu 5 tours pour confirmer la légitimité du président, je les rappelle :

-  tour d'honneur : désignation par les grands électeurs des candidats autorisés à se présenter

- 1er tour : on élimine, on en retient deux

- 2ème tour : on sépare la France en deux pour contenter une majorité et élire un candidat

- 3ème tour : le 1er tour des législatives annonce la vague bleue

- 4eme tour : le 2eme tour des législatives transforme la résistance des députés roses en semi-défaite pour les bleus, qui obtiennent tout de même la majorité absolue pour le seul parti dominant.

Cela va-t-il enfin suffire ? Mais non. Déjà, on reproche au nouveau président de prendre trop de place, de faire le travail de ses (pardons : des) ministres et de vouloir redonner au régime la suprématie de la fonction présidentielle qu'avait prévue la constitution du Général De Gaulle.

Voilà un homme visiblement énergique, un chef, qui travaille, qui depuis 35 ans a tout fait pour devenir un jour président, qui sert un langage neuf. L'opposition, quant à elle évidemment évincée de la fonction suprême, n'a dans l'immédiat rien d'autre à faire qu'à dévaloriser ladite fonction.

Il est d'ailleurs spectaculaire que ce soit elle, pessimiste sur ses résultats électoraux, qui appelle de ses voeux une VIème république (en fait une IVeme bis, au triste souvenir), que l'on peut espérer qu'elle n'aurait pas souhaité réaliser si elle avait remporté les élections.

Nous ne nous réjouissons pas d'un combat stérile qui ralentit le travail des représentants de l'Etat. Nous souhaitons que la fonction suprême devienne celle du roi, inaccessible par la voie du suffrage universel et donc interdite aux ambitions personnelles.

Et dans ce schéma, nul doute que Nicolas Sarkozy ferait un très bon Premier ministre.

Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Actualités
commenter cet article
26 juin 2007 2 26 /06 /juin /2007 11:32

9% d’illettrés en France…

De quoi faire se retourner Napoléon III dans sa tombe. Jamais la France contemporaine n’est tombée aussi bas.


Et malheureusement, l’échec des établissements “d’éducation nationale” ne se limite pas à cette progression de l’illettrisme: il est aussi directement responsable du chômage de masse.

Car aujourd’hui, dans un monde globalisé, il est indispensable de savoir un métier, les “petits”boulots” se raréfient.

Mais au lieu “d’instruire”, la République “éduque”, ce qui est sans doute très bien pour fabriquer de parfaits petits républicains en rangs serrés, mais pas des travailleurs en activité.

Repost 0
Published by Yves-Marie Adeline - dans Actualités
commenter cet article
22 juin 2007 5 22 /06 /juin /2007 10:40

Les militants de La Rochelle se réuniront le mardi 4 juillet, pour un rendez-vous qui tend à devenir mensuel.

Nous formons le projet d'une réunion publique à l'île de Ré courant août.

L'université d'été de l'Alliance Royale se tiendra à Paris les 8 et 9 septembre.

Nous espérons réunir les sympathisants de toute la région fin septembre au château d'Epanvilliers.

Faites nous part de vos projets de réunions dans votre ville...

Et nous devons avoir en tête notre objectif de l'hiver prochain : la préparation d'élections municipales et cantonales dans notre région.

Vive le Roi !

Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Activités
commenter cet article
21 juin 2007 4 21 /06 /juin /2007 16:06

Mardi soir, avec des amis, j'ai vu Alain Juppé au restaurant à Bordeaux, sur les Allées de Tourny.
Nous l'avons encouragé à conserver la Mairie de Bordeaux.

Merci Catherine.

Le lendemain, il a annoncé qu'il restait.
Pourquoi la vie n'est-elle pas toujours aussi simple ?

Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Actualités
commenter cet article