Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Abonnement libre au Bulletin

le nouveau bulletin de l'Alliance Royale vient de sortir

  new_bulletin-12.jpg

 

 








Pour vous abonner Catégorie:
abonnez-vous

Recherche

Alliance Hauts-de-Seine

L’Alliance Royale est une formation politique fondée en 2001 et regroupant des "citoyens" (habitants de la Cité) convaincus  qu’il est temps de reposer la question des institutions dans le débat politique français. L’Alliance Royale a non seulement pour ambition de faire redécouvrir la monarchie à nos compatriotes, mais également d’inviter la France à préparer son avenir dans ses institutions.

  blasong2.jpg"D'azur à la fleur de lys d'or et à la nef antique d'argent, au chef d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur", ainsi se décrit le blason des Hauts-de-Seine créé par Georges Weill.


    "Blason Royal du Pays d'Aunis"

21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 16:13

Une commune aisée de la toute proche banlieue parisienne.

 

Une association d'aides aux victimes

 

Trois salariées viennent, 11 mois sur 12, en aide à la population de la commune ou des communes proches.

 

Elle sont compétentes, dévouées, douées d'une réelle empathie, et efficaces.

 

Les victimes sont de tout ordre : violence, vol, abus de facturation de grands organismes, etc... Elles sont désemparées face à des situations qui les laissent dans l'incapacité de réagir, ou de l'ignorance de ce qui peut ou doit être fait pour rentrer (en tout ou partie) dans leur droit.

 

Sensible à la détresse de ses concitoyens, la municipalité a décidé de subventionner l'existence de cette association, pour laquelle on pourrait à l'heure actuelle présenter deux chiffres :

- budget de fonctionnement (subventions) : entre 150 et 170 000 €

- sommes récupérées au profit des victimes : de l'ordre de 250 000 à 300 000 €

(chiffres estimés)

 

Mais voici la crise, la grande Crise avec ses restrictions de budget, la jolie crise qui laisse encore plus de gens défavorisés sur le côté de la route... alors il faut faire des économies, il faut chercher les niches...

 

Et, oh ! la jolie niche : une association d'aide aux victimes, qui coûte au budget municipal et dont on n'est pas sûr qu'elle rapporte des voix aux élections...

 

Alors, première mesure, on ne verse la subvention que par tranches, en retard ce qui ne permet pas d'assurer les salaires des juristes en temps normal, et on laisse clairement entendre que la dite subvention pourrait ne pas être reconduite l'an prochain.

 

Plongeant la population, particulièrement les victimes, dans un peu plus de détresse. Allons-nous assister à celà ?


Repost 0
Published by Christophe - dans Humeur
commenter cet article
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 11:46

Hypocrites sommes nous ! et tellement conservateurs...

 

Dans notre société, où tout le monde est démocrate (par défaut), personne n'en fait usage.

 

Il est de bon ton de considérer la politique de très haut, avec méfiance et dédain, trop contents d'abandonner "le sale boulot" à Mister Canton, Mister Région ou Mister France, selon le choix que nous aura permis la meilleure prestation télévisée des candidats.

 

La politique est cependant ce qui permet d'organiser la société, et il est inconséquent de se réclamer de la démocratie pour aussitôt mépriser la politique.

 

Nouveau phénomène : c'est sur Internet que l'on voit fleurir les opinions personnelles des citoyens internautes "politisés", sans aucune utilité pour la société du fait d'un morcellement total et de l'absence de prise en compte par l'Etat.

 

Si encore toutes ces "opinions", exprimées par des blogues, étaient regroupées en communautés virtuelles (à l'image des partis réels, ou à celle des collèges électoraux préconisés par l'Alliance royale), peut-être pourrait-on en tirer profit ?

 

Ou au contraire, ferait-on courir à la Société le risque immense d'un piratage malveillant ou d'un énorme bug informatique ?

 

Plus simple : dotons-nous d'un régime politique dans lequel les hommes politiques ne soient plus méprisés, dans lequel nous ayons l'assurance que le travail qu'ils accomplissent et leur légitime ambition soient pour le bien de tous...

 

...sous l'oeil bienveillant d'un dirigeant libéré des pressions financières, des lobbies, des partis, mais sensible au bien commun pour aujourd'hui et pour les générations qui nous suivront...

 

Un Roi.


Repost 0
Published by Christophe - dans Humeur
commenter cet article
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 19:36

Le libéral dit :

 

"J'ai de l'argent, c'est mon argent, je l'utilise comme je veux, je le dépense comme je veux, je le donne si je veux et à qui je veux"

 

Le chrétien dit :

 

" Il m'a été donné d'avoir de l'argent ou de pouvoir en gagner, et je ne peux rester sans aider ou soulager mes frères humains qui n'ont pas cette chance"

 

Pas de "isme" dans ce constat.

 

Pas de libéralisme, de socialisme, de christianisme, etc...

 

Juste que le chrétien a conscience que la morale ne serait pas satisfaite s'il accumulait des richesses immenses tandis que les Hommes souffrent autour de lui.


Repost 0
Published by Christophe - dans Humeur
commenter cet article
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 08:42

Les impôts, les taxes, le chômage, la crise, le déficit du budget, celui de la Sécu, celui des caisses de retraite...

 

Nous vivons au dessus de nos moyens !

 

Ce matin, encore : les auto-entrepreneurs, invités à créer leur activité en bénéficiant d'une fiscalité légère, pourraient de retrouver taxés même en absence de chiffre d'affaires.

 

C'est insupportable.

 

L'Etat (c'est nous, dit-on) se plaint des déficits, et alourdit les impôts. Ce faisant, il tue l'activité. La production nationale devient trop chère, la consommation nationale baisse (et la TVA rentre moins), les exportations baissent, les Français achètent à l'étranger creusant le déficit (encore un) de la balance commerciale...

 

Moins de production nationale : moins d'emplois, c'est évident, non ? Moins d'emplois, plus de pauvreté, de précarité, plus d'aides sociales, moins de de rentrées sociales.

 

Pour le 26è fois, les Restaus du Coeur ouvrent leurs portes, avec cette année 20% d'inscrits supplémentaires, cela s'arrêtera-t-il un jour ?

 

Nous vivons au dessus de nos moyens. La France est belle, elle dispose d'un beau réseau routier, avec de jolis (!) rond-points. La France montre au monde une vitrine rutilante, riche, clinquante. Mais quelqu'un s'est-il un jour demandé si le Français de classe moyenne qui a du mal à boucler ses fins de mois, si celui qui est passé du mauvais côté de la fortune et cherche de l'aide auprès des associations, si celui qui cherche un travail et ne parvient plus à payer son loyer... si tous ces Français qui souffrent ne préféreraient pas laisser quelques nids de poule sur les routes, que l'Etat ne dépense que l'argent dont il dispose pour que lui ait un travail et un revenu ?

 

(Je précise, cela peut être utile, que mon doigt pointé sur la qualité du réseau routier n'est qu'un exemple; je ne tiens pas à commencer ici la liste des dépenses de l'Etat qui le conduisent à décider sempiternellement la hausse des impôts et des taxes).


Repost 0
Published by Christophe - dans Humeur
commenter cet article
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 09:07

Je me demande si "l'opinion" va comprendre ce qu'elle est elle-même en train d'exprimer...

 

Nicolas au plus bas dans les sondages, Martine qui lui dispute le record, Ségolène à qui les électeurs ont fait comprendre en 2007 qu'elle avait sûrement autre chose à faire, Dominique (celui du FMI) qui recueille la faveur parce qu'il est loin de la France (Mécréant aurait raison : populaire parce qu'irresponsable...?), Dominique (de) qui se grille en combat singulier, Jean-Louis, François, Hervé, Eva, Marine, Bruno qui vont jouer les seconds rôles dans le grand spectacle qui se met en place.

 

Personne n'y croit vraiment, si ? Qui, vous ? Ah non, vous me rassurez !

 

Deux observations en provenance des Etats Unis m'amusent : là-bas, 5 ans pour un président, c'est trop long. La date de péremption n'est que de 4 ans, certes reconductibles, mais cette fois rien n'est moins sûr ("si on n'en est pas content, on le vire"); et la deuxième : jamais un candidat battu ne se représente à l'élection suivante (sûr que chez nous ça en éliminerait quelques uns, et ça pourrait rendre inutile le recours aux 500 signatures pour faire un tri).

 

Tout ce temps passé à regarder en douce quel est celui ou celle qui fera la crasse la plus spectaculaire à son petit camarade, pour se faire remarquer et/ou le faire baisser dans les sondages (pas lui ou elle pour monter, impossible, mais bien pour faire baisser l'autre...), vous ne croyez pas qu'il serait possible de l'utiliser autrement ?

 

En s'occupant des affaires de la France, par exemple ?


Repost 0
Published by Christophe - dans Humeur
commenter cet article
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 18:57

Tout fout le camp ! (Mais ça peut s'arranger, avec du génie link )

 

Il y a une idée de vertige quand "ça" vous prend, de temps en temps.

 

Quand, jour après jour, vous entendez vos contemporains se plaindre des difficultés de la vie et que votre intelligence pointe du doigt qu'aucune solution, jamais, n'est recherchée à nos maux éternels...

 

Quand ceux-là même qui se plaignent se cachent à l'idée qu'eux-mêmes pourraient participer à un quelconque renouveau...

 

Quand on prévient l'opinion, 6 mois à l'avance, que l'on va procéder à un profond remaniement ministériel, qui finalement n'est pas si profond, ce qui n'étonne personne.

 

Quand le gouvernement ne cache en aucune façon qu'il se soucie comme d'une guigne des problèmes de la France, tout à sa mission qui est de faire réélire le Président de la République dans 18 mois.

 

Quand on sait que la France fout le camp, parce que personne n'est là pour lui donner une ligne directrice durable, mais que la seule idée de confier cette ligne directrice à une famille qui a fait la France fait flipper tout le monde...

 

Quand on se souvient, entre autres abhérrations, des élections de 1902 en Martinique, où il n'avait pas fallu affoler la population qui aurait risqué de ne pas participer au vote... et s'est trouvée engloutie sous l'éruption de la Montagne Pelée.

 

Quand, adulte, on pense avoir une juste responsabilité sur l'avenir de ses enfants, et de la France, et que l'idée que vous puissiez émettre une quelconque idée politique qui ne soit pas dictée par les technocrates au pouvoir vous fait passer pour un doux dingue.

 

Quand on peut supporter que les plus grandes puissances de la planète envahissent l'Irak sous le faux prétexte d'armes de destruction massive, mais que l'opinion ne s'indigne pas des meurtres de chrétiens dans ce même Irak pourtant "libéré".

 

On pourrait continuer la liste à l'infini... elle n'est pas à la gloire de l'Homme.

 

Allons, pour retrouver le moral, je vous propose un lien que j'ai reçu comme un cadeau :

http://www.youtube.com/watch?v=MhKWwoAuuC8&feature=related

 

 

 

Oui, de cela aussi, l'Homme est capable !

Repost 0
Published by Christophe - dans Humeur
commenter cet article
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 09:51

Nous savons tous que la dette nationale est abyssale; que les intérêts de la dite dette sont supérieurs au produit de l'impôt sur le revenu.

 

Que fait-on pour remédier à ce gouffre ? Situation catastrophique qui, s'agissant d'une entreprise, mènerait au dépôt de bilan ? Qui, dans le cas d'une Nation, mène à une dépendance toujours plus grande du Pays, de l'Etat, de la France envers la finance internationale et les puissances qui la contrôlent.

 

L'un de nos compagnons, Olivier, émettait ces jours-ci la suggestion suivante :

"Pourquoi ne pas supprimer, pendant 5 ans, les subventions aux associations, et en finir avec ce gouffre ?"

 

Passé outre les problèmes de financement occasionnés aux dites associations, pendant un temps déterminé, passé outre le choix des associations privées de subventions (seraient exclues de cette privation les associations déclarées d'utilité publique), on voit comment cet effort qui ne concerne pas le porte-monnaie du contribuable, mais concerne bien en revanche l'utilisation des fonds publics, on voit, donc, comment on pourrait revenir à une situation saine et de là, relancer ensuite toute l'économie, les échanges commerciaux, et surtout les emplois.

 

N'y a-t-il pas là matière à réflexion ?


Repost 0
Published by Christophe - dans Humeur
commenter cet article
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 08:32

Le 2 mai 2007 sur l'antenne de RTL, Nicolas Sarkozy répond au journaliste en affirmant clairement qu'il n'élèvera pas l'âge de la retraite

"je ne le ferai pas"

"je n'en ai pas parlé pendant ma campagne"

"je n'ai pas mandat pour le faire"

Le moins qu'on puisse dire, c'est que si la réforme est indispensable, NS était bien mal informé sur l'état de la France au moment même de son élection !

 

27 octobre 2010, Ségolène Royal :

" si j'avais été élue en 2007, la France ne serait pas dans l'état dans lequel elle est"

Ca, nous n'en doutons pas. SR aux commandes pour gérer la crise, ç'aurait pu être drôle.

Non pas que je ne sache que le petit sautillant l'a gérée au mieux des intérêts de ses amis favorisés, mais au moins il l'a gérée.

 

En même temps, je tombe sur des images du roi Constantin de Grèce, qui avait en son temps échoué à reprendre le pouvoir à la république des Colonels... il est reconnu dans une manifestation de camionneurs, et acclamé pendant de longues minutes... c'est à voir !

 

Alors, entre les candidats qui pointent leur nez dont personne ne veut réellement pour 2012, et un roi qui nous débarrasserait une bonne fois des promesses démagogiques... on continue, ou surtout on ne change rien ?


Repost 0
Published by Christophe - dans Humeur
commenter cet article
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 16:31

"Amusant" spectacle que cette manisfestation de militants cégétistes devant le magasin.

 

N'étant ni de la police, ni syndiqué, je n'ai pas compté combien "ils" étaient... pas très nombreux en tout cas.

 

Etonnement cependant de voir apparaître, en queue de cortège, une grande quantité de voitures bleues... de ERDF - GDRF...

 

Ces messieurs-dames ne sont pas venus à pied, leur carrosse les suivait !!!

 

Et pour ne pas avoir de problème avec leur administration, les plaques minéralogiques étaient consciencieusement occultées par de l'adhésif noir, ou rouge.

 

On nous annonce une augmentation de la facture d'électricité, non ?

 

 

Repost 0
Published by Christophe - dans Humeur
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 15:18

Nouvel incident, consécutif à l'envoi qui m'est fait d'une lettre recommandée.

 

Le cas est simple, il s'agit de prime d'assurance, dûment payée mais qu'à la suite d'une erreur l'assurance me réclame, et relance.

 

N'attendant aucune "mauvaise nouvelle" -vous avez remarqué, bien sûr, que les recommandés sont rarement de bonnes nouvelles - je ne vais pas la chercher à la Poste, jusqu'au jour où l'assureur m'appelle pour résolution du litige.

 

Problème résolu, donc, mais qui me fait à nouveau me poser la question de l'utilisation de ce moyen intrusif de coercition.

 

Voici ce qu'en dit Wikipédia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lettre_recommand%C3%A9e_avec_avis_de_r%C3%A9ception_en_France

 

Or, si dans cet article apparaissent les diverses justifications à l'utilisation de la lettre recommandée, il est une chose que décidément je ne vois nulle part : 

 

...pourquoi la lettre recommandée est-elle adressée par un expéditeur anonyme ?

 

1) y a-t-il une loi qui impose ceci ?

2) si vous recevez un appel téléphonique d'une personne inconnue vous fixant un rendez-vous impératif, y allez-vous ?

3) sommes nous otages d'un quelconque système qui nous oblige à répondre à la convocation écrite d'un inconnu ?

4) le facteur est-il l'un des représentants de la force publique ?

 

Cet anonymat représente donc pour moi le plus élémentaire des injures.

Je reconnais la parfaite utilité de la lettre recommandée, mais la moindre des choses est de savoir qui me l'envoie. C'est ainsi que le citoyen pourra prendre la responsabilité des conséquences juridiques éventuelles du non retrait à la poste, mais au moins le fera t-il en connaissance de cause.

 

En revanche, mon esprit insulté avait déjà imaginé (mais jamais réalisée) une "mesure de rétorsion", et je vois dans l'article de Wikipédia que cette mesure est parfois utilisée : elle consiste à envoyer à votre destinataire (dans le cas d'une réponse, bien sûr) une enveloppe vide. Charge à lui de faire la preuve que celle-ci était vide !

 

Nous voici en tout cas menacés de recevoir des courriers anonymes, sans aucun contenu, mais dont l'expéditeur pourra un jour vous apprendre que des conséquences juridiques en découlent...

 

Charmant système !


Repost 0
Published by Christophe - dans Humeur
commenter cet article