Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 09:51

Par Jean-Philippe Chauvin

J’étais ce ouiquènde à Rennes, ma ville natale, pour des activités principalement militantes et éminemment royalistes : l’occasion, donc, de distribuer plus d’une centaine de tracts fleurdelysés sur la crise (« La crise n’est pas une fatalité ») en les glissant, ce dimanche matin, sous les portes vitrées des commerces du centre-ville, mais aussi de coller des autocollants d’Alliance Royale (« Une France royale au cœur de l’Europe ») et du Groupe d’Action Royaliste (« Je suis royaliste, pourquoi pas vous ? »), et de travailler sur le thème « Europe légale, Europe réelle » que je me propose bientôt d’expliquer plus largement lors de cette campagne monarchiste pour les élections européennes.

 

Mais le principal objet militant de ma venue à Rennes était la réalisation d’un clip de campagne bientôt diffusé sur la Toile. J’avais bâti un petit scénario simple, avec des prises de parole dans ou devant les principaux lieux d’histoire et de politique représentatifs de Rennes, suivant un plan lui aussi fort simple : présentation personnelle ; raisons de la présentation d’une liste monarchiste aux européennes ; dénonciation des jacobinismes bruxellois et parisiens, et volonté décentralisatrice ; dichotomie entre Europe légale, technocratique et lointaine, et Europe réelle, celle des Etats, des souverainetés et des libertés locales ; appel au vote « Alliance Royale »…

 

Un de mes amis, personnalité politique rennaise, m’accompagnait pour me prodiguer de bons conseils, tandis que le fidèle K-Dou, venu de Paris tout exprès, était chargé de la prise de vues. La première de celle-ci devait me montrer gravissant l’escalier menant du quai au grand hall de la gare de Rennes : une scène fort simple et très banale… Mais, lorsque K-Dou commença à sortir sa caméra numérique, ce fut l’affolement pour le personnel de la gare et un préposé à l’accueil, talkie-walkie en main, vint prestement s’enquérir de ce qui se passait et nous demander si nous avions l’autorisation de filmer dans la gare elle-même, au moment même où, un peu plus loin, un jeune muni d’un téléphone portable filmait sa compagne du moment. Inquiet de notre initiative, il s’en fut prévenir ses supérieurs pour savoir ce qu’il devait faire et nous dire : au bout de quelques minutes, talkie-walkie toujours en main et l’air soupçonneux, il revint nous expliquer que nous n’avions pas le droit de filmer et qu’il fallait une autorisation à déposer à partir du lundi (en recommandé et avec accusé de réception ?) à une administration de la SNCF seule habilitée à nous délivrer le précieux sésame… Du Kafka pur…

 

Ainsi, chaque citoyen peut être filmé à son insu par les dizaines de caméras de surveillance accrochées dans la gare, sans avoir jamais le droit, ni la possibilité de refuser ce perpétuel « regard fixé sur vous » censé protéger nos personnes mais qui ne remplace pas, évidemment, la présence réelle d’une force de sécurité, beaucoup plus utile lorsque des incidents ou des violences se produisent dans les lieux pourtant « surveillés électroniquement ». Eternelle « loi des suspects », agaçante à plus d’un titre et qui, semble-t-il, ne dissuade guère les comportements inciviques et agressifs, comme j’ai pu le constater à plusieurs reprises en ces mêmes lieux…

 

Par contre, la petite caméra destinée à prendre, avec mon accord plein et entier, quelques images de ma personne destinées à être montrées au plus grand nombre possible, est considérée comme une forme d’atteinte à la « propriété privée de la SNCF » et nécessite de multiples démarches administratives « légales » ! Du Kafka, vous dis-je !

 

Une toute petite anecdote, mais révélatrice d’une certaine dérive de notre société… A cet état d’esprit kafkaïen je préfère opposer la liberté et la responsabilité, ce couple nécessaire à l’équilibre des rapports sociaux. Pas certain que la République qui, en même temps qu’elle divinise l’Homme avec un grand H se méfie des hommes singuliers et réels, soit capable de conjuguer l’un avec l’autre… Il est vrai que la Monarchie, Etat incarné en une famille bien vivante et non en de simples individus ambitieux acharnés à conquérir le Pouvoir, la Monarchie « à la française » a l’avantage de savoir concilier ce que la République croit devoir opposer pour exister

Repost 0
Published by Christophe - dans Elections
commenter cet article
27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 14:48
Parce que l'Alliance n'est alliée à aucun parti républicain : ni aux partis dits "de gouvernement", qui n'ont pas su préserver la place de la France dans le monde, ni préserver la France de la crise libérale; ni aux partis satellites, destinés à grossir les rangs des "grands" le moment venu; ni aux partis extrêmes qui sont décidément infréquentables.

Parce que l'Alliance royale est au contraire le point de rencontre de Français aux opinions diverses, royalistes conscients ou républicains trompés, qui se disent que la monarchie, qui a lentement fait la France, pourrait bien la refaire.

Parce que, tout en nous disant le contraire, on veut nous faire croire que la construction européenne n'est pas importante : on nous décourage de voter, quand on ne se passe pas de nous tout simplement. Or l'Europe, c'est notre milieu naturel, c'est la rencontre avec nos voisins les plus directs, avec lesquels nous avons tant d'intérêts communs, ou divergents.

Parce que nous voulons nous exprimer sur la construction européenne, que nous voulons forte face à la mondialisation, et au sein de laquelle nous voulons que nos pays, à la fois souverains et interdépendants, conservent chacun leur identité nationale.

Parce que les partis qui gouvernent prétendent régler (sans y parvenir) le fonctionnement de notre pays au présent, mais n'ont aucune vision d'avenir, au risque pour la France et pour ses voisins de disparaître dans un vaste "marché" dont la civilisation même sera oubliée.

Ne vous faites pas piéger ! Ne vous laissez pas écarter de la politique de notre pays. Exprimez vous, ne vous taisez pas.

Faites-le avec nous : soyez candidates, soyez candidats, VOTEZ !
Repost 0
Published by Christophe - dans Elections
commenter cet article
12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 12:58

Par Jean-Philippe CHAUVIN

En juin prochain se dérouleront les élections européennes pour désigner les députés au Parlement de Strasbourg et de Bruxelles, et ceci pour la législature 2009-2014. Les royalistes italiens ne seront pas les seuls à postuler pour cette assemblée et, comme en 2004, le mouvement français « Alliance Royale » présentera des listes sur toutes les circonscriptions de métropole, pour faire avancer l’idée d’ « une France royale au cœur de l’Europe », comme l’indiquent ses affiches et ses autocollants dont certains commencent à apparaître à Paris comme à Versailles et bien ailleurs aussi.

 

Par le passé, j’ai déjà porté les couleurs royalistes à des élections politiques, comme en 1988 et 1995 en Ille-et-Vilaine et en 2005 dans les Hauts-de-Seine, et, suite à la demande des dirigeants d’Alliance Royale, j’ai accepté d’être « tête de liste » de cette formation monarchiste pour la région « Ouest » (13 départements bretons, ligériens, charentais, etc.) pour le scrutin du 7 juin.

 

Ma candidature sous l’étiquette fleurdelysée Alliance Royale signifie-t-elle l’abandon de ma liberté de plume et de réflexion, celle-là même que j’exerce quotidiennement à travers mes diverses déclarations, discussions, interventions sur des forums de presse ou notes de ce blogue ? Bien sûr que non ! Il s’agit pour moi d’un autre moyen, et immédiatement efficace, dans le temps relativement court d’une campagne électorale, d’exprimer mon engagement et ma fidélité monarchistes, en leur donnant même une visibilité et, j’espère, une plus grande crédibilité aux yeux de nos contemporains.

 

L’idée est de conquérir les esprits, les intelligences et les cœurs plus encore que les voix : ce que nous semons par cette campagne électorale royaliste, et je parle pour les militants monarchistes engagés dans cette bataille des européennes, doit trouver à germer dans le paysage politique, par une présence plus marquée, plus habituelle et plus crédible, des royalistes, de leurs journaux, sites, mouvements ou personnalités, dans leur diversité et leurs différences, et, par delà, dans leur volonté de faire advenir la nécessaire Monarchie française.

 

Certains me chicaneront sur tel ou tel aspect du programme européen de l’Alliance Royale, aspect qui ne me ressemblerait pas ou serait même peu compatible avec ce que j’ai toujours dit et écrit, en particulier sur ce blogue personnel (voir lien ci-contre) dont j’assume toutes les notes rédigées : je ne méconnais pas ces quelques différences d’appréciation et de positions, parfois importantes, mais elles ne me semblent pas pour autant décisives, et je n’y trouve pas un motif suffisant pour me défausser de mes devoirs de militant politique royaliste. Le plus important, pour moi, est de brandir au-dessus des urnes le drapeau royal, d’en faire l’étendard des espérances françaises et de bien le tenir dans les tempêtes qui s’annoncent.

 

Cela a toujours été ma ligne de conduite dans les différentes campagnes électorales que j’ai mené, et je m’y tiens et m’y tiendrai encore demain… Maintenant, au travail : mener cette liste Alliance Royale (ce que je considère à la fois comme un honneur et une charge utile) ne doit pas être un simple titre, c’est aussi le devoir de parler, d’écrire, de débattre, de chercher à convaincre, en somme de « royaliser le pays », à toutes les échelles possibles…

Repost 0
Published by Jean-Philippe Chauvin - dans Elections
commenter cet article
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 14:01
Imaginez un résultat frappant de l'Alliance royale aux élections européennes de juin !

Téléchargés sur Internet, les bulletins de vote permettront un résultat partiel : il faudrait fournir tous les bureaux de vote avec des bulletins, pour avoir un résultat réel.

Nous sommes, en France, 40 millions d'électeurs. Nous avons donc besoin de fournir à l'administration quelque 80 millions de bulletins.

Compte tenu de l'importance du marché, il n'est pas irréaliste de prévoir un budget de... 2 millions d'euros !

Que nous n'avons pas, il va sans dire. Et je n'évoque pas dans ce chiffre le prix des affiches et des circulaires...

Le sondage BVA de 2007 attribuait au principe monarchique un pourcentage de "sympathisants" de 17%.

Retenons, en raison de la jeunesse de notre organisation, un pourcentage de 5% d'électeurs qui nous donneraient leurs suffrages, est-ce utopique ? Non, à condition d'avoir les bulletins.

Dans cette hypothèse, ce sont donc 2 millions d'électeurs qui, enfin, peuvent voter pour une France royale.

2 millions d'électeurs, 80 millions de bulletins, 2 millions d'euros...

N'enverriez-vous pas 1 € à l'Alliance royale pour permettre ce prodige ? Je suis sûr que vous le feriez. Mais, outre le fait que vous allez dépenser 0,56 € de timbre et que vous ne serez pas 2 millions de personnes à faire ce "versement", j'appelle plutôt nos sympathisants à souscrire un montant de... 10 €.

Souscription symbolique, convenez-en. Mais combien efficace, dès lors que cet appel serait entendu par tous les Français et écouté par 200 000.

10 € pour une France royale au coeur de l'Europe, et votre aide précieuse pour relayer ce message au plus grand nombre.

ALLIANCE ROYALE
Mandataire financier de l'Alliance royale
17 rue des Acacias
75017 PARIS

Merci pour nous tous
Repost 0
Published by Christophe - dans Elections
commenter cet article
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 10:40
Le dépot des listes de candidats pour les élections européennes devra intervenir entre le 11 et le 22 mai.

C'est dans deux mois.

D'ici là, il nous faut la signature de tous les candidats, et faire circuler la liste entre chacun d'eux à cette fin.

Il est connu que le temps passe vite...


Repost 0
Published by Christophe - dans Elections
commenter cet article
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 19:21

Les élections européennes fixées les 6 et 7 juin 2009 - service-public.fr

(28/01/2009)


Les prochaines élections européennes se dérouleront le samedi 6 juin en Polynésie Française, à Saint-Pierre-et-Miquelon, à Saint-Martin, à Saint-Barthélemy et dans les départements des Antilles et de la Guyane et le dimanche 7 juin dans le reste du territoire national.

Les électeurs choisiront pour la France les 72 députés qui les représenteront pendant 5 ans au Parlement européen, les députés étant répartis entre 8 régions électorales :
Est (9),
Ile-de-France (13),
Massif central-Centre (5),
Nord-Ouest (10),
Ouest (9),
Outre-mer (3),
Sud-Est (13)
Sud-Ouest (10)

soit le double de candidats...

MAIS :

Elections de 2009 : faut-il compter avec ou sans le traité de Lisbonne ?
Les élections de 2009 seront d’autant plus incertaines suite au rejet du traité de Lisbonne par l’Irlande. Si le traité n’est pas ratifié dans l’ensemble des Etats membres à temps pour les élections de juin prochain, le traité de Nice restera en vigueur. Cette situation aura des répercussions directes sur le nombre de sièges alloués, ce qui pourrait également perturber l’organisation des élections au niveau national dans la mesure où le nombre de siéges disponibles deviendrait alors incertain. 

Dans le cadre vraisemblable où le traité de Nice s'applique à ce moment-là, le nombre total de siéges serait ramené à 736 après les élections de 2009. Soit 72 députés pour la France (voir liste ci-dessus).

Néanmoins, en cas de ratification du traité de Lisbonne, ce total passerait à 751 sièges.

C’est une question très importante pour les Etats membres de l’UE, car tous souhaitent accroître leur influence au Parlement en obtenant le nombre de sièges le plus élevé possible. Lors des négociations sur le traité de Lisbonne, l’Allemagne, qui désirait que sa représentation au Parlement reflète la taille de sa population, était finalement parvenue à maintenir le nombre total de ses sièges à 99. La France et le Royaume-Uni, pour leur part, ont dû revoir le nombre de leurs sièges à la baisse, de 78 à 74 et 73 respectivement, afin de libérer des siéges pour les eurodéputés des derniers Etats membres. En outre, au cours d’une campagne de pression de dernière minute, l’Italie – qui détient actuellement 78 sièges à l’instar de la France et du Royaume-Uni – est parvenue à conserver 73 sièges, soit un de plus que ce qui avait été proposé à l’origine.

A jour J moins 3 mois et 1 semaine, nous ignorons encore si nous élirons 72 ou 74 députés.

Repost 0
Published by Christophe - dans Elections
commenter cet article
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 15:27
 

Jean-Philippe Chauvin, militant royaliste de tous les combats, ancien candidat à plusieurs élections comme royaliste, sera candidat tête de liste sur la liste "Ouest" de l’Alliance royale aux élections européennes de 2009.

Jean-Philippe Chauvin et sa liste rassembleront les voix pour "Une France royale au coeur de l’Europe" pour les régions de Bretagne, Pays de Loire, Poitou et Charentes.

Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Elections
commenter cet article
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 13:19
Les élections européennes se tiendront cette année le dimanche 7 juin.

La méga-circonscription de l'OUEST intéresse 13 départements, à savoir :
- le Finistère
- les Côtes d'Armor
- Le Morbihan
- l'Ille-et-Villaine
- la Mayenne
- la Sarthe
- le Maine-et-Loire
- La Loire-Atlantique
- la Vendée
- les Deux-Sèvres
- la Vienne
- la Charente
- la Charente-Maritime

Nous mènerons campagne dans ces 13 départements et prenons contact en ce sens avec les 13 préfectures.

Le présent blogue vous permettra de vous tenir informés, et nous faisons appel à tous les Français désireux que notre message soit connu de nos compatriotes.

Notre candidat tête de liste a l'expérience de plusieurs élections : vous connaîtrez bientôt son identité et il interviendra lui-même sur ce blogue.

Cette campagne se déploie sur un vaste territoire : nous avons besoin de vous : tractage, collage, participation aux frais, contacts presse, contacts avec la préfecture, projets de réunions, candidates et candidats (nos listes ne sont pas encore totalement closes), etc... il y a forcément un domaine où vous pouvez nous aider.

Pour une France royale au coeur de l'Europe !
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Elections
commenter cet article
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 09:08
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Elections
commenter cet article
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 16:25
Des idées pour vous qui souhaitez aider l'Alliance royale à vous représenter lors des élections européennes du printemps prochain :

Vous savez, nous vous l'avons déjà expliqué, que faute de subventions nous n'aurons pas les finances nécessaires pour disposer de bulletins de vote dans tous les bureaux de France.

Pour cette raison, nous pouvons faire porter un effort d'affichage particulier sur les communes qui offrent des bureaux de vote électronique : si vous connaissez ces communes, n'hésitez pas à nous en donner le nom.

En second lieu, comment être sûrs que votre commune, que votre bureau, disposera des bulletins qui vous permettront, le soir venu, de savoir combien de sympathisants habitent près de chez vous ?
Nous vous proposons de faire votre propre "souscription" : sachant qu'un bureau de vote compte environ 1000 électeurs, si un bulletin imprimé par un professionnel coûte 0.10 € (estimation), il faut 100 € pour "équiper" votre bureau de vote. Si vous êtes en fonds, vous pouvez "souscrire" aux bulletins nécessaires à plusieurs ou à tous les bureaux de votre commune.

Adressez votre souscription au mandataire financier de l'Alliance royale, en demandant que les bulletins vous soient adressés : il vous restera à aller les déposer vous-même à la mairie ou dans le bureau concerné (date limite à vérifier).

Attention : ceci suppose que la préfecture de votre département ait validé les documents électoraux que l'Alliance royale utilisera. C'est pourquoi nous avons besoin, dans chaque département, d'un mandataire qui présente ces documents à la commission. Une fois effectuée cette formalité, les suffrages des partisans de l'Alliance ne pourront plus être refusés.

Enfin, je rappelle que les internautes auront la possibilité de télécharger leur propre bulletin de vote. Mais ceci suppose une information préalable qui est loin d'être aussi évidente que la disposition habituelle des bulletins dans les bureaux de vote.

Aux Européennes de 2009, faites entendre une France royale au coeur de l'Europe !
Repost 0
Published by Christophe Paillard - dans Elections
commenter cet article