Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

14 août 2008 4 14 /08 /août /2008 15:37

Dans son courriel de la mi-août, le Bottin Mondain nous rappelle cette notion importante :




"Nous vous souhaitons tout naturellement un très bon week end du 15 août, mais saviez-vous que cette date était notre fête nationale sous l'Ancien Régime ?

Ce jour consacré à la Vierge Marie, était à la fois une fête religieuse importante et une fête dynastique. Rappelons que temporel et spirituel se confondaient alors, que le roi l'était "de droit divin" et qu'associer le religieux et le politique semblait non seulement naturel mais souhaitable.
C'est Louis XIII qui fait du 15 août la fête de la France.
En 1638, après 23 ans de mariage, le roi et la reine attendent enfin un enfant, le futur Louis XIV. Louis XIII signe alors à Saint-Germain-en-Laye des lettres patentes plaçant le royaume "sous la protection spéciale de Marie, mère de Jésus". Le 15 août de la même année, l'ensemble du royaume célèbre la consécration faite par le souverain à la Vierge, en lui remettant "sa Personne, son État, sa Couronne et ses Sujets". Des processions en l'honneur de la Vierge et de la France ont désormais lieu dans tout le pays, tous les ans, le 15 août.

La fête a été supprimée par la Révolution française, et en 1880 le 14 juillet est devenu officiellement fête nationale. Bonaparte a rétabli le 15 août comme jour férié pendant son règne (le hasard veut que ce soit également son anniversaire !)... et cela n'a pas changé depuis."

Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Conférence
commenter cet article
8 août 2008 5 08 /08 /août /2008 13:34
400 ans après la création de Québec par Samuel de Champlain, natif de Brouage, visitez la citadelle de Brouage !
Port de commerce international, devenu citadelle militaire par décision de Richelieu, vous apprécierez ce village paisible protégé par ses remparts.

Rêvez au roi de France, présent par les fleurs de lys surmontant les échauguettes.
La mer s'est depuis longtemps retirée, conduisant Louis XIV à décider la construction d'un nouveau port à Rochefort.
Au hasard de votre promenade, vous découvrirez dans un rempart le port souterrain de Richelieu : une petite ouverture au bout d'un passage souterrain permettait aux soldats de Richelieu d'embarquer discrètement.
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Conférence
commenter cet article
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 23:20
     
       
 
           
Merci  Stéphane Bern pour avoir donné un portrait magnifique à notre dernière Reine de France , Reine magnifique intelligente moderne , et surtout très courageuse ! (dans l' émission "Secrets d'Histoire" sur France 2,
Stéphane nous fait découvrir une royauté très acceptable au contraire de l'Histoire répendue par nos révolutionnaires et dans nos livres d'histoire, grâce a lui beaucoup de Français auront une autre vision de la monarchie
Amicalement
 
André de Saintes
     
                       
Repost 0
Published by André - dans Conférence
commenter cet article
4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 22:52
 
 

Le quotidien Le Monde a publié dans son édition du 7 juin un article intitulé : « Monarchies européennes, rassurantes et prospères ». À la suite de cette parution, le Duc de Vendôme a adressé au Monde un courrier, dont voici la teneur :



C’est avec un grand intérêt que j’ai lu l’article que vous avez consacré aux monarchies européennes dans Le Monde du 7 juin.
« Rassurantes et prospères », dites-vous, et vous avez raison : rois et reines assurent à leurs pays la stabilité nécessaire à la prospérité de leurs compatriotes. Peut-on en dire autant de la France

Rassurante ? Les Français n’ont jamais eu l’humeur aussi sombre. L’euro grignote leur pouvoir d’achat, attaqué par l’augmentation de l’essence et des produits alimentaires. Les parents s’inquiètent pour leurs enfants : l’école de la République n’assure plus la promotion sociale qu’elle promettait à leurs aînés. Les Français craignent surtout de voir la France disparaître dans un ensemble européen géré par une bureaucratie sans âme.


Prospère ? La croissance reste atone, le déficit commercial se creuse, la dette s’accroît. Nos entrepreneurs sont pourtant dynamiques, nos salariés productifs, mais le trop-plein de lois et le poids des taxes découragent leurs initiatives. Il suffirait pourtant de peu de choses pour que les Français retrouvent confiance. Déjà, qu’ils soient écoutés, ou bien, par exemple, qu’on ne leur fasse pas dire oui quand ils ont dit non. Surtout, qu’on leur parle de leur pays, de son histoire, qui est grande et dont ils doivent être fiers, et de leur avenir qui le sera si nous restons fidèles à ce que nous sommes. Il suffirait d’avoir pour la France une vision, qui fait aujourd’hui défaut. Les choses pourraient-elles changer ? Aux Français de le dire. Les peuples ont souvent plus de sagesse que ceux qui les gouvernent. La réponse des Irlandais sur le traité de Lisbonne prouve que tout est possible quand on rend la parole aux peuples.


Jean de France, duc de Vendôme


http://www.royalistes78000.com/
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Conférence
commenter cet article
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 10:39
" C'est une visite de la ville de La Rochelle, la nuit, à la chandelle, guidée par le veilleur de la ville.

La visite nous fait nous déplacer dans l'espace et dans le temps. Nous traversons l'histoire de monument en monument et nous rencontrons des personnages de différentes époques.

Le parcours commence en plein moyen âge et se termine à la fin de la 2ème guerre mondiale, le jour de la libération de La Rochelle, le 8 mai 1945.

La visite dure environ 2h30. elle est assurée même en cas de mauvais temps. il est prudent de se munir des vêtements et chaussures appropriés.

Les réservations se prennent à l'office du tourisme de la Rochelle 05 46 41 14 68.

Les rondes ont lieu le jeudi soir de fin juin à mi septembre. C'est complet chaque jeudi ! "

Repost 0
Published by Rodolphe Huguet - dans Conférence
commenter cet article
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 11:54
Vous avez compris que l'auteur de ces lignes regrette l'application dans notre pays d'une démocratie déformée.

Vous avez aussi pu lire que l'Alliance Royale propose le concept de démocratie équitable.

Je vous invite à vous rendre sur le blogue de l'Union Royaliste Bretagne Vendée Militaire pour lire la suite de l'article ci-dessous :

La Révolution française n'a pas créé la démocratie. L'a précédée la « révolution américaine » qui est moins une révolution qu'une guerre d'indépendance, et a instauré une démocratie sans recourir au bouleversement idéologique. Et que dire de la Suisse !  Qu'est-ce alors que la Révolution française ? D'abord une Révolution idéologique de caractère anti-chrétien. Sa dimension religieuse lui a donné son pouvoir de fascination et son influence. Nous le montrerons en trois points : 1. Une révolution largement anti-chrétienne ;  2. Le génocide vendéen ;  3. Le culte de l'État issu de la Révolution - et conclurons par une observation sur le rapport ontologique révolution /démocratie.
http://unionroyalistebvm.over-blog.com/pages/La_democratie_estelle_la_fille_de_la_Revolution_francaise__par_Yann_Blot-272544.html
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Conférence
commenter cet article
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 22:47
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Conférence
commenter cet article
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 08:45

Un article de Vendée Matin :

Avant son retour à Buenos Aires, le père Pedro a voulu en savoir plus sur les Guerres de Vendée et rendre hommage à ceux qui ont donné leur vie pour défendre leur foi.

Avant de quitter la Vendée, le Père Pedro a tenu à visiter l'Historial de la Vendée, situé aux Lucs-sur-Boulogne. Il voulait en savoir plus sur les Guerres de Vendée. Comprendre les mécanismes du génocide. De l'histoire de la Révolution française, il connaissait les grandes lignes. Né à Buenos Aires de parents d'origine Slovène, il savait que les Vendéens avaient don­né leur vie pour défendre leur Foi. Il ignorait en revanche les détails de leur extermination systématique.

Première étape de son pèlerinage : le Mémorial de Vendée aux Lucs-sur-Boulogne, inauguré en 1993 par Alexandre Soljenitsyne et dont l'austérité et le dépouillement l'ont beaucoup touché. Érigée en 1867 sur les ruines de l'ancienne église incendiée, la chapelle des Lues lui a ensuite causé une profonde émotion. Agenouillé, seul, devant son autel, le Père Pedro a revécu l'agonie des 564 villageois dont les noms, grâce au recensement qu'en fit le curé de la paroisse, l'abbé Barbedette, sont à jamais gravés en lettres d'or sur les murs. «J'ai essayé de me mettre à leur place, d'imaginer leurs souffrances et leurs cris tandis que les colonnes infernales s'acharnaient sur elles avant de les brûler vives».

Dernière étape enfin de son pèlerinage, l'Historial, a su combler sa soif de connaissances. Interrogeant sans relâche son guide, membre du Comité scientifique de l'Historial et auteur du film qu'il avait visionné en introduction à sa visite du Mémorial pour comprendre les raisons du massacre délibéré des Vendéens, le Père Pedro a voulu tout savoir des salles consacrées au soulèvement de la population. «J'ai beaucoup d'admiration et d'estime pour les gens qui ont eu le courage de risquer leur vie pour défendre leurs idéaux». L'émotion dans sa voix réveillait d'anciens souvenirs. Le Père Pedro est lui même le fils d'un résistant. En 1945, les communistes installés en Slovénie ont massacré des milliers d'opposants. Son père était l'un d'entre eux. Jeté vivant dans un charnier il n'a dû qu'à ses prières d'avoir la vie sauve. Seul survivant d'une fosse de mine où périrent 5 000 per­sonnes, réfugié en Argentine, le père du Père Pedro n'est revenu par la suite qu'une seule fois dans son pays natal. C'était après la guerre et pour témoigner des atrocités commises en Yougoslavie par le régime du général Tito.

Christine Chambard pour Vendée Matin

Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Conférence
commenter cet article
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 20:25

L’Alliance royale est heureuse de vous annoncer sa quatrième université d’été.

Celle-ci se tiendra le samedi 30 et le dimanche 31 août à Paris, dans un hôtel particulier du 7e arrondissement.

Nous en avons parlé les années précédentes, l’Alliance royale l’a fait :

Cette année nous fêterons nos élus dont plusieurs viendront nous présenter leurs activités et nous donner un retour de terrain.

Les royalistes ont pour vocation de s’inscrire au coeur des préoccupations des Français :

Nous aborderons la réforme du système social, en présence de spécialistes de la question.

Nous présenterons également nos dernières réalisations, doctrinales et militantes (cellules de formation, boutique de l’Alliance royale, contre-campagne Mai 68, etc.), et nous annonçerons nos projets politiques pour les années à venir (implantation territoriale, élections européennes et législatives, etc.).

Rejoignez-nous nombreux ! Faîtes venir vos proches et relations ! Inscrivez-vous dès maintenant en téléchargeant votre bulletin sur le site de l’Alliance royale !

Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Conférence
commenter cet article
7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 12:17
Une commémoration un peu particulière a eu lieu dans le nord. Le 250e anniversaire de la naissance de Robespierre, à Arras. On avait déjà des rues et une station de métro, voilà maintenant les hommages. L’association des amis de Robespierre a travaillé avec l’office du tourisme pour mettre en avant cet évènement. Un évènement que des admirateurs du monde entier ont célébré. Une Japonaise est venue déposer une gerbe devant sa statue, à Arras. Bien sûr, l’article ne précise pas que l’Incorruptible révolutionnaire est à l’origine d’un des premiers génocides de l’histoire. Robespierre fit partie du club des Jacobins, dont on connaît la triste postérité, de la commune insurrectionnelle de Paris (celle qui inspirera la Commune de 1870), et surtout du comité de salut public, qui provoqua la guerre européenne, massacra les Vendéens, les Lyonnais et les fédéralistes français. La guerre européenne tournant au désavantage de la France, la théorie révolutionnaire (et psychotique) de l’ennemi intérieur et de la trahison plaça Robespierre dans une situation délicate vis-à-vis des révolutionnaires jacobins. Ceux-ci le soupçonnaient de plus en plus d’aspirer au pouvoir absolu, puisque, la défaite aidant, il se montrait de plus en plus répressif. Finalement, c’est eux qui le vendront, abattant par ce fait la tyrannie jacobine.

Robespierre incorruptible ? C’est le qualificatif qu’il a voulu se donner. Mais les accusations de corruption sont apparues quand il a fallu l’abattre. Au reste, il n’avait pas réellement besoin d’être corrompu ; il vivait complètement sur le dos des contribuables et, comme tous les révolutionnaires, profitait de la vente des biens nationaux…La lâcheté n’était d’ailleurs pas étrangère à ce personnage ambitieux. Caché pendant la journée du 10 août, il tenta de se suicider pour fuir la justice thermidorienne. Profitant de la Révolution, il réalisa son ambition en sachant très bien la valeur de ce qu’il détruisait.

Cet hommage est une insulte à la justice, une trahison française que des préoccupations bassement économiques met à l’honneur. On célèbre Robespierre l’Incorruptible, on célèbrera bientôt (certains le font déjà !) Staline le petit père des peuples, quand célèbrera-t-on Hitler le fürher ? Robespierre est l’incarnation première du racisme anti-français que les édiles de la pensée unique confortent par faiblesse démagogique. Dans les années 30, lorsque la ville d’Arras avait voulu ériger une statue au “tyran du pays”, les habitants s’y étaient opposés ; du faux sang avait été déversé dans les rues pour rappeller aux oublieux et aux révolutionnaires d’arrière-garde les horreurs de la justice jacobine. Aujourd’hui, il est mis à l’honneur.

“Dans quel siècle vivons- nous ? Ô tempora ! Ô mores !” (Cicéron)

Repost 0
Published by royaliste 78000 - dans Conférence
commenter cet article